Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 05 décembre, 14:20
Accueil > Sport > Cyclisme > Tour de France : Attention, danger !

Tour de France : Attention, danger !

Tour de France 2011


A Gap, le Maillot jaune Voeckler a perdu du temps sur Evans et sur un Contador renaissant. Andy Schleck, lui, fait grise mine.

Voeckler, surpris par l’offensive de Contador dans le col de Manse, ne « s’attendait pas » à le voir attaquer.
Voeckler, surpris par l’offensive de Contador dans le col de Manse, ne « s’attendait pas » à le voir attaquer. SIPA

Le col de Manse, classé en deuxième catégorie avec 1.268 mètres, n’est guère impressionnant mais il aura causé, mardi, davantage de dégâts que ses hauts voisins des Pyrénées. En attaquant une première fois à son pied, puis à 3 kilomètres de son sommet, Alberto Contador a dynamité cette 16e étape apparemment anodine et fait craquer tous les favoris du tour. Tous, sauf Samuel Sanchez et Cadel Evans, les seuls à l’avoir accompagné dans la descente très technique menant vers Gap, où Thor Hushovd, parti plus tôt en échappée, s’est imposé. Contador a repris 18 secondes sur le Maillot jaune Thomas Voeckler, arrivé dans un groupe de favoris battus. Le Français conserve encore 3’42” d’avance. « J’ai essayé de suivre Contador, expliquait-il à l’arrivée au micro de France-Télévisions. J’aurais pu laisser les autres faire l’effort mais réfléchir n’est pas dans ma nature. Contador, on ne l’attendait pas aujourd’hui (mardi), davantage dans les Alpes. J’ai cédé quelques secondes, cela démontre mon plafond. Ce qui me rassure, c’est que je n’ai pas été le seul à casser. J’ai ensuite essayé de limiter les dégâts sur le plat, dans la descente. C’était dangereux mais cela ne m’a pas gêné. » Voeckler a un nouveau dauphin : l’Australien Evans, qui s’est offert le luxe de devancer Contador sur la ligne de 3 secondes. En voulant absolument suivre le triple vainqueur du Tour dans ses attaques, le Maillot jaune a perdu des forces. Le style d’Evans, plus ramassé et moins explosif, lui aurait mieux convenu. Le Français a retenu la leçon : « Mon grand frère, qui ne connaît pas grand-chose au vélo, m’a conseillé de suivre plutôt Evans que Contador. Je vais essayer de l’écouter. » Dans les Alpes, demain et vendredi, le spectacle s’annonce passionnant.

Descente aux enfers pour Andy Schleck

36e de l’étape à 5’32” d’Hushovd, 1’09” d’Evans et 48” de Voeckler, Andy Schleck fut le grand perdant de la journée. L’attaque de Contador l’a surpris. En petite forme, le Luxembourgeois n’a pu répondre et a sûrement dit adieu à ses rêves de victoire finale. On ne serait pas surpris qu’il attaque demain à Sestrières, même si ses lacunes en descente semblent rédhibitoires pour reprendre suffisamment de temps à ses concurrents. Il aurait beaucoup à s’inspirer de Thor Hushovd, présent dans l’échappée victorieuse avec neuf autres coureurs. Comme souvent, Jérémy Roy y figurait. Troisième à Lourdes, on aurait aimé qu’il l’emporte, mardi, et offre enfin à la France sa première victoire d’étape sur ce Tour. Mais Roy, septième, a craqué. A cinq jours de la fin du Tour, le risque d’un zéro pointé inédit depuis 1999 est bien réel. Heureusement, il y a Voeckler.

Frank Schleck, le boulet d’Andy
Dans le monde idéal des frères Schleck, Andy, 26 ans, terminerait premier du Tour. Et son frère aîné aussi. « Mais ce n’est pas possible », déclare le plus jeune des deux, lucide. Les Luxembourgeois ont passé les Pyrénées à se chercher et à attaquer ensemble, par à-coups, sans que cela ne déstabilise Contador, Voeckler, Evans et Basso. Face à cette stratégie défaillante, ils envisagent, pour la première fois, de changer de plan jeudi dans le Galibier et vendredi à L’Alpe-d’Huez. Andy, deuxième de l’épreuve en 2009 et 2010, prévient : « On ne veut pas être sur le podium en deuxième et troisième. On préfère en avoir un sur la première marche et l’autre 20e. » Deuxième du général, Frank, 31 ans, est prêt à « se sacrifier » pour son coéquipier, jeune homme couvé et surprotégé. Andy a désormais la permission d’attaquer… mais ce ne sera pas ce mardi, dans la descente finale vers Pinerolo, jugée trop « dangereuse » en raison de la pluie.

Maxime Mianat
C'est sur France Soir !

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour