Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 01 décembre, 23:24
Accueil > Sport > Cyclisme > Tour de France : Voeckler résiste au numéro d'Andy Schleck

Tour de France : Voeckler résiste au numéro d'Andy Schleck

Tour de France 2011


Andy Schleck s'impose au sommet du col du Galibier au terme d'une offensive de plus de 60 km. Au général, il échoue à 15" de Thomas Voeckler, qui conserve son maillot jaune après l'étape reines des Alpes !

Thomas Voeckler conserve son maillot jaune pour 15" devant Andy Schleck
Thomas Voeckler conserve son maillot jaune pour 15" devant Andy Schleck SIPA

17h40 : Voeckler reste en jaune !

Thomas Voeckler franchit la ligne avec 2'21" de retard sur Andy Schleck, ce qui lui permet de conserver le maillot jaune pour 15" (compte-rendu de l'étape) ! Au contraire, Alberto Contador s'est effondré. L'Espagnol, rattrapé par de nombreux coureurs, en termine avec 3'50" de retard sur Andy Schleck. Un retard rédhibitoire pour espérer s'imposer à Paris. Samuel Sanchez, 5e du classement général avant cette étape, perd 4'42".

Demain, les coureurs se mesureront à nouveau au col du Galibier, par un autre versant, avant la montée vers l'Alpe d'Huez ! A demain sur la route du Tour !

17h37 : Victoire d'Andy Schleck

Le Luxembourgeois en termine après 60 kilomètres d'offensive. Il signe une victoire historique au sommet du col du Galibier. Fränk Schleck accélère pour franchir la ligne 2'06". Evans est à 2'13".

17h34 : Andy Schleck sous la flamme rouge

Le Luxembourgeois va remporter sa plus belle victoire sur le Tour de France au terme d'un numéro homérique.

17h32 : Contador en difficulté

L'Espagnol lâche quelques mètres sur le groupe mené par Cadel Evans. Il parvient à revenir une première fois mais lâche à nouveau. Le triple vainqueur du Tour de France a certainement perdu cette édition 2011.

17h31 : Le Tourmalet, et maintenant le Gaibier

Vainqueur l'an dernier au sommet du Tourmalet pour le centenaire du passage du Tour de France au sommet de ce col pyrénéen, Andy Schleck va célébrer de la même manière l'anniversaire du col du Galibier. Il conserve plus de 3' à 2 kilomètres du sommet.

17h27 : Evans fait le ménage

Il ne reste plus que six coureurs dans la roue du coureur australien : Pierre Rolland, Thomas Voeckler, Ivan Basso, Damiano Cunego, Alberto Contador et Fränk Schleck.

17h23 : Andy Schleck à 5 km du sommet

Le Luxembourgeois, désigné combatif du jour, conserve 3'15" d'avance sur le peloton.

17h16 : Ecart ramené à 3'30"

Cadel Evans assume pleinement ses responsabilités et mène la poursuite. Thomas Voeckler est très bien placé, au contraire d'Alberto Contador et de Samuel Sanchez, qui lâche quelques mètres avec Jean-Christophe Péraud notamment.

17h13 : Schleck seul en tête

Une accélération du Luxembourgeois fait lâcher prise à Maxim Iglinskiy.

17h13 : Evans réduit l'écart

L'avance d'Andy Schleck est redescendue à 3'50" à 8 km du sommet. Les pentes les plus rudes vont se présenter devant les coureurs.

17h11 : Uran en difficulté

Le maillot blanc lâche quelques mètres. Samuel Sanchez est piégé par cette cassure mais le grimpeur espagnol revient avec une petite accélération. Jérôme Coppel et Arnold Jeannesson lâchent également.

17h09 : Accélération d'Evans

Pierre Rolland est directement dans sa roue. Thomas Voeckler  revient avec Ivan Basso. Samuel Sanchez, qui s'arrêtait pour régler un petit problème mécanique, a été piégé mais tout le monde revient dans la roue de Cadel Evans.

17h08 : Roche lâche

Maxim Iglinskiy est le dernier dans la roue d'Andy Schleck.

17h05 : Ecart de 4'20"

Contrairement aux autres favoris, Andy Schleck ne se pose pas de questions et accroît son avance. Daniel Navarro se met en tête du groupe maillot jaune pour Alberto Contador.

17h03 : Szmyd relance

Le coéquipier d'Ivan Basso accéléère. Il est suivi par Pierre Rolland, Cadel Evans puis tous les autres et on recommence à se regarder.

17h02 : Le groupe maillot jaune temporise

Cadel Evans s'étonne de ne voir personne collaborer. L'allure se réduit considérablement.

16h59 : Contador prend les choses en main

Alberto Contador choisit d'imposer un train plus soutenu. Cadel Evans prend sa roue, suivi par Fränk Schleck. L'écart a atteint 4' et Cadel Evans prend le relais. Thomas Voeckler est bien placé.

16h56 : Plus que trois en tête

Seuls Maxim Iglinskiy et Nicolas Roche résistent encore dans la roue d'Andy Schleck. Derrière, groupe maillot jaune est toujours emmené par des équipiers aux forces limitées.

16h50 : Monfort se range

Andy Schleck emmène un groupe désormais composé de cinq coureurs dans la montée du Galibier. Le groupe maillot jaune est à 3'50''.

Composition du groupe de tête : Andy Schleck (Leopard), Maxim Iglinskiy (Astana), Nicolas Roche (AG2R), Dries Devenyns (Quick Step) et Egor Silin (Katusha).

16h47 : L'écart grimpe

L'avance du groupe de tête est désormais de 3'45" sur le groupe maillot jaune.

16h41 : La tête de la course au pied du Galibier

Les hommes de tête, et notamment Andy Schleck, attaquent cette montée de 23 km avec un pourcentage moyen de 5,1 %. Les coureurs attaquent le Galibier par le col du Lautaret, long mais relativement roulant avant des pentes bien plus sévères dans le final. Un terrain sur lequel s'écrit la légende du Tour.

16h29 : Iglinskiy repris

Composition du groupe de tête : Andy Schleck et Maxime Monfort (Leopard), Maxim Iglinskiy (Astana), Nicolas Roche (AG2R), Dries Devenyns (Quick Step) et Egor Silin (Katusha).

Après être passé au-dessus des 3', l'écart est redescendu à 2'55". A l'avant, les différents membres de l'échappée collaborent avec les Leopard.

16h27 : Le peloton s'organise

Des équipiers d'Alberto Contador, Samuel Sanchez et Cadel Evans prennent des relais pour reprendre du temps à Andy Schleck avant le pied du col du Galibier.

16h23 : Schleck à 1' de la tête de la course

Le groupe maillot jaune suit 2'50" plus loin.

16h19 : Un arrêt pour Contador

L'Espagnol change de vélo avant de repartir.

16h15 : Andy Schleck leader virtuel

Le Luxembourgeois, 4e du général à 2'36" de Thomas Voeckler, compte 2'40" d'avance sur le groupe maillot jaune. Un équipier de Cadel Evans roule désormais tandis qu'Alberto Contador et Samuel Sanchez discutent de la stratégie à adopter. De son côté, Rigoberto Uran est revenu avec deux équipiers.

16h11 : Une offensive bien préparée

L'équipe Leopard a préparé le terrain toute la journée avant de lancer Andy Schleck à l'attaque. Partis à l'avant, Joost Posthuma et désormais Maxime Monfort peuvent l'aider dans son entreprise.

16h08 : Chute du maillot blanc

Déjà en difficulté dans la montée, Rigoberto Uran perd l'équilibre dans la descente. Il peut repartir mais la fin de l'étape sera difficile.

15h59 : Andy Schleck creuse l'écart

Le Luxembourgeois passe au sommet du col d'Izoard avec 1'50" de retard sur l'homme de tête et 2'15" d'avance sur le peloton. Andy Schleck va pouvoir compter sur Maxime Monfort pour la longue descente vers le pied de la dernière ascension du jour.

15h57 : Iglinskiy au sommet

Le coureur d'Astana prend 20 points de plus dans le col d'Izoard. Nicolas Roche suit à 1'15".

15h52 : Andy Schleck rejoint Posthuma

Le Néerlandais jette ses derniers efforts sur la route pour son leader.

15h48 : Une minute pour Iglinskiy

Le Kazakh a creusé un écart conséquent sur les poursuivants.

15h46 : Andy Schleck à 5 km du sommet

Le Luxembourgeois pointe à 3' d'Iglinskiy. Le peloton est à 45".

15h41 : Contador fait rouler

Daniel Navarro a pris les commandes du peloton avec Alberto Contador dans sa roue dans un groupe qui ne compte plus qu'une vingtaine d'unités et où les équipiers sont rares. Andy Schleck a déjà pris près de 40", le maillot blanc Rigoberto Uran est en difficulté.

15h39 : Accélération d'Andy Schleck

Le Luxembourgeois sort du peloton à plus de 60 kilomètres de l'arrivée. Personne ne le suit. Les autres favoris ne savent pas comment réagir.

15h38 : C'est fini pour Posthuma

Le Néerlandais a mené un très gros travail dans le groupe du tête. Nicolas Roche prend le relais mais pas assez vigoureusement pour Maxim Iglinskiy qui attaque à nouveau.

15h36 : O'Grady prend le relais

Andy Schleck est en deuxième position du peloton. Peut-être veut-il voir si Alberto Contador est effectivement dans une mauvaise journée. Le peloton n'est plus qu'à 4'10" de la tête de la course.

15h35 : Hoogerland en difficuté

Il ne reste plus que sept coureurs dans le groupe de tête mais Pablo Urtasun est également en difficulté.

15h33 : Les Leopard embrayent

Jens Voigt a pris la tête du peloton. Conséquence, Sandy Casar (15e du classement général à 10'33") est en difficulté.

15h32 : Abandon de Leonardo Bertagnolli

L'Italien est le premier coureur de la formation Lampre à quitter ce Tour de France 2011.

15h27 : Ecart maintenu à 5'10"

L'effort de Joost Posthuma permet aux hommes de tête de maintenir leur avance sur le peloton. Markel Irizar a recollé au groupe de tête dans lequel Imanol Erviti est en difficulté. Tout juste sorti du peloton, Maxime Bouet (AG2R) est à 4'40''.

Composition du groupe de tête : Maxime Monfort et Joost Posthuma (Leopard), Pablo Urtasun (Euskaltel), Maxim Iglinskiy (Astana), Markel Irizar (RadioShack), Imanol Erviti (Movistar), Nicolas Roche (AG2R), Dries Devenyns (Quick Step), Egor Silin (Katusha) et Johnny Hoogerland (Vacansoleil).

15h19 : Attaque de Bouet

Le coureur français sort du peloton sur les premières pentes du col d'Izoard.

15h14 : Dans le col d'Izoard

Les échappés sont au pied de cette ascension longue de 14,1 km pour une pente de 7,3 % en moyenne. Les pourcentages sont de plus en plus importants au fil de la montée. Joost Posthuma a repris la conduite de ce groupe de tête et ils ne sont plus que 9 en tête. Irizar a dû s'arrêter pour changer de roue, Tjallingii et Perez notamment ont lâché.

15h13 : La contre-attaque neutralisée

Le peloton est revenu à 4'20" de la tête de la course.

15h10 : Au ravitaillement

Les échappés sont dans la zone de ravitaillement à Château-ville-Vieille.

15h09 : Chute de Tony Martin

Le coureur allemand repart rapidement.

15h06 : Le peloton à 5'15''

La descente se fait à grande allure pour ne pas laisser de marge à la contre-attaque.

Composition du groupe de contre : Robert Gesink (Rabobank), Rémy Di Grégorio et Andrey Zeits (Astana), Levi Leipheimer (RadioShack), David Arroyo (Movistar), Arnold Jeannesson (FDJ) et David Moncoutié (Cofidis).

15h02 : 14 hommes en tête

A l'avant de la course aussi la descente permet de reconstituer un groupe conséquent après la difficile ascension du col Agnel. Seuls manquent Mickael Delage, Marcus Burghardt, Leonardo Duque, Danilo Hondo et Anthony Delaplace.

Coposition de l'échappée : Maxime Monfort et Joost Posthuma (Leopard), Ruben Perez et Pablo Urtasun (Euskaltel), Maarten Tjallingii (Rabobank), Ramunas Navardauskas (Garmin), Maxim Iglinskiy (Astana), Markel Irizar (RadioShack), Imanol Erviti (Movistar), Nicolas Roche (AG2R), Dries Devenyns (Quick Step), Brent Bookwalter (BMC),  Egor Silin (Vacansoleil) et Johnny Hoogerland (Vacansoleil).

14h58 : Le peloton se reconstitue

Les attardés rentrent petit à petit dans la descente. Deux coureurs de l'équipe Sky roulent pour défendre le maillot blanc de Rigoberto Uran, menacé par Arnold Jeannesson qui est parti dans le contre.

14h50 : Le peloton au sommet du col Agnel

Thomas Voeckler passe au sommet 5'35'' après Maxim Iglinskiy. Il ne reste qu'une cinquantaine de coureurs, parmi lesquels tous les principaux favoris, dans le peloton après une montée très éprouvante. Le groupe de contre a 4'45'' de retard sur la tête de la course.

14h45 : Les échappés au sommet

Maxim Iglinskiy a accéléré pour prendre 20 points au classement de la montagne. Il est suivi par Johnny Hoogerland, Dries Devenyns, Maxime Monfort, Pablo Urtasun et Egor Silin. Iglinskiy insiste dans la descente.

14h42 : Contador à l'arrière

L'Espagnol est esseulé et extrêmement mal placé dans un peloton très étiré.

14h41 : Gesink et Basso en contre

Le Néerlandais et l'Italien sont dans le groupe de contre avec Zeits, Leipheimer, Jeannesson, Moncoutié et Westra.

14h38 : L'échappée explose

Ils ne sont plus que sept en tête sous l'impulsion de Joost Posthuma. Le peloton aussi maigrit très rapidement sous le rythme tenu par Anthony Charteau (Europcar).

14h34 : Le contre se déchire

Andrey Zeits insiste. Il est accompagné par Levi Leipheimer et LIeuwe Westra. Derrière, Rémy Di Gregorio est ressorti.

14h27 : Hondo et Delaplace en difficulté

Il reste 17 coureurs dans le groupe de tête.

14h26 : Sept coureurs en contre

Andrey Zeits (Astana), Philippe Gilbert (Omega) et Carlos Barredo (Rabobank) ont été imités par Rémy Di Grégorio (Astana), Levi Leipheimer (RadioShack), Kristjan Koren (Liquigas) et Christophe Riblon (AG2R).

14h24 : Farrar en difficulté

Le sprinteur lâche en compagnie de Marcel Sieberg. Il est accompagné par un équipier. Plusieurs coureurs continuent à céder et notamment le maillot vert Mark Cavendish.

14h21 : Zeits lance un contre

Le coureur de la formation Astana sort du peloton. Il est suivi par Philippe Gilbert, puis Carlos Barredo. A l'arrière du peloton, la pente fait ses effets.

14h13 : Les échappés restent groupés

Si plusieurs coureurs, Mickael Delage notamment, sont mis en difficulté par le rythme imprimé sur une pente très sévère, aucun n'a lâché prise.

14h05 Les échappés à mi-pente

Les coureurs de tête attaquent la partie la plus dure de l'ascension. En tête, on voit essentiellement les deux coureurs de Leopard (Monfort et Posthuma) et ceux de BMC (Bookwalter et Brghardt) faire le train. Nicolas Roche, le coureur le plus dangereux au classement général, participe également.

Coposition de l'échappée : Maxime Monfort et Joost Posthuma (Leopard), Ruben Perez et Pablo Urtasun (Euskaltel), Maarten Tjallingii (Rabobank), Ramunas Navardauskas (Garmin), Maxim Iglinskiy (Astana), Markel Irizar (RadioShack), Imanol Erviti (Movistar), Nicolas Roche (AG2R), Dries Devenyns (Quick Step), Mickael Delage (FDJ), Brent Bookwalter et Marcus Burghardt (BMC), Leonardo Duque (Cofidis), Danilo Hondo (Lampre),  Egor Silin (Vacansoleil), Johnny Hoogerland (Vacansoleil) et Anthony Delaplace (Saur).

13h55 : Le col Agnel

Présenté comme long de 23,7 km avec un pourcentage moyen de 6,5 %, le col Agnel (hors catégorie) est précédé par de longues pentes qui usent les coureurs avant même le pied de la montée. Ensuite, le pourcentage est irrégulier et la route se dresse violemment pour les neuf derniers kilomètres qui présentent un pourcentage moyen autour de 10 %.

Le Tour de France avait gravi le col Agnel en 2008 pour une étape marquée par la grave chute d'Oscar Pereiro. Andy Schleck l'a affronté pour une étape dont l'arrivée était jugé à Briançon. A moins de 22 ans, le jeune Luxembourgeois avait pris la 3e place.

13h46 : Contador à nouveau diminué ?

L'Espagnol est allé faire un tour à la voiture médicale. Sa douleur au genou se serait réveillée. Véritable handicap ou coup de bluff ?

13h38 : Chute de Delage

Le coureur de la FDJ est reparti et a pu rejoindre rapidement ses compagnons d'échappée.

13h35 : Vitesse de la course

Sur les pentes précédant le col Agnel, les hommes de tête ont parcouru 34,6 km dans la deuxième heure de course. Un net ralentissement qui porte la moyenne à 42,6 km/h depuis le départ.

13h31 : Jonction à l'avant

Il y a désormais 19 coureurs en tête avec 8' d'avance sur le peloton.

Coposition de l'échappée : Maxime Monfort et Joost Posthuma (Leopard), Ruben Perez et Pablo Urtasun (Euskaltel), Maarten Tjallingii (Rabobank), Ramunas Navardauskas (Garmin), Maxim Iglinskiy (Astana), Markel Irizar (RadioShack), Imanol Erviti (Movistar), Nicolas Roche (AG2R), Dries Devenyns (Quick Step), Mickael Delage (FDJ), Brent Bookwalter et Marcus Burghardt (BMC), Leonardo Duque (Cofidis), Danilo Hondo (Lampre),  Egor Silin (Vacansoleil), Johnny Hoogerland (Vacansoleil) et Anthony Delaplace (Saur).

13h17 : Les poursuivants à 45"

Mickael Delage, Marcus Burghardt et Egor Silin vont bientôt reprendre les hommes de tête pour former un groupe de 19 échappés. Le peloton est à plus de 7'.

13h11 : Perez, Hoogerland et Roche, déjà à l'attaque hier

Le Basque avait passé une bonne partie de la course seul en tête, après une accélération dans la montée de Sestrières mais il avait été repris dans la côte de Pramartino. Hoogerland et Roche, partis en contre avec Kevin De Weert, n'étaient pas parvenus à revenir sur la tête de la course.

13h03 : Les Français en sous-effectif

Souvent très bien représentés à l'avant de la course, les coureurs tricolores sont bien plus discrets aujourd'hui. Il n'y a qu'un Français, Anthony Delaplace, dans le groupe de tête pour trois Espagnols et autant de Néerlandais. Mickaël Delage, parti en contre, va tenter de rejoindre Delaplace. Les deux Français sont des habitués des échappées au long cours sur ce Tour de France.

12h54 : Europcar fait le rythme

Les équipiers de Thomas Voeckler roulent en tête du peloton pour le maillot jaune. Leur retard sur les hommes de tête est déjà de 4'55''. Le coureur le plus dangereux, Nicolas Roche, est 21e du classement général à 14'06".

12h46 : L'écart se creuse

Les hommes de tête ont déjà 1'35" d'avance sur le trio de poursuivants et 3' sur le peloton.

12h38 : 19 coureurs à l'attaque

Maxime Monfort et Joost Posthuma (Leopard), Ruben Perez et Pablo Urtasun (Euskaltel), Maarten Tjallingii (Rabobank), Ramunas Navardauskas (Garmin), Maxim Iglinskiy (Astana), Markel Irizar (RadioShack), Imanol Erviti (Movistar), Nicolas Roche (AG2R), Dries Devenyns (Quick Step), Brent Bookwalter (BMC), Leonardo Duque (Cofidis), Danilo Hondo (Lampre), Johnny Hoogerland (Vacansoleil) et Anthony Delaplace (Saur) ont pris une minute au peloton. Mickael Delage (FDJ), Marcus Burghardt (BMC) et Egor Silin (Katusha) sont en poursuite.

12h35 : Les sprinteurs piégés

Leonardo Duque est passé le premier sur la ligne du sprint intermédiaire devant Joost Posthuma et Anthony Delaplace. Aucun prétendant au maillot vert n'a pris de points.

12h26 : Sept coureurs en tête

Un petit groupe a réussi à sortir du peloton juste avant le sprint intermédiaire. Des hommes déjà à l'avant peuvent compter sur un ralentissement du peloton après le passage à Verzuolo.

12h19 : Net avantage pour Cavendish

Le porteur du maillot vert compte 35 points d'avance sur Jose Joaquin Rojas. Le sprint intermédiaire de Verzuolo a peu de chances de remettre en cause cet équilibre.

12h13 : A 10 km du sprint intermédiaire

Le peloton neutralise toutes les tentatives d'échappée. Les sprinteurs veulent s'expliquer et aller chercher des points précieux avant de souffrir dans la montagne.

12h09 : Direction le sprint intermédiaire

Les formations HTC et Movistar dictent le rythme en tête du peloton. Les équipiers de Mark Cavendish et Jose Joaquin Rojas préparent le sprint intermédiaire qui sera jugé dans moins de 15 km à Verzuolo. D'ici là, les attaquants auront beaucoup de mal à sortir du peloton. Les audacieux préfèreront attendre que le peloton se calme.

12h01 : Attention aux délais

Après bientôt trois semaines de course très usantes, cette étape très difficile pourrait sérieusement amaigrir un peloton qui compte encore 169 éléments. Avec trois cols hors cétagorie et un début d'étape mené tambour battant, plusieurs coureurs pourraient se retrouver éliminés s'ils arrivent trop tard au sommet du Galibier.

Pour rappel, le règlement du Tour de France prévoit des délais dans lesquels les coureurs doivent arriver. Ces délais sont calculés selon le temps et la vitesse du vainqueur. La direction du Tour peut éventuellement être amenée à faire preuve de clémence selon le nombre de coureurs éliminés ou si certains éléments sont venus perturber la course.

11h54 : Regroupement

Les deux hommes de tête ont été repris par un peloton toujours lancé à vive allure après 20 km de course.

11h51 : Deux hommes en tête

Gianni Meersman (FDJ) et Marco Marcato (Vacansoleil) ont pris une dizaine de secondes au peloton.

11h46 : Une tentative d'envergure

Une vingtaine de coureurs étaient sortis du peloton mais ils ont rapidement été repris. Les efforts consentis dans ce début d'étape peuvent être lourds de conséquences dans les ascensions à venir.

11h39 : Peloton lancé à grande allure

Comme ces deux derniers jours, plusieurs attaques sont lancées dès le départ mais il est difficile de sortir d'un peloton qui roule à près de 60 km/h.

11h33 : C'est parti

Les coureurs ont franchi la ligne symbolisant le kilomètre 0 de cette étape. Il leur en reste 200,5 à parcourir par-delà trois cols hors catégorie pour en finir avec cette étape reine.

11h21 : Départ fictif

Le peloton s'élance depuis le Corso Torino à Pinerolo. Le départ réel sera donné dans une dizaine de minutes.

09h35 : La caravane s'éance

Les véhicules pubicitaires quittent Pinerolo pour retrouver les routes françaises. Ils arriveront à Galibier-Serre-Chevalier vers 15h40 après avoir distribué leurs cadeaux à une foule particulièrement nombreuse pour cette grande étape de montagne.

09h10 : L'étape du jour

Après deux jours pour établir un premier contact avec les Alpes, le Tour de France prend de la hauteur. A trois jours de l'arrivée à Paris, les coureurs vont se mesurer à trois ascensions référencées hors catégorie : les cols Agnel, d'Izoard et du Galibier. Après 200,5 km sur des pentes qui ont fait l'Histoire du Tour, le classement général du Tour de France sera nécessairement remodelé. Au détriment de Thomas Voeckler ?

B. V.

Réactions à cet article2 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 21 jui à 22:08

    Anonyme-77656
    SUPERBE ! ROYAL !!!!!!!!!!

    Bravo, quel effort quel courage...Trop peu de gens peuvent imaginer l'effort que ce Monsieur vient de fournir...C'est superbe...Le sport c'est le dépassement de soi même, bravo, à cet homme, à son courage à son talent..SUPERBE, ROYAL...Un grand Monsieur...Merci.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 jui à 23:27

    Anonyme-77656
    Voeckler

    J'espère au moins qu'il a serré la main et dit merci à Cadel Evans. Grâce à lui il a toujours son maillot jaune car il est resté toute la course dans la roue.

    Merci et Bravo Cadel pour ta leçon de courage dont on a pas parlé. Mapi



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour