Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 23 avril, 20:38
Accueil > Pratique > Education > Rentrée en seconde - “Ne pas s’affoler si les notes baissent”

Rentrée en seconde - “Ne pas s’affoler si les notes baissent”

Education


Entretien avec Anne Vaisman, journaliste et auteur de nombreux ouvrages sur l’adolescence.

France-Soir. Que symbolise le passage en seconde ?
Anne Vaisman.
En entrant au lycée, les enfants ont le sentiment de passer dans la cour des grands. Ils ont plus d’autonomie, peuvent aller et venir plus librement entre l’établissement et l’extérieur. C’est une expérience valorisante pour eux. Les élèves laissent les « années collège » derrière eux, et avec elles les transformations psychiques et physiques liées à la puberté qui les ont accompagnées. Ils sont généralement moins agités et plus faciles à maîtriser pour les enseignants.

F.-S. Qu’est-ce qui change pour les élèves ?
A. V.
L’entrée au lycée signifie la découverte de nouvelles matières. Les élèves doivent choisir deux « enseignements d’exploration », auxquels ils peuvent ajouter des options facultatives. La découverte de l’économie en seconde tire les élèves vers le haut. A partir de ce moment-là, ils commencent à mieux comprendre la société dans laquelle ils vivent.

F.-S. Existe-t-il des difficultés particulières ?
A. V.
Les professeurs attendent plus de la part des élèves qu’au collège en termes d’analyse et de réflexion. En français, les élèves commencent à aborder la dissertation et le commentaire de texte. En histoire et en géographie, ils ne peuvent plus se contenter de recracher leurs cours appris par cœur. Face à ces nouvelles exigences, les élèves peuvent rencontrer des difficultés en début d’année. Il n’est pas rare de voir leurs notes chuter de 3 ou 4 points entre la fin de la troisième et le début de la seconde. Si c’est le cas, il ne faut pas s’affoler ; l’essentiel, c’est que les notes remontent au deuxième trimestre.

F.-S. La perspective du bac se rapproche-t-elle ?
A. V.
Les parents et les professeurs commencent à avoir le bac en ligne de mire car, selon la section que l’élève choisit (scientifique, économique et sociale ou littéraire), il passe entre une et cinq épreuves du bac dès la fin de la classe de première. En France, nous survalorisons, à tort, les bacs généraux et plus particulièrement la filière scientifique. Il ne faut pas faire de drame si son enfant ne réussit pas en sciences, l’important est qu’il trouve sa voie.
Par Actu France-Soir
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Education

Publié : 26/08/10 - 05h45
Mis à jour : 25/08/10 - 18h40
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur