Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 26 octobre, 00:03
Accueil > Pratique > Emploi > Michelin face à la crise

Michelin face à la crise

Emploi


Confronté à la baisse de production de pneus, le groupe devrait annoncer le 24 juin un plan de suppression de 1.500 emplois.

Depuis l’automne 2008, Michelin broie du noir. Les distributeurs de pneus ont stoppé net les commandes de produits moyens et haut de gamme, entraînant un gonflement immédiat des stocks chez le fabricant. Aujourd’hui, les usines du groupe en France tournent à 50 % de leurs capacités et le groupe a pris des mesures de chômage partiel à l’égard d’un tiers des 12.000 salariés de ses sites de production demandant au personnel de prendre à titre conservatoire des jours de RTT ou de congés payés dans la limite de trois jours par mois.

L’enfer des stocks

Lors de l’assemblée générale annuelle, le 15 mai, Michel Rollier, le gérant associé commandité du groupe, avait pourtant déclaré « qu’il n’y avait pas de décision de plan social en France aujourd’hui ». Et expliqué aux actionnaires que le groupe donnait la priorité à la gestion des stocks dans le climat actuel empreint de morosité. L’équipementier a accusé une chute de 14,2 % de son chiffre d’affaires au premier trimestre à la suite de la contraction de la demande dans le secteur automobile, mais il a maintenu malgré tout son objectif d’une trésorerie positive sur l’ensemble de l’année.

Selon l’état-major du groupe, la fermeté de la politique de prix du groupe clermontois et la bonne performance relative de la marque Michelin ont atténué les effets du recul significatif des marchés du pneumatique en fin d’année et l’impact défavorable du renchérissement des matières premières. Pour 2009, faisant suite à l’optimisation du pilotage industriel du groupe à la forte baisse de ses investissements et à la gestion attentive de ses liquidités, l’objectif de génération d’un cash flow libre positif (un flux de trésorerie constitué de la différence entre les recettes et les dépenses) a été confirmé.

Une capacité de rebond

M. Michel Rollier a conclu son intervention lors de la dernière assemblée générale en déclarant : « Nous avons confiance dans la capacité de Michelin non seulement à traverser cette crise, mais à en sortir renforcé et prêt pour garder son leadership. » Après la fermeture de l’usine Continental de Clairoix à l’origine du licenciement de 1.120 salariés et l’annonce le 26 mai dernier de la suppression de 820 postes sur le site Goodyear-Dunlop d’Amiens, Michelin, plus profitable que ses rivaux, semblait passer entre les gouttes. Pour combien de temps encore ? En Bourse, le titre Michelin reculait hier dans la matinée de 1,38 % à 41,85 euros. Une réunion d’information des partenaires sociaux de l’entreprise doit se tenir aujourd’hui.

Par Christophe-Emmanuel Lucy
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Emploi

Publié : 14/06/09 - 23h00
Mis à jour : 12/03/10 - 14h11
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur