Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 18 octobre, 19:02
Accueil > Pratique > Education > Pacte contre l'échec scolaire : Les réactions se multiplient

Pacte contre l'échec scolaire : Les réactions se multiplient

Education


Alors que le PS salue le "pacte contre l'échec scolaire" signé par une cinquantaine de personnalités publié ce jeudi dans Libération, le ministre de l'Education Luc Chatel défend ses "actes".

Luc Chatel a déclaré ce jeudi qu'il préférait les actes au pacte
Luc Chatel a déclaré ce jeudi qu'il préférait les actes au pacte SIPA/Witt

La bataille de communication commence fort autour du « pacte contre l'échec scolaire » publié ce jeudi dans Libération. L'équipe de campagne de François Hollande s'est réjouie de cette initiative réalisée conjointement par une cinquantaine de personnalités de la société civile, dont Abd Al Malik, Boris Cyrulnik ou Stéphane Hessel, et l'Afev, association d'étudiants bénévoles faisant du soutien dans les quartiers populaires, tandis que le ministre de l'Education a préféré vanter ses « actes ».

« Je me réjouis profondément de cette initiative. C'est pour nous une très grande satisfaction -l'Education étant une des priorités de François Hollande- de voir que le débat se noue sur cette question, que la société civile s'investit en propositions sur des sujets qui sont pour nous essentiels », a déclaré Vincent Peillon, en charge de l'éducation dans l'équipe de campagne de François Hollande.

L'eurodéputé socialiste a cité « en particulier la lutte contre l'échec scolaire, l'abandon du corps enseignant par les pouvoir publics, l'affaiblissement de notre système en terme de performances et l'augmentation des inégalités. Les sujets soulevés par l'appel, la réforme des modes d'évaluation des élèves au coeur de nos préoccupations (...) . Il faut en effet non pas détruire le collège comme veut le faire Nicolas Sarkozy et orienter encore les élèves plus tôt mais il faut améliorer les transitions entre l'école élémentaire et le collège », a fait valoir Vincent Peillon.

"Le rôle des ministres, c'est d'agir"

Le ministre de l'Education, Luc Chatel, a pour sa part déclaré qu'il préférait « les actes au pacte ». « C'est bien que des personnalités de la société civile, des intellectuels, se fassent le relais des préoccupations. Le rôle des ministres, c'est d'agir », a déclaré Luc Chatel. « La France est l'un des pays qui investit le plus dans son système éducatif, 7 % du PIB, plus que la moyenne des pays de l'Union européenne et de l'OCDE. Créer 60.000 postes aujourd'hui, c'est irresponsable », a-t-il ajouté au sujet de la proposition de François Hollande, qui doit selon lui « dire la vérité aux enseignants : plus d'enseignants, c'est aussi moins bien payer le reste des professeurs ».

Actu France-Soir

Plus d'articles Education

Réactions à cet article12 commentaires

  • Par jeanpierrerabez, le 13 Jan à 02:57

    jeanpierrerabez
    scolaire

    On en est à combien de réformes dans l'enseignement. Comment se fait-il que chaque année on s'aperçoive que nos enfants sont de plus en plus ignorants et mal élevés le mot n'est pas trop fort. Voyez vous encore des enfants dire bonjour, merci, s'il-vous-plait. De mon temps si on ne le faisait pas on ramassait une trempe des parents car les personnes avec qui on avait été impolis le disaient à nos parents, et bonjour la fessée qui est interdite aujourd'hui même un enfant peut vous trainer en justice. La faute à qui.... j'estime que si on reprenait les habitudes d'apprendre aux enfants, la politesse et la morale à l'école et à la maison je crois que l'on serai un peu moins bousculé par la jeunesse. Si on remettait l'armé pour les hommes bien portant pour une durée même courte par exemple 6 mois je pense que la jeunesse reprendrait gout à la vie et au travail. On remarque de plus en plus des jeunes qui s'engagent dans l'armée pour apprendre un métier et en plus ils en sortent avec un peu plus de respect avec leur entourage. Alors messieurs les penseurs ne vous fatiguez pas les neuronnes à nous pondre une nouvelle réforme qui sera un echec comme toutes les autres. Je n'ai pas la prétention d'être doué mais je préfère de loin l'éducation que j'ai reçue que celle que l'on donne aux jeunes maintenant.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 13 Jan à 04:47

    Anonyme-77656
    Il suffit (jean pierre rabez)

    De lire, ou d'essayer de decoder moult post, pour

    comprendre que la France est en echec scolaire.

    Je me promene sur d'autres sites, mais c'est impressionnant de voir comme la France se retreci.

    Depuis 1981, les choses n'ont fait qu'empirer

    Il est interdit d'interdir..........

    Monsieur Rabez a tres bien compris la situation.

    Et je suis tout a fait d'accord avec lui.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 13 Jan à 08:52

    Anonyme-77656
    école primaire

    je suis bien d'accord avec ce que ces messieurs viennent de dire car en tant que femme d'enseignant je peux vous dire que les parents quand les enfants ont des mauvaises notes et bien ils viennent voir l'instit et demandent a corriger ces notes. Ils ne peuvent pas admettre que leur progéniture n'a pas appris sa leçon.et ce n'est qu'une anecdote parmi tant d'autres.



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 13 Jan à 14:02

    HeyBaal
    C'est un non sens. Un peu

    C'est un non sens. Un peu comme un pacte pour empècher que certains gamins soient plus petits que les autres. Il y a des enfants qui ne sont pas faits pour les études. Les forcer n'y changera rien. Qu'on les oriente vers des cursus où ils pourront mieux s'épanouir, et trouver un job décent.


    Parce que le coup du "faites des études et vous aurez un bon job", ça fait environs 30 ans et la fin du plein emploi qu'on sait que c'est plus possible.


    De plus le système est et restera pyramidal. Il faudra toujours plus de manoeuvre que de chefs.


    Enfin donner une mauvaise réputation injustifiée à des boulots n'arrange pas les choses.


    Je connais un pote qui a fait des études contre son gré et qui ne trouve pas de boulot bien payé dans sa branche. Son voisin est jardinier, il travaille moins et gagne plus. Mais il persiste à chercher le boulot en or, parce que c'est pas après avoir fait des études qu'il va devenir jardinier.


    En gros le problème c'est qu'on fait aux gamins des promesses irréalisables.


    Au lieu de leur dire : vous n'aimez pas le cursus général ? On va vous trouver autre chose et vous orienter vers d'autres débouchés.


    Tout simplement.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 13 Jan à 16:43

    Anonyme-77656
    le labyrinthe

    dans l education nationale rien n aboutit tout est bloque par le systeme de fonctionnement .c est un etat dans l etat avec ses privileges donc on ne touche pas au mammouth et les ministres passent et trepassent au chevet de l education de nos enfants.



    Signaler un abus  
  • Par nellyolson, le 15 Jan à 19:45

    nellyolson
    nouveau@

    a jean pierre, l'éducation nationale n'a pas a faire l'éducation des gosses, les parents d'aujourd'hui est devenue laxiste, les parents font des gosses mais s'en foutent royalement de l'éducation ils laissent faire, le ps devrait offrir un pacte pour les parents incorrectes, et si ça ne fonctionne plus d'allocs en applicant réellement la loi je ne pense pas qu'elle soit appliqué vu la montée de violence dans les écoles...


    les profs sont débordés, le  ps propose des pactes de science infuse, mais bien sur qu'ils mettent déjà leur moufflet dans une école de banlieue ils comprendront comment fonctionne l'école, c'est clair que le pacte contre l'échec scolaire ne sera pas distribuer dans les écoles des enfants du ps..



    Signaler un abus  
  • Par sonic, le 16 Jan à 16:56

    sonic
    ECHEC SCOLAIRE PROGRAMME


    Rien ne sert de

    vouloir modifier le système éducatif, rajouter des enseignants ou en retirer.Ce

    mastodonte est impossible à améliorer, trop fortement syndicalisé et ne

    craignant pas de visiter « Pôle Emploi ». A Droite comme à Gauche

    tous les gouvernements se sont cassés les dents sur ce Dinosaure.


    Ce qui est honteux

    dans ce combat Enseignants, Syndicats, Gouvernements, c'est que les seules

    victimes ce sont nos ENFANTS.


    Mesdames et Messieurs les enseigants vous êtes au service des enfants et non à une doctrine qui a provoqué l'état de ruine de notre système éducatif et Messieurs les Ministres vous êtes au service du Peuple et non pour avoir une loi à votre nom. NOS ENFANTS SONT LE FUTUR DE NOTRE NATION.




    Signaler un abus  
  • Par sandra22, le 17 Jan à 09:39

    sandra22
    il faut changer notre modéle

    les journées des élèves sont beaucoup trop longues , déjà en primaire ses petits bout de choux , on déjà plus d'une heure de trajet , ils arrivent tout endormis ..le soir ils rentre chez eux pas avant 17h30 18 heures alors depuis le matin ils sont bien trop jeunes pour avoir des journée aussi longues ..les classes sont trop surchargées ce qui permet pas aux profs d êtres disponibles pour les lents a comprendre ..ect ect ect .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 Jan à 22:14

    Anonyme-77656
    Et les Profs?

    Ils sont complètements perdus avec tous ces élèves qui s'en foutent complètement.Du coup? ils n'arrivent pas à faire le boulot.Il y a un manque de personnel et sont parfois bien souvent débordés.Du coup,ils baissent les bras.Ils devraient donner des sanctions aux élèves,dès le départ...mais,à cause de certains parents....Ils abandonnent.Bien triste tout celà.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 Jan à 22:32

    Anonyme-77656
    En 1980 , L' EDUCATION NATIONALE FRANCAISE

    ...était montré en exemple....30 ans de laxismes de toutes sortes et l'on est arrivé au 36 ème dessous...il est temps que MARINE fasse revenir la discipline , ainsi qu'une instruction générale et civique efficace.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 Jan à 22:42

    Anonyme-77656
    Dans la profession...

    ...J'ai un fils , une belle-fille , deux nièces . Pour tous les 4 le métier de prof était une évidence , une seconde nature . Tous les 4 reçus dans les 30 premiers aux concours ! dont UNE , première d'Académie !

    Ils sont âgées entre 33 et 40 ans

    Ils sont TOUS LES 4 ECOEURES.....ne me demandez pas pourquoi........(ce n'est pas une question de salaire)

    Pourtant ils n'exercent pas dans des zones prioritaires.....ce qui veut tout dire , du côté du civisme ambiant.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 Jan à 08:39

    Anonyme-77656
    dehors

    depuis 5 ans c'est le bordel et la merde dans les ecoles. a quoi sert ce ministre a rien.en banlieue la ou il faudrait des profs avec de l'expérience on met des jeunes qui sortent de l'ecole qui sont guères plus vieux que les élèves après on nous parle d'incilivlité mais ce gouvernement fait tout pour foutre la merde.Il manque des profs



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur