Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 05 décembre, 02:23
Accueil > Sport > Cyclisme > Bernard Hinault : "Les Français doivent oser"

Bernard Hinault : "Les Français doivent oser"

Tour de France 2011


A l'approche du Tour de France qui partira le samedi 2 juillet, Bernard Hinault a bien voulu s'exprimer sur cette édition 2011. Le quintuple vainqueur de la Petite reine évoque l'évolution du cyclisme, les coureurs français mais aussi Contador.

Bernard Hinault a gagné le Tour de France à cinq reprises
Bernard Hinault a gagné le Tour de France à cinq reprises SIPA

Francesoir.fr : Le départ du Tour de France a lieu samedi, comment trouvez-vous le parcours proposé au peloton ?

Bernard Hinault : C'est un beau tracé avec des étapes intéressantes comme quasiment chaque année. L'arrivée à l'Aple d'Huez sera bien évidemment l'apogée. Mais vous savez, un parcours est beau seulement si les coureurs en font quelquechose. C'est à eux de créer l'événement à chaque étape, de faire le spectacle. Ils en ont la possibilité.

FS : Les Français peuvent-ils encore briller comme l'an passé ?

BH : C'est certain mais pour cela, il faut oser. L'an passé des garçons comme Charteau, Voeckler, Gadret ou Riblon se sont montrés. Ils ont pris leur responsabilité et ce sont battus sur chaque étape pour montrer le maillot. Ils ont fait ce qu'il fallait. Il est nécessaire qu'ils gardent la même mentalité sur cette édition. Et puis, les jeunes doivent se montrer, prendre des risques.

FS : Trouvez-vous que la relève se fait attendre ?

BH : Oui, je le déplore et je ne suis pas le seul. Si vous regardez bien le nom des garçons qui ont brillé l'an passé sur le Tour, il s'agit de trentenaire. Les jeunes tardent à montrer leur potentiel. C'est un constat. Il faut qu'ils lèvent le cul de leur selle, qu'ils se battent, s'ils veulent devenir de grands coureurs. C'est à eux de prouver qu'ils sont capables.

FS : Certains peuvent-ils jouer le classement général ?

BH : Non, aucun. Il n'y a pas un Français qui peut espérer être dans les cinq premiers cette année. Je le regrette mais je pense que certains sont trop réservés et craignent d'attaquer. Et puis il faut aussi un peu d'esprit d'initiative, être tactique. Ils devront attaquer là où on ne s'y attend pas et ne pas attendre les étapes des Pyrénées ou des Alpes. Le Massif Central sera par exemple un terrain propice.

FS : Il y a quand même Sylvain Chavanel ou John Gadret...

BH : Chavanel a montré qu'il était en super forme en allant chercher un titre de champion de France. C'est mérité d'ailleurs. Il se donne beaucoup. Il jouera des victoires d'étape mais pas le général. Quant à John Gadret, il a fait un beau Tour d'Italie mais je pense qu'il sera un peu émoussé sur les routes du Tour.

FS : Et pour les maillots vert ou à pois ?

BH : Pour le maillot vert, c'est pareil. Aucun coureur à mon sens ne peut espérer repartir avec la tunique verte. Pour le maillot à pois, c'est en revanche possible. C'est une spécialité française. Mais pour cela, il faudra se battre tous les jours comme l'a fait Charteau en 2010.

Schleck a des atouts

FS : Concernant le classement général, pensez-vous que Contador est imbattable comme de nombreux spécialistes le disent ?

BH : Il n'y a pas de coureur imbattable dans le Tour de France tant que la ligne d'arrivée à Paris n'est pas franchie. Mais c'est vrai que sur le papier, Alberto Contador est bien placé pour l'emporter. Ilgère souvent bien sa course et il a montré qu'il était le plus fort en montagne.

FS : En plus, il devrait avoir une équipe plus forte autour de lui...(il coupe)

BH : Il n'en a pas besoin. Il peut tout faire tout seul. Tactiquement, il est redoutable et physiquement, il est en grande condition comme il l'a montré au Giro. C'est un favori logique.

FS : Andy Schleck sera-t-il son plus sérieux rival ?

BH : Normalement oui. L'an passé, il n'a pas su saisir sa chance. Je suis certain qu'il aurait pu gagner.  Mais il faut qu'il attaque. Encore plus. Il a également la chance d'avoir son frère avec lui et c'est un énorme atout. Ils s'entendent très bien et se connaissent par coeur. S'ils réussissent à élaborer une bonne stratégie consistant à attaquer Contador à tour de rôle, je suis certain qu'ils peuvent le faire trembler. Et peut-être même gagner.

FS : Par rapport au Tour de France que vous avez connu, trouvez-vous qu'il y a eu des évolutions ?

BH : Sur le plan du parcours, non pas trop. La Grande Boucle reste un bel événement sportif, un défi. Sur le plan des spectateurs, cela n'a pas trop évolué non plus. Il existe toujours autant de ferveur sur les bords des routes. Le matériel a bien sûr évolué. Au niveau tactique, il y a eu une évolution mais plutôt négative. Je regrette en effet qu'il n'y ait plus assez d'attaquants. C'est ainsi ! Mais c'est surtout sur le plan de la communication que cela a changé. Les coureurs sont davantage sollicités par les médias. Il y a plus de demandes d'interviewes et autres. C'est sans doute çà le cyclisme moderne.

 

 

 

Propos recueillis par Alexandre Jeziorski

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour