Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 01 novembre, 03:29
Accueil > Pratique > Emploi > "Le travail au noir est la seule solution pour sauver mon entreprise”

"Le travail au noir est la seule solution pour sauver mon entreprise”

Emploi


Certains salariés, en manque de pouvoir d’achat, et patrons, pour sauver leur entreprise, disent ne pas avoir le choix. Et s’accordent, ensemble, sur le travail au noir, loin des clichés de la victime ou de l’entrepreneur véreux. Témoignages.

Il a d’abord commencé chez lui, il y a deux ans, dans le salon de ses parents à Paris. D’ailleurs, Grégory, 28 ans, vit toujours chez eux car il a préféré investir dans sa société de livraison l’argent qu’il a gagné. Au bout d’un an, il a pu louer un local, grâce auquel il a développé son activité, s’est mis à livrer en soirée ou en week-end et a embauché légalement des livreurs. Puis la crise est arrivée, sans prévenir. Pas d’argent de côté, un crédit de 35.000 euros à rembourser, et « des charges salariales trop élevées », ose-t-il avec pudeur. Le jeune homme ne fait pas partie de ceux qui réclament toujours moins de taxes et c’est presque à contrecœur qu’il a pris sa décision. « Je n’ai pas renouvelé les contrats des livreurs et j’en ai pris deux nouveaux. La loi m’interdisait de renouveler les contrats des anciens, explique-t-il. Désormais, je déclare les nouveaux en CDD à vingt heures par mois, l’équivalent d’une heure par jour. Le reste est au black. » S’il continue de les déclarer, c’est une question d’assurance, pour être couvert en cas d’accident. « Pour eux, mais surtout pour moi, concède-t-il. Mais c’est la seule solution pour sauver mon entreprise ». Son activité a chuté de 30 %.

Pas le luxe de penser à demain

Ses livreurs, avec qui il est très proche, se moquent volontiers de « sa pauvre condition de patron ». « Je vois bien qu’il n’a pas le choix, explique Kevin. La boîte était déjà précaire, parce que toute jeune, et là, comme il y a moins de travail… » Lui n’a pas encore vingt ans, sort d’un contrat d’apprentissage dans le bâtiment et n’a pas été gardé dans son entreprise. Il n’a pas trouvé ailleurs. « J’accepte sans problème de travailler au noir, au moins en partie. L’essentiel, c’est de gagner ma vie et je ne suis pas trop mal payé. » 13 euros de l’heure environ, si on compte les primes à la livraison. Pablo, lui, n’est pas dans la même situation. Il a un métier, chauffeur de taxi, mais pas assez d’argent. Moins de clients, mais toujours la location de sa voiture à payer quotidiennement. Alors, de chez lui, il s’occupe du standard une à deux fois par semaine, quand Grégory a un besoin urgent. Il n’est pas déclaré du tout.
Tous, quand on les interroge sur la légalité ou les cotisations retraites, disent ne pas avoir le luxe d’y penser, l’un occupé à sauver son entreprise, les autres à subvenir à leurs besoins quotidiens.

 

 


Trois infractions possibles

Derrière l’unique terme « travail au noir », il y a en fait trois façons de pratiquer le travail dissimulé.

– Les salariés non déclarés. Cas le plus répandu, il concerne plus de 2.500 redressements et 66 millions d’euros récupérés en 2007. Les salariés travaillent sans jamais être déclarés à l’Urssaf, ne cotisent pas pour leur retraite ou pour leurs congés et ne sont pas non plus couverts en cas d’accident.

– Les heures dissimulés. Elles ont représenté 418 redressements pour 14 millions d’euros l’an dernier. Ce sont des salariés déclarés dont certaines heures de travail ne le sont pas, notamment les heures supplémentaires.

– L’activité dissimulée. Pratique la plus difficile à quantifier, elle consiste à ne pas immatriculer l’entreprise au répertoire des métiers ou au registre du commerce. En 2007, 1.193 redressements ont établi pour un montant de 38 millions d’euros.

Par Antonin Chillot et Céline Hussonois
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Emploi

Publié : 19/04/09 - 19h00
Mis à jour : 12/03/10 - 14h01
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur