Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 19 décembre, 05:35
Accueil > Sport > Autres sports > Ski > Ophélie David rejoint France-Soir !

Ophélie David rejoint France-Soir !

Ski


Ophélie David, qui a remporté à sept reprises la Coupe du monde de skicross et qui est en lice pour un huitième titre, commentera pour France-Soir son actualité d'athlète de haut niveau et celle du sport en général.

Sept petits globes de cristal en skicross, trois gros en ski freestyle, toutes disciplines confondues ; Ophélie David est l'une des sportives françaises les plus titrées
Sept petits globes de cristal en skicross, trois gros en ski freestyle, toutes disciplines confondues ; Ophélie David est l'une des sportives françaises les plus titrées SIPA/Laurent Cipriani/AP

N'en déplaise à la principale intéressée, le milieu la surnomme « la reine Ophélie ». Le milieu ? Celui du ski acrobatique, et en particulier du skicross, qu'elle domine depuis bientôt une décennie. Victorieuse à sept reprises de la Coupe du monde de la spécialité (en 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009 et 2010), médaillée d'or aux championnats du monde en 2007, Ophélie David incarne une discipline reconnue depuis 2003 par la Fédération internationale et introduite en 2010 aux Jeux Olympiques d'hiver. Dans cette drôle de course, où quatre skieurs s'élancent en même temps sur une piste d'environ 600 mètres et de 33% d'inclinaison, la Française brille donc, le plus souvent, et elle est d'ailleurs toujours en course, cette saison, pour une victoire finale en Coupe du monde. Après un mois d'absence, en février, en raison d'une blessure, Ophélie David est revenue plus tôt que prévu pour se caler dans la roue de la Canadienne Marielle Thompson, l'actuelle leader. A 35 ans, la skieuse de l'Alpe d'Huez reste sur quatre podiums d'affilée et courra samedi et dimanche à Grindelwald, en Suisse, pour tenter d'arracher un huitième Globe de cristal, huit ans après le premier.

"Son engagement n'a pas faibli"

« Sa longévité est exceptionnelle », salue Sandra Laoura, trois fois médaillée d'argent en Coupe du monde de ski de bosses. « C'est sa persévérance et son amour pour ce sport qu'elle a aidé à grandir qui lui permettent de durer. On ne s'en rend pas forcément compte, mais c'est dur de tenir sur le long terme en restant aussi haut », assure la médaillée de bronze en 2006 aux JO de Turin. « Elle a encore un très bon niveau de ski, et son engagement n'a pas faibli», détaille Mathieu Bozzetto, médaillé de bronze en slalom parallèle aux JO de Vancouver en 2010, où il a notamment côtoyé une championne qu'il connaît depuis « très longtemps ». « Ce goût pour le combat, on peut l'avoir jusqu'à 40 ans », explique la légende du snowboard, qui a lui-même connu la gloire olympique à près de 37 printemps. « Après, ce qui peut faire la différence, c'est le mental : si elle craint de se blesser, si elle a peur, c'est là qu'elle raccrochera. Pour l'instant, je pense qu'elle en est loin, et qu'elle restera longtemps la figure féminine, en France, de ce sport encore jeune », poursuit Bozzetto.

"Elle incarne cette discipline"

« En France et même à l'international », reprend Laoura. « Elle incarne cette discipline et donne envie aux jeunes de se diriger vers le skicross non par défaut mais par choix. Il n'y avait qu'à la voir aux GMX, par exemple (ndlr, la compétition de skicross montée par Enak Gavaggio aux Arcs, dont l'édition 2012 s'est tenue il y a quelques jours). Là-bas, au milieu de 350 gamins, sa personnalité fait forcément des émules ; Ophélie est quelqu'un de toujours souriant, qui voit toujours les choses du bon côté, qui est pétillante... » Fair-play, aussi ; annoncée favorite aux JO de Vancouver, l'Huizate avait chuté en quart de finale, laissant notamment Marion Josserand prendre le bronze. Évidemment déçue, Ophélie David avait, dès le soir même, chaudement félicité sa compatriote. « Ça lui ressemble », confirme Sandra Laoura. « Elle sait relativiser, retirer le côté positif d'une défaite et féliciter une athlète qui vient de la battre. Ophélie est une fille très intelligente, très brillante, qui a su réussir sa vie d'athlète et sa vie de femme ». Maman d'une petite Lilou, celle qui connut ses premiers Jeux à... Lillehammer en 1994, en slalom spécial et sous les couleurs de la Hongrie - d'où son père est originaire -, s'apprête désormais à relever un autre défi ; se frotter à l'exercice du journalisme... sportif, évidemment.

"Athlètes et journalistes ont deux visions différentes"

Régulièrement, la championne publiera son blog sur francesoir.fr. Elle y confiera son quotidien d'athlète de haut niveau, mais livrera également son regard sur d'autres sports, elle qui est notamment passionnée de rugby et dont le père fut basketteur professionnel. « Quand on est athlète de haut niveau, surtout quand on est encore en activité, il y a des « vibrations » que l'on ressent et qui peuvent être intéressantes pour les lecteurs passionnés de sport », explique Mathieu Bozzetto. « Cela ne fait pas concurrence aux journalistes mais c'est un truc en plus », résume-t-il. « Athlètes et journalistes ont deux visions différentes », analyse Sandra Laoura, aujourd'hui consultante pour Eurosport. « Quand parfois, les journalistes critiquent les athlètes, on a envie de les défendre, de leur faire comprendre que tout ne se résume ni ne se simplifie pas », ajoute-t-elle. C'est cette vision, celle d'une championne maintes fois titrée, sur son quotidien d'athlète et sur l'actualité du sport en général, que France-Soir vous proposera désormais, grâce à Ophélie David. Celle qui envisageait, avant d'être rattrapée par sa passion du ski, de devenir journaliste - effectuant même un stage à la rédaction de Corse-Matin -, a déjà livré, alors que la saison n'est pas terminée, son premier papier, qui sera en ligne ce jeudi. Le deuxième attendra un peu ; le week-end d'Ophélie sera effectivement un tantinet chargé. En Suisse, la Française disputera les deux dernières épreuves de la saison de Coupe du monde de skicross et pourrait donc revenir à l'Alpe d'Huez avec un huitième Globe de cristal. Ce qu'il reste à écrire tient en cinq lettres, chères à Cambronne.

Par Jean Berthelot de La Glétais

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour