Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 27 novembre, 05:28
Accueil > Loisirs > Littérature > Prix littéraires - Houellebecq, enfin !

Prix littéraires - Houellebecq, enfin !

Littérature


Souvent pressenti, jamais consacré, Michel Houellebecq décroche enfin le prix Goncourt pour «La Carte et le territoire». A 54 ans, il entre un peu plus encore dans l’histoire de la littérature.

Si le résultat n’a rien d’une surprise, il a tout d’une consécration. Injustement boudé en 1998 pour ses Particules élémentaires, battu sur le fil en 2005 par François Weyergans, Michel Houellebecq s’est enfin vu attribué le prix Goncourt, par sept voix contre deux à Virginie Despentes. Juste récompense pour un roman – La Carte et le territoire – qui a écrasé la rentrée et un écrivain débarrassé des polémiques. « C’est une sensation bizarre mais je suis profondément heureux. C’était sans doute nécessaire dans ma vie », a commenté le lauréat depuis le restaurant Drouant, engoncé dans son éternelle parka. « Je ne crois pas que c’est moi qui a changé, mais les thèmes que j’aborde qui sont moins violents. »

De fait, on ne trouve nulle trace ici des partouzes, sectes millénaristes et autres provocations religieuses qui ont fait sa réputation. Moins sombre, plus assagi, La Carte et le territoire s’avance avant tout comme une photographie lucide du déclin de la France post-industrielle, doublée d’un troublant autoportrait. Son cinquième roman est-il son meilleur ? « Je ne sais pas. C’est peut-être le plus facile à lire, certainement le plus compliqué en construction », juge la « vieille tortue malade » – selon sa propre description dans le livre. A 54 ans, Michel Houellebecq rentre en tout cas un peu plus encore dans l’histoire de la littérature, lui qui est déjà l’auteur français vivant le plus connu dans le monde. Quant à La Carte et le territoire, déjà écoulé à près de 200.000 exemplaires avant même l’obtention du prix, il pourrait désormais chatouiller les records de ventes…

Jean-Pierre Pernaut, nouveau mythe littéraire

Effet collatéral de ce prix Goncourt : l’entrée dans la postérité littéraire de Jean-Pierre Pernaut ! Personnage majeur du roman, le présentateur du 13 heures de TF1 y fait figure de visionnaire épicurien, fer de lance de la défense du terroir français, directeur de Michelin TV, mais également homosexuel assumé. Mi-admirateur, mi-ironique, Houellebecq salue ainsi en lui l’icône de la France profonde, capable d’accomplir « chaque jour cette tâche messianique consistant à guider le téléspectateur, terrorisé et stressé, vers les régions idylliques d’une campagne préservée ». Un éloge qui vaut bien tous les 7 d’or…

Despentes sauvée des eaux

Finaliste malheureuse du Goncourt, Virginie Despentes pourra se consoler avec le prix Renaudot. Son roman Apocalypse bébé avait pourtant été évincé de la deuxième liste, avant de réapparaître de façon surprenante dans la sélection finale. Peut-être les jurés du prix ont-ils été séduits par les (très bons) chiffres de vente du livre, garantissant un « bon » Renaudot ? A moins que son éditeur Grasset n’ait fait le forcing pour l’imposer ? Toujours est-il que 2010 restera une année marquante pour la romancière qui, dix ans après Baise-moi, a également tourné son second film, Bye Bye Blondie, avec Béatrice Dalle et Emmanuelle Béart.

Par Julien Bisson
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Littérature

Réactions à cet article2 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 9 nov à 14:12

    Anonyme-77656
    Le Prix Lapsus?

    Doit-on dire:"Je ne crois pas que c'est moi qui a changé" (dixit M.Houellebecq)?

    N'est-il pas plus correct de dire:"Je ne crois pas que ce soit moi qui ai changé" ?

    Je sollicite l'aide d'un grammairien et j'implore votre clémence, n'ayant jamais eu le privilège d'être éduqué par un professeur de français honoré du Prix Goncourt!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 nov à 17:55

    Anonyme-77656
    J'en étais sûre, et je suis heureuse.

    Mon mari pourra lire d'autres livres de MH et ne pas "torturer" l'épilogue de "La Carte et le Territoire" comme il le faisait : je le lui avais promis, il y en aura d'autres, merci MH, merci le prix Goncourt. J'avais déjà écrit au journal "Le Point". Intuitions, bénédictions.



    Signaler un abus  
Publié : 09/11/10 - 07h28
Mis à jour : 08/11/10 - 20h02
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande