Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 24 janvier, 00:15
Accueil > Sport > Football > Affaire des quotas : Beaucoup de bruit pour rien

Affaire des quotas : Beaucoup de bruit pour rien

Quotas dans le foot français


La ministre des Sports Chantal Jouanno a donné une conférence de presse ce mardi à l'INSEP. Elle y a présenté les conclusions de l'enquête menée dans l'affaire des quotas ethniques au sein de la Fédération française de football.

Chantal Jouanno, lors de la conférence, à l'INSEP
Chantal Jouanno, lors de la conférence, à l'INSEP SIPA

La justice ne s'en mêlera pas

La mission d'inspection menée par des inspecteurs du ministère des Sports devait déterminer si, oui ou non, les propos tenus par les participants à la réunion du 8 novembre 2010 constituaient un délit pénal, notamment pour incitation à la discrimination et instauration de quotas. Conclusion de Chantal Jouanno : « Il n'y a pas lieu de saisir la justice ». Le rapport complet sera rendu public dans cinq à six semaines.

Des propos inadaptés

« Les moyens pour limiter les bi-nationaux ont effectivement été débattus. Le sujet a été abordé de manière maladroite et déplacée. Il y a des sous-entendus à la limite de la dérive raciste, mais il n'y a pas eu de projet d'instauration de quotas », a conclu Chantal Jouanno.

Blanc reste sélectionneur

La ministre a estimé que rien ne permettait de dire que Laurent Blanc « cautionne des orientations discriminatoires ». Et d'ajouter pour le dédouaner définitivement : « Laurent Blanc assistait à ce type de réunion pour la première fois. Il n'en était ni organisateur, ni pilote. Les auditions montrent qu'il découvrait le débat et qu'il n'avait aucun projet ni avis arrêté. » Selon le chef de presse des Bleus, Philippe Tournon, le sélectionneur des Bleus devrait s'exprimer sur cette affaire vendredi, dans le journal de 20 heures de TF1. Blanc était « en colère contre lui-même de s'être laissé déborder » lors de cette réunion, a déclaré M. Braouezec,membre de la commission d'enquête interne de la FFF mardi après-midi.

Quid de François Blaquart ?

Chantal Jouanno a laissé le soin au Conseil fédéral de la FFF qui se tient ce jeudi de « décider de la poursuite ou non de la mission » du directeur technique national (DTN), François Blaquart. Le DTN, suspendu le temps des enquêtes, était celui qui risquait le plus gros dans cette affaire en raison de sa phrase rapportée dans le verbatim de Mediapart lors de la fameuse réunion du 8 novembre 2010 : « On peut baliser, en non-dit, sur une espèce de quota ».

Carton jaune pour Belkacemi

La ministre a tenu à expliquer à M. Belkacemi qu'il était « interdit d'enregistrer une réunion sans l'aval de ses participants ». Mais, puisque « rien ne permet de dire qu'il avait l'intention de déstabiliser la fédération et il n'a pas transmis l'enregistrement à la presse », seul un « rappel à la règle » est envisagé. « La poursuite de sa mission à la DTN semble délicate mais je souhaite que ses compétences soient conservées au sein de la FFF » a conclu Chantal Jouanno.

Au final, beaucoup de bruit pour rien dans l'affaire dite des quotas mais elle fera encore parler d'elle vendredi puisque le sélectionneur français s'exprimera au 20 heures de TF1.

M.-E. W.-J.

Réactions à cet article3 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 10 mai à 17:23

    Anonyme-77656
    parler pour ne rien dire

    pauvres médias faire de l'argent avec rien. il faut être socialiste pour détruire ce qui existe lisez ''la psychologie du socialisme'' de G.Lebon (1895)et vous comprendrez plus facilement ce que proposent les socialistes d'aujourd'hui.tout a été écrit dans ce livre il y a plus de 100 ans(éducation le nivellement par le bas;l'économie, le national socialisme; le collectivisme etc... .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 10 mai à 18:33

    Anonyme-77656
    Pauvre presse pompe a fric

    Merci Médiapart...La montagne a accouché d'une souris..Thuram va être déçu ..sont fond de commerce va en prendre un coup



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 10 mai à 23:36

    Anonyme-77656
    Misérable

    Conclusion minable d'une affaire minable : tout était cousu de fil blanc ; seul le moustachu sans relief de Mediapart doit être content d'avoir pu faire parler un peu de lui (peur d'être oublié...).

    Quant à ce M. Belkacemi, c'est lui qui devrait être mis à pied : quel est, en effet, l'honneur d'un homme qui enregistre des personnes - ayant confiance en lui - sans leur assentiment ? Peu de choses à vrai dire...



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour