Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 23 février, 03:25
Accueil > Pratique > Education > Education : le privé et le public font grève commune

Education : le privé et le public font grève commune

Education


Pour la première fois, enseignants du privé et du public vont faire grève le même jour.

Les Syndicats de l'Education nationale appellent à une journée de manifestation
Les Syndicats de l'Education nationale appellent à une journée de manifestation SIPA

C’est une première dans l’Education nationale : les profs de l’enseignement privé vont faire grève et manifester aux côtés de leurs collègues de l’enseignement public. Leurs cinq syndicats ont en effet décidé jeudi de s’associer à la journée de grève du 27 septembre lancée par leurs homologues du public pour dénoncer les suppressions de postes.

« C’est exceptionnel que cinq organisations syndicales du privé lancent, de manière conjointe, un appel pour rejoindre les syndicats du public », a expliqué Bruno Lamour, secrétaire général de l’une des cinq, la Fep-CFDT. « Zéro retrait d’emploi pour la rentrée 2012 » sera leur mot d’ordre pendant cette journée du 27 septembre, à laquelle les cinq organisations (Fep-CFDT, Snec-CFTC, Spelc, SNPEFP-CGT, Synep-CFE-CGC) appellent « tous les personnels des établissements d’enseignement privés à défendre leur avenir dans l’Education nationale et dans l’enseignement agricole ». Selon elles, 1.433 postes ont été supprimés à cette rentrée et 1.350 autres suppressions d’emplois sont envisagées en 2012. Contrairement au public, tous les enseignants du privé sont devant des élèves et ne sont pas détachés à d’autres fonctions, il n’y a pas de professeurs remplaçants et le privé peut basculer certains postes d’enseignants du primaire dans le secondaire. Les établissements privés scolarisent plus de deux millions d’élèves (17 % des effectifs) et emploient actuellement 139.525 enseignants.

Sondage sévère

Public ou privé, les Français ont en tout cas une mauvaise opinion de l’Education nationale. Ils sont ainsi 64 % à juger que l’école et l’enseignement en France fonctionnent mal, selon un sondage d’Ipsos-Logica Business Consulting pour le magazine L’Histoire et la Casden, banque coopérative du personnel de l’Education nationale. Si les Français jugent plutôt favorablement l’enseignement dans le primaire, ils sont beaucoup plus critiques envers le collège et le lycée (sondage réalisé du 21 au 27 juillet auprès d’un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus).


J.-M. C.
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Education

Réactions à cet article7 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 9 sep à 14:53

    Anonyme-77656
    reponse

    ca va etre chaud dans la rue roger



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 10 sep à 03:53

    Anonyme-77656
    Enfin,

    Une image d'unite (pour foutre la merde).

    C'est attendrissant.

    Bonnes greves camarades.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 sep à 09:35

    Anonyme-77656
    De qui se moque t on?

    Le budget de l'éducation nationale a été multiplié par 4 en 30 ans, la dépense moyenne par élève multilplié par 2, le nombre d'enseignants a augmenté de 35 000 en 20 ans alors que le nombre délèves diminuaient de 500 000 et le niveau des élèves ne cessent de se dégrader et les syndicats et enseignants voudraient nous faire croire qu'il s'agit de budget ou du nombre de prof, de qui se moque t'on, ils devraient faire leur propre introspection et se rendre comte que les problèmes viennent de leurs immobilisme et corporatisme!!!!



    Signaler un abus  
  • Par charles bronson, le 12 sep à 14:44

    charles bronson
    C'a y est

    Les curés vont maintenant venir bouffer dans la gamelle de la laîcité.



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 14 sep à 12:58

    HeyBaal
    C'est quand même une honte et

    C'est quand même une honte et une insulte pour ceux qui paient leur salaire (les contribuables qui, eux, méritent d'être emmerd** toute l'année) de défendre les plus de 13000 postes d'enseignants tenus par des gens qui n'auront pas vu un seul élève de toute l'année. Dire que moins de postes = moins de profs qui enseignent c'est juste un mensonge. Une insulte à l'intelligence des contribuables qui, même s'ils ne sont pas profs (pardon !), sont quand même pas idiots au point de ne pas faire le rapprochement entre les postes indûs de l'éducation nationales et des suppressions de poste.


    Si les syndicats veulent être productifs et honnête, POUR UNE FOIS, qu'ils fassent plutôt pression sur l'administration pour que les titulaires soient "utilisés" sur le terrain. Mais ça fait longtemps que les syndicats, l'honnêteté et la productivités, ils ne savent plus ce que c'est. Et ceux du privé s'y mettent aussi ? Et alors, ils veulent quoi, partager le bonnet d'âne ?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 sep à 18:07

    Anonyme-77656
    Grève syndicale enseignants

    La grève n'est pas la solution. En réagissant ainsi, les enseignants condamnent les élèves; alors que nous enseignants nous ne sommes pas sans savoir que l'exercice de la fonction enseignante est une VOCATION. Elle implique l'AMOUR DE L'ENFANT. Par conséquent, choisir la grève comme solution du problème de la SUPPRESSION DE POSTES, signifie suspension de cours. Ce qui va à l'encontre de cet amour désinteressé de l'enfant. Merci de m'avoir lu! Voilà mon idée.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 23 sep à 13:12

    Anonyme-77656
    Education.

    Certains enfants ont des difficulté de concentrations.

    Etant donné que les classes vont compter 30 à 35 élèves, ou plus, il leur sera de plus en plus difficile d'apprendre correctement. Pourquoi faire des illétrés, uniquement pour une question d'argent, qui est distribuer sans compter à tout vent et à qui en réclame? De plus, certains enfants sont très durs et mettent la pagaille dans les classes.Plutôt que de faire du rattrapage, qui coûte aussi cher, il serait plus judicieux de mettre plus d'enseignents au service de l'éducation nationnal. Ce qui ferait plus d'emplois, donc plus de revenus en tous les dommaines.



    Signaler un abus  
Publié : 09/09/11 - 06h38
Mis à jour : 09/09/11 - 06h40
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur