Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 25 octobre, 23:51
Accueil > Pratique > Emploi > Mayenne - Le groupe Cargill prévoit 52 licenciements

Mayenne - Le groupe Cargill prévoit 52 licenciements

Emploi


52 salariés d’une usine d’embouteillage d’huiles vont être licenciés. Ils ont pendu des mannequins comme symbole de leur situation.

« Certaines personnes trouvent cela choquant. Mais il est hors de question de décrocher les pendus », confie une salariée de l’usine Cargill, située à Saint-Fort.

« Ces mannequins que nous avons pendus symbolisent le fait que les salariés, en se faisant licencier, vont se retrouver sans rien, sans vie », précise Christian Baudoin, membre du comité d’entreprise. C’est aussi en référence au lieu-dit de l’usine : Le Pendu.

« Venez visiter le site des pendus »

Il y a moins de deux mois, à la stupéfaction générale, le géant américain Cargill annonçait la suppression de 52 postes sur les 75 de l’usine d’embouteillage d’huiles alimentaires de Saint-Fort.

Selon les responsables du groupe, la course à la compétitivité sur le marché des très grandes centrales d’achat avec lesquelles travaille le groupe serait une des raisons majeures de ce qu’ils appellent, sobrement, une « restructuration de l’outil de production ». Cette position ne tient pas la route pour les salariés.

« La crise, elle a bon dos : Cargill en profite pour licencier. Le groupe fait de gros bénéfices (3,64 milliards d’euros en 2008). »

Pour manifester leur mécontentement, ils ont choisi de frapper les esprits. Soixante-quinze mannequins, chacun avec un tee-shirt floqué avec le visage d’un employé et le nombre d’années d’ancienneté, ont été pendus le long de la route menant à l’usine et sur les bâtiments eux-mêmes. Le ton est donné sur un rond-point situé à proximité.

Un panneau, des flèches, une invitation : « Venez visiter le site des pendus ! » Les salariés ont mis à l’eau un radeau. Il flotte au beau milieu de la Mayenne, en plein centre de Château-Gontier. Ils avaient même déroulé au sens propre un tapis rouge devant l’usine pour accueillir les dirigeant du groupe en leur faisant une haie du déshonneur.

Par Yves Willers
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Emploi

Publié : 25/03/09 - 00h00
Mis à jour : 12/03/10 - 14h00
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur