Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 05 décembre, 14:03
Accueil > Sport > Cyclisme > Tour de France : L'hommage au géant Galibier

Tour de France : L'hommage au géant Galibier

Tour de France 2011


Le Tour de France célèbre le centenaire de son premier passage au sommet du col du Galibier en le franchissant deux fois cette année. Premier rendez-vous jeudi avec une arrivée au sommet historique.

Le Tour de France retrouve le Galibier pour la 57e fois
Le Tour de France retrouve le Galibier pour la 57e fois SIPA

« Devant ce géant, il n'y a plus qu'à tirer son bonnet et à saluer bien bas ! » La formule d'Henri Desgranges, instigateur du Tour de France au début du XXe siècle, est célèbre. Quelques mots plus tôt, celui qui a jeté le col du Galibier devant les coureurs de la Grande Boucle 1911, qualifiait de « pâle et vulgaire bibine » de grands cols comme le Tourmalet en comparaison du géant alpestre. A plus de 2.500 mètres d'altitude, les pionniers du Tour, transis par le froid, découvrent alors un nouveau sommet de difficulté. Un siècle plus tard, l'ascension jusqu'au sommet du Galibier est devenu un grand classique aux variations subtiles.

L'organisation du Tour de France a déjà proposé le Galibier à 57 reprises par divers versants et cette année, les coureurs l'emprunteront à deux reprises. Une fois, en 1996, le passage du col a été annulé en raison des mauvaises conditions météorologiques. En 1922 au contraire, les coureurs ont gravi le Galibier malgré un brouillard à couper au couteau. Certains poseront même pied à terre pour finir l'ascension, de peur de chuter dans un ravin qui a emporté l'Espagnol Francisco Cepeda en 1935. Cette fois, malgré les inquiétudes en début de semaine, un peu de soleil devrait réussir à poindre derrière la couverture nuageuse et les températures seront convenables.

Un nouveau sommet

Si le Galibier a enterré de nombreux espoirs, dont ceux de Raymond Poulidor qui disait craindre cette ascension, il a aussi été le terrain de nombreux exploits qui construisent année après année la légende du Tour. Gino Bartali a connu ces deux extrêmes. En 1948, le grimpeur italien y construit son deuxième succès sur la Grande Boucle, dix ans après son premier sacre sur le Tour. En 1952, pour son dernier Tour de France, Bartali subit dans le Galibier la loi de Fausto Coppi. Après Coppi, d'autres grands noms du cyclisme comme Federico Bahamontes, Eddy Merckx ou Luis Ocaña passeront en tête du Galibier.

Ce jeudi, celui qui passera le premier en tête au sommet du col du Galibier rentrera à son tour dans l'Histoire de la Grande Boucle. Des travaux de rénovation ont ajouté un kilomètre d'ascension pour une arrivée à 2.645 mètres d'altitude, un record sur le Tour de France. Mais avant de connaître les honneurs au sommet, les coureurs devront affronter les cols Agnel et d'Izoard puis près de 23 km d'ascension à 5 % par le col du Lautaret. Dantesque. 

B. V.

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour