Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 01 décembre, 13:41
Accueil > Pratique > Emploi > La grève se profile à Pôle emploi

La grève se profile à Pôle emploi

Emploi


L’application du dispositif en faveur des chômeurs en fin de droits provoque une « levée de boucliers » des syndicats de Pôle emploi qui ont déposé hier soir un préavis de grève pour le 8 juin.


Plus de moyens et vite ! La mise en œuvre depuis le 1er juin du dispositif gouvernemental en faveur des chômeurs en fin de droits ne manque pas de soulever un tollé syndical. Et le moins que l’on puisse avancer, c’est qu’il est général. De la CFTC à SUD en passant par la CGT, le SNAP (syndicat national du personnel de Pôle emploi) et le SNU-FSU, toutes les organisations sont d’accord pour demander que des moyens supplémentaires soient octroyés à Pôle emploi afin de faire face au traitement des quelque 360.000 dossiers…

Selon eux, des renforts en effectifs constants et stables sont nécessaires. D’autant que le plan « anti-crise » prévu par les pouvoirs publics après un long bras de fer avec les partenaires sociaux implique trois types de mesures d’aide et peut paraître relever, comme le dénonce la CGT, de « l’usine à gaz »… Du coup, l’intersyndicale a appelé hier soir à un mouvement de grève à partir de ce mardi 8 juin, afin non seulement de dénoncer la quasi-impossibilité pour Pôle emploi de faire face de manière concrète au contenu des mesures décrétées par les autorités gouvernementales, mais encore de protester contre les suppressions de postes et les réorganisations en cours.

Climat tendu

De son côté, le directeur général de Pôle emploi, Christian Charpy, reconnaît volontiers que le nouveau dispositif est « compliqué » et qu’il « constitue une charge d’indemnisation et d’accompagnement non négligeable », mais il estime que « c’est le moins que nous puissions faire en faveur de concitoyens vivant dans des situations extrêmement difficiles ».

Au sein de Pôle emploi, le climat paraît d’autant plus tendu que de nombreux conseillers s’estiment déjà surchargés de travail en raison notamment de la détérioration des derniers chiffres du chômage. En outre, ils considèrent souvent que le nombre de chômeurs en fin de droits concernés est largement sous-estimé et s’inquiètent dès à présent des retards, à leurs yeux plus que probables, dans l’application du dispositif. Un chiffre suffit à lui seul à donner la mesure des problèmes soulevés : à la suite du décret gouvernemental, Pôle emploi doit en effet adresser plus d’un million de courriers qui, de toute évidence, impliquent des réponses, un traitement des courriers approprié et une organisation des rendez-vous dans les agences… Des syndicats comme la Fédération syndicale unitaire (FSU) et la CFTC craignent ainsi que la mission confiée à Pôle emploi ne puisse être réalisée « sans se substituer, ni porter préjudice, faute de moyens suffisants, à l’accompagnement personnalisé des demandeurs d’emplois indemnisés ».

Dans ces conditions, l’été – et la rentrée de septembre – risque, à Pôle emploi, d’être particulièrement chauds.
Par Jean-Pierre Thiollet
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Emploi

Réactions à cet article6 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 3 juin à 12:23

    Anonyme-77656
    comique

    Si on prend un peu de recul.... Ils sont sensés d'aider les personnes a la recherche d'un emploi !!

    Les 3/4 se branlent les couil... et se plaingnent d'être surchargés de travail !!!.

    Qu'attendent ils pour démissionner, je suis persuadé que certains chomeurs seraient heureux de prendre leurs places..



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 juin à 09:25

    Anonyme-77656
    ....

    @ Anonyme :


    Allez-y monsieur présentez-vous et si vous êtes pris, attendez-vous à une charge de travail que vous n'avez probablement jamais connu auparavant, et mieux vaut avoir les nerfs solides mon p'tit père, ce qui dans votre cas me semble déjà perdu d'avance (cf votre vulgarité)


    Votre petit commentaire me fait dire que vous ne tiendrez pas 2 jours.


    Les clichés ont la peaux durs, mais les agents du Pôle Emploi sont encore plus coriaces que toutes ces inepties propagées par des aveugles, des haineux, des déconnectés, des idéologues, et parfois des gens dans la détresse. Vous, je vous sens juste haineux et déconnecté.



    Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 11 jui à 09:53

      Anonyme-77656
      Dans le panneau

      Votre réaction en dit long, pourquoi chercher le conflit quand on cherche simplement des explications!

      De plus en plus de sénoir sont à l'acceuil de pôle emploi, c'est une politique de recrutemnt basé sur le réactivité des gens en fonction de leur age et de leur position social...

      Vous faites le jeu du patron, les travailleurs côtisent.Quand un manu vient chercher ses droits après 10 mois de dur labeur et que tout lui est refusé comme dans mon cas(il manque 1semaine de I.FM.), on regrette un peu notre patience...

      De toue façon, quand notre pays sera en faillite vous serez au même

      régime que les autres; je suis impatient de travaillez à vos côtés en toute sympatie.



      Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 juin à 12:23

    Anonyme-77656
    Je ne suis pas contre une

    Je ne suis pas contre une grève de Pôle-emploi, mais il y a certaines choses à revoir, mis à part le nombre " croisant " de chômeurs. Certaines personnes y travaillant ne sont là que pour assurer leur salaire ! Il ne font aucun effort pour guider les demandeurs d'emploi, mais de là à dire que d'autres pourraient prendre leur place ( dixit " anomymous " ), il leur suffirait de passer les concours pour postuler. Soit, c'est un autre problème. Pour en revenir à nos moutons, il y a eu une fusion entre l'ANPE et les ASSEDIC, ce qui a mis un peu le boxon, ajoutez à ça la mauvaise gestion ( le nombre de chômeur est plus élevé que celui annoncé ! ). Qu'ils fassent grève, OK, mais que ça ne retombe pas sur le nez des chômeurs ( radiation à tout-va pour baisser leur tache de travail ) !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 juin à 23:48

    Anonyme-77656
    pole emploi prend les chomeurs pour des cons

    le pôle emploi fait de l'abattage est envoi les chômeurs a des sous traitant pour un CV c'est vraiment se foutre de la gueule du monde même un demeurer peut faire un CV mais vise vers sa c'est sous traitant vous utilise pour vous dire oui nous on aller la pour vous aidez on est merveilleux etc des conneries de bases comme dab

    le demandeur d'emploi va en avoir marre d'être tourner en rond pendant des années qu' esquille va faire il va se désinscrire !!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 jui à 15:46

    Anonyme-77656
    JUBILÉ DU TRAVAIL

    J"ai 35 piges, j'ai jamais fait grêve de ma vie, j'ai galéré pendant 10 mois en intérim(manu), le pôle emploli me bloque tous mes droits car je n'ai pas mes IF.M. sur ma dernière semaine de taf!

    On va où ?



    Signaler un abus  
Publié : 03/06/10 - 06h00
Mis à jour : 02/06/10 - 19h46
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur