Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 21 janvier, 05:05
Accueil > Sport > Cyclisme > Tour de France : Sébastien, l’autre Hinault

Tour de France : Sébastien, l’autre Hinault

Tour de France 2011


Quatre ans après son dernier Tour, le Breton revient. Chez lui, le vieux sprinteur espère briller.

Sébastien Hinault
Sébastien Hinault SIPA

Sébastien Hinault n’a pas eu besoin de se faire un nom. Quand il est devenu professionnel en 1997, son idole, Bernard l’homonyme, avait déjà remporté cinq Tours de France. « Ça m’a plutôt servi de m’appeler comme lui, raconte le coureur le plus âgé de l’équipe AG2R La Mondiale. On a plus parlé de moi grâce à ça. » Souvent, on a complimenté le Blaireau pour les résultats de celui qu’on prenait pour son fils. « C’est génial d’avoir un enfant qui fait le même sport que vous mais mes garçons ont fait autre chose », explique le légendaire Bernard. Sébastien Hinault n’a aucun lien de parenté avec le coureur français le plus titré. Il est juste breton, comme lui. Né à Saint-Brieuc, il a grandi à Pordic, dans les Côtes-d’Armor. Un village qu’il va traverser ce mercredi au cours de cette 5e étape. « Une grande fête se prépare. Je pense que je vais avoir des frissons en passant là », avoue le Costarmoricain de 37 ans qui ne pensait pas revivre de telles émotions après avoir été écarté du Tour trois années durant. « En 2008, ça a été un crève-cœur. Le grand départ était à Brest et le Tour passait justement à Trémuson où j’habite. » Lorsqu’il signe chez AG2R, Vincent Lavenu ne le retient pas non plus. L’ancien poisson pilote de Stuart O’Grady et de Thor Hushovd chez Crédit Agricole joue les équipiers modèles sur le Giro et la Vuelta en 2009 et 2010. « J’avais envie de découvrir le Tour d’Italie et puis il y avait Mondory pour les sprints », explique Hinault. Et voilà qu’il est sélectionné de nouveau pour sa dixième Grande Boucle. « Comme quoi, il ne faut jamais désespérer », note-t-il.

Hinault : « Je n’ai jamais vu autant d’arrivées qui pouvaient me convenir. »

Pris dans une chute samedi, le capitaine de route de l’équipe n’a pas pu jouer sa chance, alors il s’est vengé lundi en prenant la 4e place aux côtés des meilleurs sprinteurs du monde, Farrar, Cavendish, Hushovd (égalant son meilleur résultat sur le Tour réalisé à Revel, en 2005). « Ça rassure toujours un peu de finir aussi bien placé. Mais j’espère faire mieux dans les prochains sprints », annonce l’un des vétérans de l’épreuve qui savoure à l’avance le profil des prochaines étapes. « Je n’ai jamais vu autant d’arrivées qui pouvaient me convenir. Et puis, le fait que ça se passe chez moi, ça décuple ma motivation. » Lavenu le sait bien. Sur ses terres, le Breton peut être redoutable. C’est pour ça qu’il l’a choisi. Et pour son expérience aussi. « Séb parle très peu mais il parle juste. Il est de bon conseil. » « Il est très appliqué, très sérieux, ajoute Maxime Bouet qui partage pour la première fois sa chambre avec lui. Il donne toujours des indications, même pour les étapes qu’il ne vise pas. » Apprécié par les leaders d’AG2R, il sait travailler pour eux. En deuxième et troisième semaine, le « papy », comme le surnomment ses coéquipiers, sera très précieux. En attendant, il joue sa carte de sprinteur. Et malgré une douleur aux côtes engendrée par sa chute de samedi, il espère être devant au cap Fréhel. « Qu’il fasse du mieux possible et pourquoi pas claquer une petite étape, lance le grand Bernard. Ce serait une belle récompense pour toute sa carrière. »

Kadri s’est montré
Il était 193e à 11 minutes du Maillot jaune hier matin, avant de prendre la poudre d’escampette dès le 9e kilomètre avec Roy (FDJ), Hoogerland (Vacansoleil), Erviti (Movistar) et Izaguirre (Euskatel). Après Maxime Bouet lundi, Blel Kadri, 24 ans, a montré encore le maillot AG2R. Il n’a pas obtenu le prix du combatif (décerné à Roy) mais il a fait preuve de courage, terminant finalement à la 165e place. « Ce n’est pas en attendant dans le peloton qu’on va gagner face aux champions, a déclaré Kadri au micro de France Télévisions. Ce qu’il faut, c’est anticiper. » Il a promis qu’on le reverrait.

DE NOTRE ENVOYÉE SPÉCIALE À MUR-DE-BRETAGNE SYLVIE MARCHAL
C'est sur France Soir !

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour