Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 24 octobre, 08:45
Accueil > Pratique > Emploi > Guadeloupe - Jégo au chevet des entreprises

Guadeloupe - Jégo au chevet des entreprises

Emploi


Le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer a promis un vaste plan de relance des exonérations pour les PME.

Aux quelques centaines de chef d’entreprise présents dans l’amphithéâtre du WTC-Jarry à Baie-Mahault, lundi après-midi, M. Jégo a demandé de « jouer collectif », avant de sortir de sa valise un plan CO.RAIL (contrat de reprise d’activité et d’initiative locale). Ce programme, qui concerne les dettes fiscales et sociales, comporte des mesures exceptionnelles à court et à moyen terme pour permettre aux entreprises (TPE-PME) de surmonter la crise après la longue grève générale en Guadeloupe. Ainsi, le plan présenté par Yves Jégo permettra aux entreprises de bénéficier d’un report de 1 à 3 mois de paiement de l’ensemble des droits et taxes de douanes (dédouanement, contributions indirectes, octroi de mer). Il propose également des délais supplémentaires pour le paiement des impôts locaux et l’impôt sur le revenu et la suspension des poursuites sur une période de six mois, pour les entreprises chargées de dettes fiscales (cotisations sociales, Assedic).

Prêts spéciaux

C’est un bon début, a constaté Willy Angèle, président du Medef Guadeloupe. « Il y a quelques mesures intéressantes, qui permettront aux entreprises de faire face à cette situation conjoncturelle », a-t-il déclaré. Un prêt à taux zéro sera par ailleurs mis en place pour soutenir l’activité des TPE. Et, pour le secteur touristique, le représentant du gouvernement a promis un prêt participation de rénovation pour booster l’hôtellerie (PPRH). Ce prêt sera établi à un taux préférentiel (5 % en janvier 2009) sans garantie d’un montant unitaire compris entre 40.000 et 120.000 euros sur sept ans avec deux ans de différé en capital. Ajouté à cela, un prêt complémentaire, au taux de 6,50 %. « Certes, ces efforts sont à souligner, mais la réalité économique du secteur est implacable », analyse Nicolas Vion, président du Groupement des hôteliers de Guadeloupe. Sa crainte ? Que les exonérations de charges fiscales sociales ne soient pas suffisantes pour combler les gouffres dans certains hôtels.

Par De notre correspondant à Pointe-à-Pitre, Martin T. Laventure
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Emploi

Publié : 24/03/09 - 19h35
Mis à jour : 12/03/10 - 13h56
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur