Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 22 décembre, 20:06
Accueil > Sport > Autres sports > Jeux Paralympiques 2012 : ''Les médailles, pas une obsession"

Jeux Paralympiques 2012 : ''Les médailles, pas une obsession"

Jeux Paralympiques 2012


Le président de la Fédération Française Handisport Gérard Masson ne fait pas des médailles une priorité absolue pour les Jeux paralympiques de Londres. Il rencontre mardi la ministre des Sports Valérie Fourneyron.

Le président Gérard Masson (au centre)
Le président Gérard Masson (au centre) AFP/MIGUEL MEDINA

Gérard Masson, le président de la Fédération Française Handisport, est reçu ce mardi à 16 heures par Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et de la Vie associative, pour évoquer le développement du sport handisport. A proximité des Jeux paralympiques de Londres (9 août au 9 septembre), il ne sera pas question des médailles. « Elles ne sont pas une obsession, nous explique Gérard Masson. Mon rôle, c'est davantage de faire en sorte que toutes les disciplines soit représentées aux JO. Nous avons les outils pour cela, il faut en profiter. » A Pékin, la France avait terminé douzième nation ; le Royaume-Uni, deuxième, derrière la Chine. « Le Fédération anglaise a une approche différente de la nôtre. Elle privilégie les médailles à l'accompagnement des athlètes et au développement des disciplines. Des médailles, d'accord, mais à quel prix ? 80% d'entre elles viennent de l'athlétisme. Ce n'est pourtant pas mon intérêt de privilégier l'athlétisme. A Londres, nous aurons 4% d'handicapés visuels. Et j'en suis fier. »

 

Trop d'enfants handicapés dispensés de sport à l'école

 

Avec la Ministre, le président parlera notamment du rôle du sport à l'école auprès des handicapés. « Le problème du sport handisport n'est pas l'argent, ni les partenaires ou les institutions, poursuit Masson. Le problème réside dans le regard que l'on porte sur lui. Il faut encourager la pratique la sport. Les médecins doivent le faire, les professeurs d'éducation physique aussi. Sur 26.000 licenciés, 4.000 sont des sportifs. 22.000 le pratiquent en loisir. Ces chiffres augmentent faiblement et ne sont pas proportionnels aux moyens dont on dispose. Nous avons 140.000 enfants handicapés scolarisés, la plupart dispensés de sport par des médecins. Les parents autorisent ces dispenses. Je conçois que la tâche des professeurs soit compliquée mais le handisport doit être une priorité pour l'éducation nationale. La Fédération travaille pour ça. Si l'on parvient à augmenter le nombre de cadres techniques, à sensibiliser les enseignants et à faire passer notre message, on peut espérer atteindre les 50.000 licenciés. C'est possible. »

Par Maxime Mianat

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 18:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 16:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 20:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 16:21

      238720 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 22:39

      186400 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour