Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 17 décembre, 17:38
Accueil > Pratique > Météo > Tempête Joachim : Le cargo échoué ne provoque qu'une "pollution limitée"

Tempête Joachim : Le cargo échoué ne provoque qu'une "pollution limitée"

Tempête en France


La pollution provoquée par le cargo TK Bremen qui s'est échoué dans la nuit sur une plage du Morbihan est "limitée" en volume et en surface, a déclaré à l'AFP Marc Gander, chargé de communication à la préfecture maritime de l'Atlantique. Le marché de Strasbourg a été annulé, par précaution et des trains ont été bloqués. Un point sur la situation.

Le cargo TK Bremen s'est échoué dans la nuit sur une plage du Morbihan
Le cargo TK Bremen s'est échoué dans la nuit sur une plage du Morbihan MaxPPP/Thomas BREGARDIS

« La pollution est limitée », il y a un « risque de boulettes circonscrit à la zone proche du bateau » qui se se trouve sur le sable couché sur le flanc, cap au sud, « avec une brèche côté babord, c'est-à-dire côté plage », a-t-il dit. La disposition du bateau, qui contenait 180 tonnes de fuel et 40 tonnes de gazole, implique que le carburant va se répandre sur la plage : « C'est du fuel de propulsion, un peu moins lourd que le gasoil, mais ce n'est pas le fuel lourd de l'Erika », a dit le capitaine de frégate Marc Gander. A marée haute, les premiers survols aériens ont permis de repérer « une nappe de 5 mètres de large sur un peu moins d'un kilomètre, juste à côté du bateau sur la plage », a-t-il précisé. « La marée descend, on va pas tarder à arriver à basse mer » et de nouveaux survols aériens permettront d'évaluer l'ampleur des dégâts, a-t-il ajouté.

Le bateau, sous pavillon maltais, se trouvait au port de Lorient jeudi et a décidé d'appareiller en milieu d'après-midi, malgré les avis de tempête. Quand le cargo, qui devait rejoindre à vide l'Angleterre, s'est échoué en tentant de changer de point de mouillage, « une lègère fuite de pollution s'est échappée », a précisé Marc Gander. Au moment de l'accident, il y avait un vent constant de 80 km/h avec des rafales à 115 km/h levant des vagues de 5 à 7 mètres avec une visibilité de 2 à 3 km.

Pas de marché de Noël à Strasbourg

La mairie de Strasbourg a décidé de ne pas ouvrir le marché de Noël vendredi matin, en raison des vents violents provoqués par la tempête Joachim, a-t-on appris auprès d'un responsable de la municipalité. « Nous avons demandé (aux commerçants) de ne pas ouvrir à 10 heures sur les 12 sites de la ville car les services météorologiques prévoient des rafales de vents de 110 km/h en fin de matinée », a expliqué à l'AFP Robert Herrmann, premier adjoint au maire (PS) de Strasbourg. Ce report est «une précaution car nous craignons la chute d'objets, la prise au vent des chalets étant très forte », a-t-il ajouté.

Un périmètre de sécurité a par ailleurs été installé autour du grand sapin de Noël, haut de 30 mètres, sur la place Kléber, pour éviter toute blessure due à la chute de branches ou de décorations du sapin, selon Robert Herrmann. Par ailleurs, la mairie a demandé aux commerçants présents sur la place pour le marché alimentaire classique du vendredi de ne pas déballer ou de remballer leurs marchandises. Le fort coup de vent, qui a touché l'Alsace vendredi dès 6 heures, a fait deux blessés légers et provoqué des coupures de courant dans 1.460 foyers, selon les pompiers et ERDF.

Trains bloqués

Deux trains étaient bloqués et quelque 800 personnes en cours d'évacuation vendredi matin dans le Val-d'Oise, après la chute d'un arbre sur les voies ferrées. L'incident a eu lieu peu avant 7 heures, lorsqu'un arbre est tombé sur les voies à hauteur de Maffliers (Val-d'Oise), arrachant les caténaires et coupant l'électricité, ont indiqué les pompiers. Un train Transilien qui se rendait en direction de Paris a lui été bloqué à proximité du lieu de l'incident, avec 200 personnes à bord. Les passagers ont été évacués par bus vers Montsoult, a précisé la préfecture.

Un TER transportant quelque 600 personnes a également été bloqué, à hauteur de Presles (Val-d'Oise). Les passagers étaient « en cours d'évacuation » à 10 heures, en direction de la gare de Nointel, où un train devait les acheminer vers Paris Nord, a indiqué la préfecture. « On a pratiquement terminé d'évacuer l'arbre tombé sur les voies. Il restera ensuite à rétablir l'électricité », ont précisé les pompiers. En attendant la reprise de la circulation sur le secteur concerné, les trains étaient détournés en direction de Valmondois (Val-d'Oise), ont précisé ces sources.

Actu France-Soir

Réactions à cet article6 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 16 déc à 13:54

    Anonyme-77656
    JOUR DE VENT

    Je marchais d'un pas allègre sur une route de campagne, heureux de me retrouver loin de la ville. Autour de moi, rien que des étendues champêtres. Un vent fort de décembre soufflait continuellement sur la plaine. J'entendais bourdonner le ciel agité : un vrombissement formidable qui ressemblait aux orgues sourdes de l'Univers.


    Le paysage arrosé par les flots éoliens m'apparut bientôt dans toute sa beauté originelle, sa splendeur primitive : les arbres ployaient par bouquets entiers, prêts à craquer, de grands oiseaux intrépides aux élans brisés étaient repoussés vers des hauteurs vertigineuses par quelque bourrasque, tandis que de lourds nuages filaient à vive allure en direction de l'horizon... C'était majestueux et sauvage, grandiose et effrayant.


    Nulle âme dans ce décor tempétueux. J'étais seul avec le ciel en furie et ses hôtes malmenés, des oiseaux de haut vol. Ces derniers étaient tantôt pareils à des diables hantant les nues, tantôt comme des crucifix planant au-dessus du monde : certains croassaient, d'autres chantaient. C'était à la fois lugubre et gracieux, inquiétant et joyeux, étourdissant et mélodieux. Les profondeurs célestes prenaient subitement des allures épiques, et les ailes qui sillonnaient l'azur venté avaient l'envergure des grandes, solennelles circonstances. Le ciel sous la tempête m'apparaissait à la fois proche et mystérieux, intime et lointain.


    Et moi je marchais la tête dans le vent, la semelle leste, l'âme légère, le coeur battant. Et je voyais des événements à venir dans le chaos des airs, des présages dans les ballets aériens, des révélations dans les ailes déployées des voltigeurs qui luttaient comme par jeu contre le bras d'Éole...


    Raphaël Zacharie de IZARRA



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-58022, le 16 déc à 15:24

    Anonyme-58022
    demande

    Sad cherchez a savoir le charlot qui donne les autorisations de sorties du port pourquoi jeudi apres midi il n a pas fait son job .faut etre ou taré ou bourre pour avoir fait ça



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 déc à 15:46

    Anonyme-77656
    @Raphaël Zacharie de IZARRA

    Merci pour cet instant de poésie en ces temps où l'on ne parle que de crimes, politique, sexe etc...

    Quel rafraichissement à vous lire.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 déc à 16:08

    Anonyme-77656
    faute administrative

    Un cargo sous pavillon maltais qui décide de quitter le port de Lorient en plein avis de tempête ne peut pas être stoppé et verbalisé ? La préfecture maritime de Brest et le cross de Penmarch servent à quoi? Il semble bien qu'il y ait eu une faille dans le dispositif de veille.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 déc à 20:08

    Anonyme-77656
    SECOURS TOP NIVEAU

    Drôles de moeurs ... ces footballeurs , et RIBERY jamais net... Il y a des professions où la rigueur morale va de soi, mais au foot, ce n'est pas un critère, ce devrait l'être au moins, au minimum ! quand on porte le maillot qui représente notre Nation, la France.Pourquoi moralise t'on les élites politiques (condamnation de l'ex Président) si l'exemple ne descend pas jusqu'au niveau du foot qui est très regardé également par les couches populaires. Mieux vaut perdre avec de l'honneur que gagner avec n'importe qui



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 déc à 20:46

    Anonyme-77656
    SECOURS TOP NIVEAU deuxieme

    suite une erreur technique...Je voulais simplement rappeler que Dominique VOYNET l'ex-ministre VERT-ROSE,pour un accident similaire mais aux conséquences très graves, avait jugé inutile de revenir de vacances préférant continuer à plonger dans les mers chaudes. Pas mal pour une donneuse de leçon patentée.



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur