Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 21 mars, 08:12
Accueil > Sport > Cyril Julian : Le guerrier du basket vend du vin

Cyril Julian : Le guerrier du basket vend du vin

Que sont-ils devenus?


Avant de fêter son jubilé le week-end prochain à Nancy, Cyril Julian n’a pas chômé depuis l’annonce de sa retraite, en 2009. L’ancien pivot de l’équipe de France s’est reconverti dans l’œnologie, sa deuxième grande passion.

Cyril Julian, ex-pivot de l'équipe de France de basket
Cyril Julian, ex-pivot de l'équipe de France de basket SIPA

Cyril Julian est l’un des exemples à suivre pour la génération de Tony Parker, celle de l’équipe de France actuelle de basket-ball. Les Bleus rêvent de disputer les Jeux olympiques de Londres en 2012 et de marcher sur les pas de leurs aînés, médaillés d’argent à Sydney en 2000. C’est l’un des plus beaux souvenirs de la carrière très riche de l’ancien pivot tricolore, quinze saisons de Pro A derrière lui et trois titres de champion de France au compteur. Samedi prochain, au palais des sports de Gentilly, à Nancy, le club qui a marqué sa carrière, Julian bouclera la boucle en organisant son jubilé avec un plateau riche, en présence de ses compagnons de Sydney, d’anciens joueurs de Nancy ou des sportifs français connus comme l’escrimeuse Laura Flessel, l’ancien basketteur Richard Dacoury ou encore l’ancien handballeur Jackson Richardson, rencontrés dans le cadre de son parcours olympique. « Cela représente énormément de travail. On va être le plus fun possible et divertir les spectateurs, qui ne verront pas seulement deux matches de basket. On essaie de réaliser le plus d’économies possible pour reverser le plus possible à deux associations, Mieux vivre avec l’autisme et ELA (Association européenne contre les leucodystrophies, NDLR) », prévient Julian, homme de cœur, comme il l’était sur les parquets grâce à sa générosité et à une débauche d’énergie sans limite. Ce n’est pas par hasard qu’il était surnommé le « Warrior », soit le « guerrier ». Le natif de Castres est également passionné par sa nouvelle activité, l’œnologie.

"Je fais ma sélection avec des viticulteurs"

Tombé amoureux de la vigne dès son plus jeune âge au côté de son grand-père vigneron, Julian a remis le nez dedans. Peu avant l’annonce de sa retraite, en 2009, il a repris des cours avant de devenir diplômé de l’école de vin de Dijon. « Je donne des cours, et je propose des vins aux restaurants et aux hôtels de la région avec mon étiquette, la “Ligne 7”. Je fais ma sélection avec des viticulteurs et on fait un assemblage de différentes régions. C’est passionnant. Il n’y a pas de temps mort », apprécie ce père de quatre enfants, Cyril Jr (13 ans), Matys (12 ans), Nikita (11 ans) et Nina (6 ans), dont les naissances restent ses « plus belles victoires ». Le vin est « un élément divin », et Julian aime l’incertitude qui entoure sa nouvelle profession, à l’instar du sentiment qu’il ressentait avant l’un des centaines de matches qu’il a disputés : « On n’est jamais sur du résultat. On ne sait pas si on aura la même magie dans le verre d’une année sur l’autre. » Celui qui se décrit lui-même comme un homme aux 25.000 idées à la seconde a un emploi du temps de ministre, plus riche qu’au cours de sa carrière de basketteur professionnel. Il a même dû stopper sa collaboration avec Sport +, pour qui il commentait les rencontres de Pro A. Ces dernières semaines, les préparatifs de l’inauguration de sa nouvelle boutique sont venus s’ajouter à l’organisation de son jubilé. Lundi, Julian, passé par Tarbes, Nancy, Paris, Pau, Gérone et Valence, a ouvert ce nouvel espace avec Tony Parker en invité d’honneur.

MVP, "meilleur vin proposé"

Les deux hommes se connaissent bien depuis leur rencontre à Paris, où le futur champion NBA commençait sa carrière. Ils sont très complices, et Julian n’a pas hésité une seconde à inviter son vieux complice pour une occasion si importante. Située dans la « rue gourmande », à Nancy, cette boutique s’appelle « MVP. » Sa double signification renvoie au titre de meilleur joueur de la saison, dont il a été le lauréat à trois reprises, et aux initiales de « meilleur vin proposé ». Julian aime le contact avec sa clientèle et discuter autour d’un verre de vin des plus enivrant. Ce fils d’un ancien international de rugby évoque souvent sa carrière « très remplie ». Il a vécu de grands moments en club avec notamment une expérience à l’étranger, en Espagne, avant de retrouver Nancy pour une dernière pige de quatre saisons. En 1996, à 23 ans, il honore la première de ses 135 sélections en équipe de France, avec laquelle il glanera la médaille d’argent olympique et une médaille de bronze à l’Euro en 2005. Un véritable coup de cœur pour ce patriote : « On représente l’ensemble du basket français. On est 12 élus. C’est symbolique et on s’engage. » L’histoire d’amour finit pourtant mal. La raison ? L’ancien sélectionneur Claude Bergeaud décide d’écarter son pivot au dernier moment et le prive du Mondial 2006. « La plaie n’est toujours pas refermée, car ce n’est pas moi qui ai décidé d’arrêter. Je n’ai jamais eu d’explication de sa part. Il m’a toujours esquivé mais tant mieux, car je serais toujours autant vindicatif aujourd’hui. En plus, quand tu rentres en France et que tu lis que celui qui t’a été préféré (Johan Petro, en l’occurrence) est sanctionné pour manque de discipline, ça fout les boules. » Cet accroc cruel ne l’a pas écœuré au point de couper avec l’actualité des Bleus. A une semaine du début du Championnat d’Europe en Lituanie, il suivra avec attention les performances tricolores : « Ils peuvent faire de grandes choses et accrocher le podium au minimum. L’Espagne sera un adversaire redoutable, mais Tony (Parker) va insuffler un mental de gagneur à cette équipe. J’ai deux ou trois conseils à lui donner pour galvaniser tout le monde. »

Retrouvez les sélections de vins de Cyril Julian sur www.cyriljulian7.com.

Repères

29 mars 1974 Naissance à Castres (Tarn).
30 octobre 1996 Première sélection en équipe de France, France-Lituanie (75-67).
2000 Médaille d’argent aux JO de Sydney, France - Etats-Unis (75-85).
17 avril 2002 Vainqueur de la Coupe Korac avec Nancy.
25 septembre 2005 Médaillé de bronze avec l’équipe de France au Championnat d’Europe, France-Espagne (96-68).
15 août 2006 Dernière sélection avec les Bleus, France-Brésil (86-74).
15 juin 2008 Champion de France avec Nancy.

Jonathan Murciano
C'est sur France Soir !

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour