Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 04 décembre, 17:46
Accueil > Sport > Cyclisme > Tour de France : Contador, Schleck...mais pas qu'eux

Tour de France : Contador, Schleck...mais pas qu'eux

Tour de France 2011


En 2009 et en2010, nul n'a été capable de s'immiscer dans leur duel pour le maillot jaune. Mais cette année, Cadel Evans, Robert Gesink, Ivan Basso et Bradley Wiggins reviennent tenter leur chance face à Alberto Contador et Andy Schleck.

Alberto Contador courra pour remporter un quatrième Tour de France
Alberto Contador courra pour remporter un quatrième Tour de France MaxPPP

Triple vainqueur du Tour de France, Alberto Contador revient sur les routes de la Grande Boucle éprouver sa domination sur les courses de trois semaines. Depuis son premier succès sur le Tour en 2007, le coureur castillan ne s'est heurté qu'à un coureur à même de le bousculer sur ces épreuves, le Luxembourgeois Andy Schleck, deuxième des deux dernières éditions. Et si le cadet des frères Schleck a toutes les raisons d'y croire, d'autres encore nourrissent des ambitions qu'ils espèrent légitimes.

Alberto Contador

Trois Grandes Boucles, deux Giro et une Vuelta. A 28 ans, Alberto Contador présente déjà un palmarès exceptionnel, à la hauteur de son talent. Et lors du dernier Tour d'Italie, « el Pistolero » a une nouvelle fois affiché son insolente facilité en montagne, réduisant la concurrence à de la simple figuration. Invaincu lors de ses six dernières participations sur un grand tour, Contador s'avance donc en grand favori de ce Tour de France. Mais la concurrence y sera certainement plus rude qu'en Italie, et les efforts consentis sur les routes transalpines pourraient peser dans ses jambes.

Andy Schleck

Talent rare, le cadet des frères Schleck n'a toujours pas remporté le grand tour qu'on lui promettait après sa deuxième place sur le Giro 2007, avant même ses 21 ans. La faute à pas de chance, répondrait-il en référence au saut de chaîne qui lui a coûté très cher l'an dernier. La faute aussi à Alberto Contador, qui l'a repoussé sur la deuxième marche du podium du Tour en 2009 comme en 2010. Comme son rival espagnol, Andy Schleck a récemment pris la deuxième place de son championnat national. Mais le Luxembourgeois a offert la victoire à son frère Fränk tandis que Contador a été battu au sprint.

Cadel Evans

Souvent malchanceux, Cadel Evans non plus n'a jamais remporté de grand tour. L'an dernier encore, il s'est effondré, victime d'un trait de fracture au coude gauche alors qu'il portait le maillot jaune. Mais à 34 ans, le coureur australien n'aura plus beaucoup d'occasions d'exploiter enfin ses qualités révélées sur le tard. Tout récent deuxième du Dauphiné, Cadel Evans a fait parler son expérience pour se préparer parfaitement en vue d'un Tour de France au parcours très difficile.

Ivan Basso

Quatrième des Tours d'Espagne et d'Italie pour son retour de suspension en 2009, vainqueur du Giro en 2010, Ivan Basso a décidé de se concentrer exclusivement sur le Tour de France cette année. Un choix qui explique en partie sa discrétion depuis le début de la saison. Mais l'Italien a également été handicapé par une lourde chute lors d'une sortie sur les pentes de l'Etna. Résultat : un traumatisme crânien, 18 points de suture et une préparation largement perturbée. Pour son retour, Basso a pris une anonyme 26e place sur le Dauphiné. Une reprise en douceur, avant de se mesurer à un parcours très montagneux, ce qui devrait lui convenir.

Robert Gesink

A tout juste 25 ans, Robert Gesink est l'un des plus grands talents du peloton dès que la route s'élève. Mais si le jeune néerlandais affiche depuis deux ans une régularité remarquable dans les plus grandes épreuves, seules quelques courses mineures figurent à son palmarès. La faute à des choix tactiques douteux et une capacité d'accélération réduite. Tant qu'il ne parviendra pas à combler ces lacunes, Gesink aura beaucoup de mal à viser la victoire. Mais ses qualités font de lui un candidat incontournable au podium.

Bradley Wiggins

Surprise de l'édition 2009 (4e), Bradley Wiggins n'a pas su confirmer lors du Tour de France 2010 (24e). Mais cette année, le coureur britannique a encore perdu du poids. Sur les routes du Dauphiné, qu'il a remporté, il est apparu particulièrement affuté. Trop en forme trop tôt ? Wiggins assure que non, arguant des progrès qui lui restait à faire en haute montagne. Car si le coureur du Team Sky a réussi à s'accrocher lorsque la route s'élevait, il a construit son succès contre-la-montre. Or le chrono à la veille de l'arrivée du Tour de France reprend le même parcours que celui où Wiggins s'est illustré sur le Dauphiné. 

B. V.

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par Anonyme-77656, le 30 juin à 06:08

    Anonyme-77656
    CONTADOR

    ca devient n importe quoi l organisation du tour de france :quand on a accepte AMSTRONG ,on merite CONTADOR



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour