Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 24 avril, 10:10
Accueil > Pratique > Education > Entrée en maternelle - “A cet âge, quelques mois d’écart, c’est un monde !”

Entrée en maternelle - “A cet âge, quelques mois d’écart, c’est un monde !”

Education


Myriam Szejer, fondatrice de la Cause des bébés, est pédopsychiatre et psychanalyste.

France-Soir. Qu’est-ce qui se joue pour l’enfant entrant en maternelle ?
Myriam Szejer.
C’est la rencontre avec la collectivité et avec la discipline. La relation à l’adulte va changer : il s’agit de sortir d’un rapport duel pour passer à une seule autorité pour tous. Ceux qui « collent » leur maîtresse n’y parviennent pas. Autre point, la motricité : à cet âge, les enfants ne sont pas encore tout à fait dans le langage oral et s’expriment surtout avec leur corps. Rester assis, lever le doigt, c’est une énorme contrainte.

F.-S. C’est aussi l’expérience de la séparation…
M. S.
Cette fonction symbolique joue pour les enfants, mais aussi pour les parents qui ont l’estomac à l’envers en les voyant « devenir grands ». La séparation, parfois douloureuse, est structurante. Certains s’adaptent en une semaine ! Pour d’autres, moins mûrs psychologiquement, c’est un arrachement brutal. Entre ceux qui ont juste 3 ans et ceux qui les auront en fin d’année, il n’y a que quelques mois d’écart. Mais à cet âge c’est un monde !

F.-S. Et si cela se passe mal ?
M. S.
Les enfants sont souvent le messager de ce que les parents ne s’avouent pas eux-mêmes. Un enfant qui colle sa mère peut traduire l’impossibilité pour elle de s’en détacher. S’il pleure pour la rassurer sur sa loyauté, mais que ça ne dure que cinq minutes, il faut tenir bon ! Si la maman se sent stressée, le père peut accompagner l’enfant à l’école, cela aidera. Si les pleurs sont continus, il faut en parler avec l’institutrice et envisager un mi-temps.

F.-S. Les parents mettent-ils trop de pression ?
M. S.
Certains, oui. On a transformé notre maternelle en lieu de sur-stimulation où chacun doit être performant. C’est une honte ! L’expérience de la petite section est gagnée quand, à la fin de l’année, l’enfant adore l’école. Si ce n’est pas le cas, n’en faites pas un drame : cela peut changer l’an prochain, l’instituteur sera peut-être plus sympa, il se fera d’autres amis…

Par Actu France-Soir
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Education

Publié : 23/08/10 - 09h36
Mis à jour : 22/08/10 - 18h36
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur