Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 30 octobre, 10:30
Accueil > Pratique > Emploi > Recherche d'emploi - “Il faut savoir se différencier sans excès”

Recherche d'emploi - “Il faut savoir se différencier sans excès”

Emploi


Directeur associé du cabinet de recrutement RH Partners à Bordeaux, Dominique Roux reçoit en moyenne 30.000 CV par an pour réaliser près de 250 recrutements. Après plus de vingt ans d’expérience dans les ressources humaines, Dominique Roux revient sur les évolutions des nouvelles formes de candidatures qu’il a constatées.

FRANCE-SOIR. Que préconisez-vous à un candidat qui postule pour un travail actuellement ?
Dominique Roux.
De manière générale, nous conseillons au candidat de bien réfléchir et, après avoir validé son projet de vie personnel et familial, d’être prêt à évoluer dans sa carrière. Il doit être authentique dans sa démarche, ne pas essayer de tricher ou d’influencer le recruteur, car il risque à terme de se retrouver en situation d’échec en étant recruté sur la base de compétences qu’il ne maîtriserait pas. Il est nécessaire de bien préparer ses entretiens afin de ne pas avoir de discours décalé, de s’informer sur l’entreprise et son activité, le poste à pourvoir, les compétences requises et avoir une argumentation structurée sur ses motivations. Les propos hasardeux, hésitants ou approximatifs sont à proscrire.

On assiste à l’apparition de nouvelles formes de candidatures. Aujourd’hui, le CV traditionnel suffit-il à trouver du travail, ou au contraire faut-il faire preuve d’originalité ?
Je pense qu’il faut être entre les deux. La nouvelle donne, c’est Internet. La majorité des flux de CV sont aujourd’hui véhiculés via le Net. C’est un outil réactif, rapide et synthétique, qui fonctionne sur la base de requêtes par mots-clés. Il faut donc avoir un CV adapté à ce type de sélection, et savoir être exhaustif tout en étant synthétique. Le CV sera différent si on postule pour une agence d’événementiel ou une institution. Au milieu de centaines de CV, il faut être vu pour être lu avant d’être entendu. Mais c’est tout de même le fond qui importe. Je me souviens d’une personne qui avait affiché son CV sur des panneaux 4x3. Elle a fait un gros coup médiatique sur la forme mais n’a pas été embauchée car le fond n’était pas perceptible. J’ai reçu un CV d’une personne qui postulait pour un emploi dans une entreprise du secteur du bois et qui m’a envoyé son CV sur une feuille de bois ! C’était original et le contenu suivait. Il faut savoir se différencier sans excès.

Jusqu’où un candidat peut-il aller dans l’audace ?
A vouloir être trop original, on n’est pas obligatoirement toujours efficace, voire pas lisible. J’ai par exemple reçu un CV sous le logiciel Works. Problème, je ne pouvais pas l’ouvrir. Or le CV est avant tout un outil de communication qui a pour premier objectif d’obtenir un rendez-vous pour un entretien plus approfondi.
Le risque avec Internet porte sur la facilité avec laquelle il est possible d’envoyer en un seul clic son CV à des centaines de destinataires sans être sélectif. Mieux vaut envoyer 10 CV bien ciblés et argumentés plutôt qu’un grand nombre en inadéquation avec les offres proposées.

 


Les formes de CV à éviter

Des nouvelles formes de candidatures séduisent de plus en plus recruteurs et candidats. Mais à vouloir être trop original, certains s’y perdent. Voici quelques types de CV à éviter.

Le CV vidéo
D’abord considéré comme un outil original, aujourd’hui le CV vidéo est dépassé, selon les spécialistes. Techniquement, il n’est pas certain que le bureau du recruteur soit équipé du matériel permettant de lire la vidéo. Sur le fond, l’enjeu est tout aussi délicat. L’ensemble doit être parfait : ni trop court ni trop long. Difficile également d’imaginer un scénario qui soit ni trop neutre, comme le fait de rester rigide devant la caméra, ni trop original, au risque de paraître caricatural.

Le CV carte de visite
Il est certes plus rapide à lire. Mais il est difficile d’y mettre toutes les informations sans créer une impression de surcharge. Cette forme de présentation est très bien pour être distribuée en masse dans la main des recruteurs potentiels. Mais de par sa petite taille, il est plus facile à perdre et à oublier.

Le CV BD ou mini-livre
Distrayant et très agréable à la lecture, il nécessite un gros travail de la part du candidat. De la même manière, toutes les professions ne peuvent l’utiliser. Seuls les métiers de la décoration, de la publicité, de l’édition peuvent y trouver leur intérêt.

 

Par Maïram Guissé et Thomas Saintourens
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Emploi

Publié : 08/04/09 - 16h24
Mis à jour : 12/03/10 - 13h59
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur