Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 15 février, 21:09
Accueil > Pratique > Education > Échec scolaire : La FSU interpelle les candidats à la présidentielle

Échec scolaire : La FSU interpelle les candidats à la présidentielle

Présidentielle 2012


La Fédération syndicale unitaire (FSU) a réclamé mercredi aux candidats à l'élection présidentielle de proposer, en priorité, des réformes pour agir contre l'échec scolaire.

Un nouveau bras de fer attend encore l'organisation contre le projet de réforme de l'évaluation et de l'avancement des professeurs
Un nouveau bras de fer attend encore l'organisation contre le projet de réforme de l'évaluation et de l'avancement des professeurs AFP/Anne-Christine POUJOULAT

Chaque année, plus de 150.000 jeunesdécrochent du système scolaire, sans le moindre diplôme en poche. La Fédération syndicale unitaire (FSU), première organisation syndicale du monde éducatif, a appelé mercredi les candidats à l'élection présidentielle à faire de la lutte contre l'échec scolaire « une priorité », appelant ainsi à des réformes.

« Le problème majeur aujourd'hui, c'est l'échec scolaire, avec le poids très lourd de la corrélation entre inégalités sociales et inégalités scolaires, a estimé Bernadette Groison, secrétaire générale de FSU, lors d'une conférence de presse. Selon nous, il y a deux axes prioritaires pour faire face à cet échec : agir dans la classe et refonder l'éducation prioritaire. »

L'organisation, qui reproche au gouvernement d'avoir agi à la « périphérie » du système éducatif en créant des internats d'excellence et des établissements pour les élèves perturbateurs, a affirmé qu'il fallait au contraire « agir dans la classe ». Pour ce faire, « il est urgent de travailler à un projet éducatif qui permette des pratiques professionnelles diversifiées, comme des cours en petits groupes, et en cela, la formation est essentielle », a précisé Bernadette Groison. 

"Il faut abandonner la réforme actuelle"

Plus grave encore, selon elle, la réforme actuelle de la formation des enseignants, qui supprime de fait les stages et l'année d'alternance : « Nous sommes en colère de devoir sans cesse dire que l'enseignement est un métier qui s'apprend. D'urgence, il faut abandonner la réforme actuelle », a expliqué Bernadette Groison. Mais cela ne se fait sans moyen, rappelle la secrétaire générale de FSU qui exige d'une part « des mesures d'urgence, avec un collectif budgétaire » pour la rentrée 2012 et, d'autre part, « une loi de programmation sur les pratiques professionnelles et les contenus d'enseignement ».

Sur l'état du corps enseignant, Bernadette Groison a constaté « un mélange de découragement, du fait de la dégradation des conditions de travail, et de pugnacité pour tenter de garder les moyens de faire le travail correctement ». Un nouveau bras de fer attend encore l'organisation contre le projet de réforme de l'évaluation et de l'avancement des professeurs, inscrit jeudi matin à l'ordre du jour d'un comité technique ministériel (CTM). La FSU enverra d'ailleurs ses revendications, sur l'ensemble de la fonction publique, dans un courrier aux candidats la semaine prochaine.

Actu France-Soir (Avec AFP)

Réactions à cet article3 commentaires

  • Par HeyBaal, le 9 mar à 14:18

    HeyBaal
    J'ai l'impression que dans

    J'ai l'impression que dans l'esprit de certains, l'éducation nationale c'est le 5ème pouvoir.


    Non seulement ils s'opposent à l'exécutif et au législatif, mais en plus ils leur disent quoi faire Wink



    Signaler un abus  
  • Par Jakyburn, le 9 mar à 22:16

    Jakyburn
    Le bac pour tous!

    Je ne voudrais pas "rabâcher", de mon temps, mais néanmoins celui qui décrochais ses 2 bacs (ou plutôt ses 2 parties de bac, eh oui !), les méritais...déjà le certificat d'études primaires était largement supérieur au bac actuel !! Maintenant, des organisations syndicales vont réclamer parce qu'on ne décerne pas assez le précieux (?) diplôme ? Elles n'ont aucune honte ? Déjà ce sont les enseignants qui ne sont plus à la hauteur, qui ne sont plus respectés (voire respectables)Je propose que l'on distribue le bac à tous, à la sortie du CM2, ça c'est fait, et qu'ensuite les élèves dits "en difficulté" plombent les autres pour niveler tout le monde par le bas. Un tel pays sera facile à manipuler.....!!!! Pôôôvre France,qu'es-tu donc devenue, comment t'ont-t-ils arrangée ??? C'est quand même plus facile d'apprendre aux jeunes le langage texto plutôt que notre belle  langue de Molière !!! Notre langue qui est la base de toute éducation (politesse, voire langues étrangères)



    Signaler un abus  
  • Par coco91, le 11 mar à 12:18

    coco91
    virez de la

    les gamins font 50 fautes a la  dictée et ces braillards trouve le moyens de se foutres en grève ah il est beau le 1er budget de l'état avec des malfaisants pareils



    Signaler un abus  
Publié : 08/03/12 - 20h39
Mis à jour : 08/03/12 - 20h39
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur