Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 04 décembre, 07:53
Accueil > Sport > Cyclisme > Cadel Evans est enfin favori

Cadel Evans est enfin favori

Cyclisme


L’attentiste Australien n’est plus le même depuis un an, au point d’être aujourd’hui le favori du Tour d’Italie.

En l’absence d’Alberto Contador et de Denis Menchov, vainqueurs des deux dernières éditions, le Giro s’annonce ouvert… même si Cadel Evans semble avoir l’avantage.

Cadel Evans, ou l’ambition retrouvée

Depuis son titre de champion du monde, Cadel Evans (BMC) est métamorphosé. Le suiveur est devenu attaquant. En 2010, il s’est imposé sur la Flèche wallonne et a obtenu des places d’honneur sur des courses aussi sélectives que Liège-Bastogne-Liège (5e) et Tirreno-Adriatico (3e). Son maillot rose, décroché dimanche, l’autorise à rêver d’un premier succès sur un grand Tour. « Je ne m’attendais pas à le prendre après un sprint. Mais l’objectif reste le même, c’est d’avoir ce maillot à la fin du Giro », lance Evans, conquérant. Durant sa carrière, l’Australien ne s’était habillé en rose qu’une seule journée, en 2002, lors de sa précédente participation. Le tracé de la course, avec les grandes ascensions réparties sur les huit dernières journées puis conclues par un contre-la-montre, lui convient parfaitement.

Sastre et Vinokourov, la vieille garde

S’il fallait choisir l’un des vainqueurs du Tour de France le moins charismatiques de l’histoire, Carlos Sastre arriverait bien placé. Comme toujours. L’Espagnol de l’écurie Cervélo, 35 ans, a conquis le sommet de sa carrière en 2008. Il avance à pas feutrés vers ceux du Giro, réputés plus difficiles. Surpris dimanche par une chute collective survenue à 7 kilomètres de l’arrivée d’Utrecht, il a perdu 37 secondes sur Cadel Evans. « C’est peu, comparé à ce qui nous attend dans les montagnes », prévient-il. Sastre se méfie tout particulièrement de deux autres grimpeurs, l’Italien Ivan Basso et le Kazakh d’Astana Alexandre Vinokourov, « le grand favori des deux premières semaines » selon son directeur sportif, Philippe Mauduit.

Nibali, la jeunesse au pouvoir ?

En terminant l’an passé septième du Tour de France à seulement 24 ans, Vincenzo Nibali a soudain éclaté aux yeux du grand public. Le grimpeur italien a remplacé en toute dernière minute son expérimenté leader Franco Pellizotti, accusé de dopage. Il assure courir sans pression : « Je suis en bonne condition. J’ai fait un stage d’altitude en avril et j’ai renoué avec la compétition dans les classiques ardennaises. L’équipe peut compter sur moi. » Son coéquipier Ivan Basso l’espère aussi… conscient du potentiel du Sicilien.

Par Maxime Mianat
C'est sur France Soir !

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour