Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 22 avril, 21:58
Accueil > Pratique > Education > Semaine de 5 jours en primaire : Les syndicats exigent le débat

Semaine de 5 jours en primaire : Les syndicats exigent le débat

Le gouvernement Ayrault


La promesse du Premier ministre Jean-Marc Ayrault ce vendredi d'une "concertation" sur les rythmes scolaires et la semaine de cinq jours en primaire constitue "une décision qui était indispensable", a réagi Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp-FSU, premier syndicat du primaire.

Les élèves de primaire sauront bientôt si ils doivent retourner à l'école le mercredi ou le samedi
Les élèves de primaire sauront bientôt si ils doivent retourner à l'école le mercredi ou le samedi AFP

« L'annonce de M. Ayrault que la question des rythmes donnerait lieu à une concertation est une décision qui était indispensable. Nous sommes demandeurs d'un processus de discussion transparent, cadré par un calendrier et des points d'étape », a déclaré ce vendredi après-midi Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp-FSU. « C'est incontournable pour la qualité et la sérénité du débat et des décisions qui en découleraient car il faut admettre que c'est un chantier complexe et difficile », a-t-il ajouté.

En fait, le Premier ministre a promis vendredi matin une « concertation » à l'issue de laquelle il rendrait son « arbitrage », après que le ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, eut annoncé la veille le retour à la semaine de cinq jours à la rentrée 2013. Ségolène Royal avait aussitôt  réagi en déclarant qu'elle s'étonnait de l'annonce d'une telle décision un jour de passation de pouvoir. Elle la trouvait prématurée parce que faite sans concertation justement, et surtout sans la validation du Premier ministre.

Organisation du temps en dehors de l'école

Pour Sébastien Sihr, le chantier du rythme mêle à la fois l'organisation de l'année, de la semaine (mercredi matin ou samedi matin ?) et de la journée, l'objectif central étant de raccourcir les journées de classe qui sont parmi les plus lourdes d'Europe.

Ainsi, si les écoliers n'ont plus classe que cinq heures par jour (contre six ou plus aujourd'hui) et finissent à 15h30, comme l'a préconisé le comité de pilotage sur le rythmes dans son rapport de 2011, « la question cruciale de l'organisation du temps scolaire avec le temps périscolaire doit être débattue avec les collectivités locales », a-t-il dit.

Et au final de prévenir : « Il ne faudrait pas que de mauvaises décisions génèrent de nouvelles inégalités, entre des communes riches qui peuvent proposer un temps éducatif riche, dans des locaux de qualité et avec du personnel formé, et des communes moins bien dotées financièrement qui risquent de laisser sur le trottoir des enfants, notamment ceux issus des milieux défavorisés qui ont besoin d'une prise en charge ».

Le responsable syndical a également demandé que « les conditions d'exercice du métier d'enseignant et l'organisation pédagogique, notamment la place de l'aide individualisée », fassent partie de la concertation.

Actu France-Soir (Avec AFP)

Réactions à cet article10 commentaires

  • Par ire, le 18 mai à 16:06

    ire
            Il parait normal

            Il parait normal qu'une concertation soit faite avec les enseignants et ne pas arriver dans tous les ministères comme Attila et tailler à grans coups d'épée dans tout ce qui bouge .



    Signaler un abus  
  • Par Jakyburn, le 18 mai à 16:18

    Jakyburn
    Il veut les traumatiser ou quoi??

    .....5 jours de travail par semaine pour les enseignants : il veut leur mort ou quoi ??Une vingtaine d'heures par semaine ? : une honte !!! Je ne parle même pas des congés, j'ai renoncé à les compter : si on n'appelle pas ça des fonctionnaires priviligiés....Après, on dira que les jeunes sortent de l'école...analphabètes !



    Signaler un abus  
  • Par Gambus, le 18 mai à 16:54

    Gambus
    Peillon et le Mammouth

    L'éléphanteau Peillon, bouillant comme il est,  aura lui aussi à faire avec le Mammouth !!!



    Signaler un abus  
  • Par Hub, le 18 mai à 16:58

    Hub
    Pauvre France

    Les syndicats sont content que l'on fasse appel à eux ça leurs

    permet de s’agiter et de faire du buzz
    .Au lieu de la semaine de 5 jours

    ils devraient plutôt faire la semaine des 4 jeudis pour les enseignants surmenés.



    Signaler un abus  
  • Par stella 2011, le 18 mai à 16:59

    stella 2011
    Attila Peillon!!

    Ben mon colon, le prof de philo a soigné son entrée!Il ne connait rien au fonctionnement d'un gouvernement, il s'assied sur les syndicats et les parents d'élèves, il pense qu'il sera  majoritaire à l'Assemblée!! Tout dans la finesse, comme son idole Ferry. Il faut aussi qu'il demande conseil à Taubira sur la colonnisation, mais surtout sur la traite négrière, elle a fait une sortie aussi savoureuse que la sienne! On est rassuré, ça fuse à chaque seconde, enfin Martine a bien mangé! Alors!!



    Signaler un abus  
  • Par ALHTZ, le 18 mai à 17:30

    ALHTZ
    LES ENSEIGNANTS

    Les syndicats exigent. En fait, ces enseignants de gauche, ne souhaitent qu'une seule chose, c'est 365 jours de congés par an.  Pour résumer, il manque à ces derniers qu'une seule chose :  c'est l'envie de bosser. Bien d'autres corporations subissent et se taisent.



    Signaler un abus  
  • Par Ferdinand P, le 18 mai à 17:58

    Ferdinand P
    Le premier gros couac

     Pourquoi tout nouveau ministre veut-il défaire ce qui a été fait et qui fonctionne correctement ? Revenir à 5 jours serait un recul social. Le SE , à 100% gouvernemental , dira amen à tout , tout comme la fédération FCPE d'obédience socialiste . Mais les autres , FSU par exemple proche des communistes , pourraient bien ruer dans les brancards : Peillon devra s'incliner , comme tant d'autres avant lui . 



    Signaler un abus  
  • Par Hub, le 18 mai à 18:34

    Hub
    Pauvre France

    Les syndicats exigent,pourquoi pas demander.



    Signaler un abus  
  • Par frimousse, le 18 mai à 22:52

    frimousse
    a non alors

    les syndicats enseignants ont demander de voter hollande alors ils l'ont eut maintenant  plus de greve ils acceptent tous un point c'est tout ça va les changer de travailler  



    Signaler un abus  
  • Par lalolalola, le 23 juin à 08:43

    lalolalola
    Faux débat que les rythmes scolaires.

    Les syndicats ne se battent jamais sur les sujets essentiels.



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur