Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 24 avril, 16:18
Accueil > Pratique > Education > Enseignants : Grève commune entre public et privé

Enseignants : Grève commune entre public et privé

Education


De nombreux syndicats de l'éducation nationale du public et du privé ont appelé à une journée de grève pour protester contre les suppressions de postes.

Les enseigants du public et du privé veulent manifester contre les suppressions de postes
Les enseigants du public et du privé veulent manifester contre les suppressions de postes SIPA

Inédit. Le secteur privé se rallie à la cause du secteur public. Alors que le projet de budget 2012 doit passer mercredi en Conseil des ministres, la quasi majorité des syndicats de l'Education nationale du public et du privé ont appelé à une journée de grève et de manifestations ce mardi. Ils souhaient en effet protester contre les quelque 14.000 suppressions de postes que prévoit le gouvernement pour la rentrée prochaine. Une mesure qui, selon eux, met l'école « à genoux ».

Pourtant connu pour être peu enclin aux mouvements de contestation, le secteur privé s'est lancé dans la bataille et exige « zéro retrait d'emplois pour la rentrée 2012 ». Celui-ci considère que tous les enseigants sont chaque jour devant une classe, qu'aucun d'entre eux ne se trouve en disponibilité et qu'il n'y a pas de remplaçants. Les syndicats du privé redoutent ainsi que les postes supprimés n'entraînent des fermetures de classes, voire d'établissements « tout particulièrement en milieu rural ». De leur côté, les fédérations estiment à l'unanimité qu' « aujourd'hui, plus que jamais, notre pays a besoin d'un système éducatif qui s'attaque réellement aux inégalités scolaires et traite de la situation des élèves en grande difficulté ».

Un signe pour le gouvernement ?

Alors que l'école sera l'un des enjeux de l'élection présidentielle de 2012, la capacité des organisateurs de la grève à mobiliser promet d'être un signe pour le gouvernement. Pour autant, Luc Chatel, le ministre de l'Education nationale a déclaré qu' « une grève fin septembre dans l'Education nationale, ce n'est pas révolutionnaire ». Mais si le ministère a annoncé que 20,5% des professeurs des écoles primaires feraient grèves, le SNUipp-FSU a, lui, estimé qu'ils seront 53,75% (sur la base des remontées de 87 départements).

A Paris, la manifestation partira du Boulevard Saint-Germain - à la hauteur du jardin du Luxembourg - pour rejoindre Sèvres-Babylone, à quelques pas du ministère. François Chérèque (CFDT), Harlem Désir (PS), Jean-Luc Mélenchon (candidat du Front de Gauche à la présidentielle) et Pierre Laurent (PCF) seront présents. Bernard Thibault (CGT) défilera, quant à lui, à Lille. Le SNUipp-FSU prévoit par ailleurs que dans la capitale, « au moins 90 écoles seront fermées ». Et si depuis 2008, un service minimum d'accueil (SMA) est obligatoire quand plus de 25% des enseignants d'une école font grève, certaines communes refusent d'appliquer cette mesure.

Actu France-Soir

Réactions à cet article4 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 27 sep à 09:05

    Anonyme-77656
    Entre des impératifs de prestiges guerriers,ou l'enseignement !

    Il reste totalement incompréhensible que ceux-là même, qui sont aptes à diffuser la compréhension et le pouvoir de l'intellect,soient dans la totale impossibilité d'acquiescer qu'il ne peut être possible de tout faire pour un chef d'état qui dilapide, notre argent public dans des guerres de prestige, pour son égo et pour satisfaire à son indélébile "propre blason d'homme historique",devant être écrit par des lettres de sang et d'or,et d'avoir les finances nécessaires au bien être de leurs professions de l'enseignement.Il y a forcement des choix à faire, hormis celui de racketter de manière drastique le pauvre peuple mais jusqu'à sa suffocation totale de celui-ci,malgré que ceci commence sérieusement à en être le cas!



    Signaler un abus  
  • Par HORNY FREAK, le 27 sep à 09:33

    HORNY FREAK
    La faute à qui ?

    Tant d'individualités, d'entités (syndicats ou autres), et ce de tous bords ! Tant de monde auquel le Pouvoir opposera une fin de non-recevoir. Ils doivent être dans l'erreur, tous ces gens, puisque ledit Pouvoir n'a cure de ce qu'ils pensent. Alors les gars, sommes-nous sourds à la raison que nous assène une poignée de cerveaux (c'est de l'humour) avant qui, depuis les quelque deux mille ans de l'ère chrétienne, le monde tournait mal ; ou peut-être bien était décérébré. Imaginez Coluche, avec sa gouaille : "Mais je me marrrre !"



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 sep à 11:08

    Anonyme-77656
    Ils n'ont même pas réussi....

    ....à se mettre le privé ...dans la poche!!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 10 oct à 09:20

    Anonyme-77656
    reponse

    ce sais pas ce que ca raporte cette greve de argent en moins pour nous roger



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur