Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 24 mars, 07:34
Accueil > Pratique > Emploi > "J’étais payée au SMIC et corvéable à merci…"

"J’étais payée au SMIC et corvéable à merci…"

Emploi


Lydie Breuilly raconte ses douze ans de galère en tant que salariée de Pôle emploi à Concarneau, marqués par les CDD à répétition.

Lydie Breuilly a décidé d’engager un bras de fer avec son ex-employeur, qui vient de la remercier après 18 contrats précaires. « Quand je venais pointer au chômage, c’était l’occasion de revoir mes collègues. Pendant des années, je me suis retrouvée à tour de rôle devant et derrière le guichet. » Lydie Breuilly, 56 ans, pourrait presque rire de sa situation, tellement elle confine à l’absurde. Mais depuis quelques mois, cette Bretonne d’adoption rit jaune.

La signature de son premier contrat à durée déterminée au pôle emploi de Concarneau (Finistère) remonte à 1998. Douze ans et dix-huit CDD plus tard, la plaisanterie a fini de l’amuser. Originaire de Normandie, Lydie s’est installée en Bretagne pour suivre son mari. Son parcours professionnel n’a pas toujours été facile : après avoir quitté l’école à 15 ans, elle survit grâce à des petits boulots et à des heures de ménage, avant de travailler une dizaine d’années comme employée de bureau en intérim. « Je suis une autodidacte », déclare Lydie fièrement, avant d’ajouter : « Je n’avais pas de diplômes, donc je n’ai pas eu le choix. »

« J’étais corvéable à merci »

A son arrivée à Concarneau, elle aperçoit le bout du tunnel lorsqu’on lui propose un poste à l’Agence nationale pour l’emploi. « Je m’occupais du placement des jeunes saisonniers, ça me plaisait beaucoup. » Elle déchante très vite. « Après un premier CDD de trois mois, j’ai enchaîné des contrats de 2, 4, 5 ou 6 mois en fonction des besoins. J’étais corvéable à merci en étant rémunérée au SMIC. » A chaque fois, les employeurs de Lydie prennent soin de laisser un délai de carence de plusieurs mois entre deux contrats. Ils sont bien placés pour savoir que la loi les y oblige.

Au fil des ans et après avoir occupé une multitude de postes, la quinquagénaire se rend indispensable. « J’ai connu quatre directeurs et j’ai fait tous les services de l’agence ! Tout le monde a toujours été satisfait de mon travail. » Malentendante, Lydie fait oublier son handicap en lisant sur les lèvres. « Je me suis toujours débrouillée. » Malgré ses efforts, ses demandes pour être titularisée obtiennent toujours la même réponse : elle n’a pas fait les études qui lui permettent de devenir conseillère. Docile, elle n’insiste pas. « Je me suis comportée comme un petit mouton », regrette-t-elle. Jusqu’au jour où le sentiment d’injustice l’emporte. « J’en ai eu ras le bol qu’on me traite comme un Kleenex jeté après usage. »

« J’irai jusqu’au bout »

A la stupéfaction générale, Lydie refuse de signer le 18e CDD qui lui est proposé début mars, arguant qu’il lui a été adressé deux jours après son embauche. Selon les syndicats, cette erreur de Pôle emploi entraîne automatiquement une requalification en contrat à durée indéterminée. Sa rébellion va lui coûter très cher : lorsque son contrat s’achève, le 31 août, on lui indique que ce sera le dernier. Elle tombe de haut. « On m’a dit que je n’avais plus de bureau et on m’a demandé de quitter les lieux. Je ne m’attendais pas du tout à ça. Le choc a été brutal. »

Déterminée, l’ex-salariée occupe la cafétéria du pôle emploi de Concarneau depuis deux jours. Son directeur n’a pas hésité à faire venir un huissier pour constater qu’elle était toujours dans les locaux. « C’est dur de ne pas craquer, mais j’irai jusqu’au bout. Je vais avoir 57 ans, j’ai besoin de payer les études de mes enfants et je ne sais pas si un employeur acceptera de m’embaucher vu mon âge. J’estime qu’au bout de 18 contrats j’ai le droit d’être titularisée. »

Le bras de fer engagé par Lydie a débouché sur un espoir : les délégués syndicaux doivent rencontrer la direction régionale de Pôle emploi aujourd’hui pour tenter de trouver un accord. En attendant, elle restera vissée à sa chaise.


Par Marie-Laure Hardy
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Emploi

Réactions à cet article6 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 3 sep à 14:56

    Anonyme-77656
    pole emploi

    je soutiens lydie dans ses demarches et sa détermination, c'est inacceptable une telle situation, comment la direction de pole emploi ne peut pas requalifier ce cdd en cdi après avoir été corvéable à merci durant autant d'année. j'espère pour elle que la réunion entre direction et délégués syndicaux aboutira à une embauche définitive.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 3 sep à 22:23

    Anonyme-77656
    Corvéable à merci !!!!

    au Pôle Emploi, ce n'est pas Sarko, son premier employeur????



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 7 sep à 10:29

    Anonyme-77656
    Immonde UMP !

    Une telle histoire devrais faire la une des journaux et provoquer une vague de mises à pied dans la hiérarchie responsables de cet états de fait !

    Mais non, le pouvoir veille. Sad


    Au fait le premier employeur, c'était l'ASSEDIC, dominée de facto par les employeurs, ou l'ANPE, qui fut publique ? j'aimerais bien connaitre les vrais responsables !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 7 sep à 21:24

    Anonyme-77656
    je soutien lydie

    je trouve honteux

    il faut absolument reintegrer lydie

    courage

    annie le gognec



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 sep à 21:41

    Anonyme-77656
    ouh les méchants

    Senior + de 50 ans et handicapée qui plus est !! je suis sure qu'en plus elle n'a que ce maigre salaire pour vivre... non? ah non?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 11 fév à 19:37

    Anonyme-77656
    Je suis de tout coeur avec

    Je suis de tout coeur avec vous et je vous comprend,

    moi-même j'ai travaillé pour Pôle Emploi à Lyon et j'en sais des choses : LES Bigs Boss c'est des filous aucun humainisme ce ne sont que des effets d'annonce ni plus ni moins. Espérant qu'ils se retrouveront un jour eux-même un jour de l'autre côté afin qu'ils comprennent la situation des autres d'autant plus l'argent c'est pas ce qu'il manque !!!!!



    Signaler un abus  
Publié : 03/09/10 - 08h05
Mis à jour : 03/09/10 - 09h41
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur