Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 24 octobre, 08:25
Accueil > Pratique > Emploi > Conflit - Sarkozy veut sauver Caterpillar

Conflit - Sarkozy veut sauver Caterpillar

Emploi


Mercredi, la direction de Caterpillar a accepté de payer trois jours de grève à ses salariés pour qu’ils libèrent quatre cadres qu’ils séquestraient. Dans le même temps, Nicolas Sarkozy a assuré qu’il allait « sauver le site » touché par la crise.

« On commence à souffler, mais le combat n’est pas terminé », nous expliquait mercredi un employé de Caterpillar, constructeur américain d’engins de chantier. Confrontés depuis le 17 février dernier à un plan de réorganisation prévoyant la suppression de 733 emplois sur 2.800, sur les sites d’Echirolles et de Grenoble (Isère), les salariés de l’usine Caterpillar France emploient la manière forte pour se défendre.

Jours de grève payés

Mercredi, ils ont accepté de libérer quatre cadres qu’ils séquestraient au siège de l’entreprise, à Grenoble, sous deux conditions : le « paiement des trois jours de grève » et la négociation du « dédommagement du chômage partiel ». Le directeur général de Caterpillar, Nicolas Polutnik, a confirmé avoir accepté le paiement des jours de grève, une décision qualifiée d’« historique » par les syndicats. « Mais il y a une contrepartie, a poursuivi le PDG : que le site soit évacué pour que nous soyons libres de nos mouvements, et que la grève soit suspendue pour que nous nous installions dans les négociations. » Il a également souligné qu’il avait « pris la responsabilité de ne pas demander l’intervention des forces de l’ordre ».

Directeur de recherche au Centre d’études de la vie politique française (Cevipof) et spécialiste des mouvements sociaux, Guy Groux analyse la situation de la façon suivante : « Du côté des pouvoirs publics comme du côté du patronat, on sent une volonté commune actuellement de ne pas envenimer les conflits, malgré les actions illégales que peuvent mener les salariés. Une des raisons est que ces ouvriers, qui se sont sacrifiés pour sauver leur usine de la faillite et qui aujourd’hui sont sacrifiés eux-mêmes, sont très populaires dans l’opinion publique ».

Sarkozy à la rescousse

Mercredi matin, l’intersyndicale a également lancé un « appel solennel » à Nicolas Sarkozy et aux parlementaires européens pour qu’ils débloquent des fonds afin de soutenir l’entreprise. Interviewé mercredi matin par Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1, le chef de l’Etat leur a répondu. « Je vais sauver le site, puisqu’ils m’ont appelé au secours. (…) On ne les laissera pas tomber. » La CGT l’a également sollicité pour qu’il intervienne auprès de son homologue américain Barack Obama, lors du G20, afin que celui-ci joue de son influence auprès du PDG du groupe Caterpillar, Jim Owen. Une perspective qui paraît peu réaliste aux yeux d’un salarié gréviste interrogé par téléphone, qui a souhaité garder l’anonymat : « Passer par Obama pour nous sauver, on n’y croit pas. En revanche, on espère qu’en médiatisant des actions extrêmes comme séquestrer notre patron, la direction sera forcée de céder. »

 

 

Jours de grève payés

Mercredi, ils ont accepté de libérer quatre cadres qu’ils séquestraient au siège de l’entreprise, à Grenoble, sous deux conditions : le « paiement des trois jours de grève » et la négociation du « dédommagement du chômage partiel ». Le directeur général de Caterpillar, Nicolas Polutnik, a confirmé avoir accepté le paiement des jours de grève, une décision qualifiée d’« historique » par les syndicats. « Mais il y a une contrepartie, a poursuivi le PDG : que le site soit évacué pour que nous soyons libres de nos mouvements, et que la grève soit suspendue pour que nous nous installions dans les négociations. » Il a également souligné qu’il avait « pris la responsabilité de ne pas demander l’intervention des forces de l’ordre ».

Directeur de recherche au Centre d’études de la vie politique française (Cevipof) et spécialiste des mouvements sociaux, Guy Groux analyse la situation de la façon suivante : « Du côté des pouvoirs publics comme du côté du patronat, on sent une volonté commune actuellement de ne pas envenimer les conflits, malgré les actions illégales que peuvent mener les salariés. Une des raisons est que ces ouvriers, qui se sont sacrifiés pour sauver leur usine de la faillite et qui aujourd’hui sont sacrifiés eux-mêmes, sont très populaires dans l’opinion publique ».

Sarkozy à la rescousse

Mercredi matin, l’intersyndicale a également lancé un « appel solennel » à Nicolas Sarkozy et aux parlementaires européens pour qu’ils débloquent des fonds afin de soutenir l’entreprise. Interviewé mercredi matin par Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1, le chef de l’Etat leur a répondu. « Je vais sauver le site, puisqu’ils m’ont appelé au secours. (…) On ne les laissera pas tomber. » La CGT l’a également sollicité pour qu’il intervienne auprès de son homologue américain Barack Obama, lors du G20, afin que celui-ci joue de son influence auprès du PDG du groupe Caterpillar, Jim Owen. Une perspective qui paraît peu réaliste aux yeux d’un salarié gréviste interrogé par téléphone, qui a souhaité garder l’anonymat : « Passer par Obama pour nous sauver, on n’y croit pas. En revanche, on espère qu’en médiatisant des actions extrêmes comme séquestrer notre patron, la direction sera forcée de céder. »
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Emploi

Publié : 01/04/09 - 18h28
Mis à jour : 12/03/10 - 13h58
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur