Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 19 mars, 22:45
Accueil > Sport > Autres sports > Natation > Championnats de France de natation : Quand Muffat éclipse Manaudou

Championnats de France de natation : Quand Muffat éclipse Manaudou

Jeux Olympiques de Londres 2012


Trois records de France, et deux billets pour Londres : comme un poisson dans l'eau, Camille Muffat est chez elle cette semaine à Dunkerque. La Niçoise n'en finit plus d'affoler les chronos.

Camille Muffat domine actuellement la natation française
Camille Muffat domine actuellement la natation française SIPA/BAZIZ CHIBANE

Quand, à 15 ans, on parvient à faire chuter Laure Manaudou de son piédestal, c'est qu'on a forcément un potentiel immense. En 2005, une jeune inconnue prénommée Camille Muffat créait la surprise en battant Manaudou – sacrée un an plus tôt championne olympique – sur 200 m 4 nages, se permettant même de lui piquer son record de France.

Sept ans plus tard, la Niçoise a confirmé tout le bien qu'on pensait d'elle à l'époque et se présente désormais comme la leader de la natation française. Pour en arriver là, Camille Muffat a dû faire des sacrifices. Le tournant est intervenu en 2010 après une discussion avec son entraîneur, Fabrice Pellerin, à l'issue de Championnat d'Europe de Budapest manquée. « A la reprise mon entraîneur m'a dit que je n'avais pas fait de bons championnats. Et c'est vrai que j'étais l'une des grandes favorites en Europe sur 200 4 nages. J'ai fait 4e au final », raconte Camille Muffat.

Son coach lui donne donc 24 heures pour faire un choix entre le crawl et le 4 nages. « J'avais toujours fait du 4 nages depuis toute petite, me dire que j'abandonne, c'était vraiment dur à accepter. D'un autre côté, je ne me suis jamais vraiment entraînée comme une quatre nageuse car ça veut dire faire beaucoup de toutes les nages. S'entraîner même plus que les autres nageurs car il faut être bon partout », explique la Niçoise qui finit par opter pour le crawl. « Quitte à se donner à fond, autant se donner à fond dans ce que tu aimes. De toute façon, j'ai confiance en mon entraîneur, s'il me demande de choisir c'est qu'il sait. Il savait très bien que si je me lançais à fond dans une voie, j'y arriverais ».

"Je me suis entraînée pour faire mieux que ça"

Fabrice Pellerin ne s'y est pas trompé. L'an passé, lors des championnats de France, elle a tout raflé sur son passage. Confirmant ensuite aux Mondiaux de Shanghaï où elle prend le bronze sur 200 et 400 m NL. Un an plus tard, Muffat a encore progressé. Depuis le début des championnats de France de Dunkerque, elle marque la compétition de sa classe. Elle a remporté le 400 m NL en battant le record de France détenu par... Laure Manaudou depuis 2003 (4'01''13).

« Ce n'était pas un objectif, c'est pour ça que je suis très contente et très surprise, assure la nageuse à la chevelure de feu. C'est l'un des records qui a le plus de valeur. Ca fait vraiment très plaisir. L'améliorer d'une seconde pile, ce n'est pas un hasard. Je me suis entraînée pour faire mieux que ça ». Le lendemain, elle efface encore la marque de Manadou sur 200 m en série (1'55''40) puis en finale (1'54''87) réalisant par la même occasion la meilleure performance mondiale de l'année. A quatre mois des Jeux olympiques, dire que ces résultats sont de bon augure est un euphémisme. Camille Muffat partira parmi les favorites dans le 200 m et le 400 m, épreuves dans lesquelles elle a obtenu son sésame pour Londres.

"Remercier Laure me paraissait normal"

Et comme Camille Muffat est plutôt bonne joueuse, elle ne s'est pas montrée revancharde alors même que le retour de Laure Manaudou a quelque peu éclipsé ses superbes performances. Elle a tenu a associé la championne olympique du 400 m à sa réussite. « Remercier Laure publiquement me paraissait normal. Avant que Laure fasse du 400 m, le record de France devait être à 4'10''. Si elle n'avait pas été là, j'aurais peut-être visé un record de France à 4'08''. Les nageuses nationales qui ont été à ce niveau là, on les prend forcément comme référence. C'est aussi grâce Laure ». On a vu que chez les garçons, la natation française n'était pas en manque de talent. Le retour de Manaudou et l'émergence au plus haut niveau de Muffat devrait sans doute donner quelques idées aux filles.

Par Syanie Dalmat (avec O.F.)

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour