Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 27 novembre, 20:27
Accueil > Sport > Football > Ajaccio dénonce des faits de corruption et écarte Ettori

Ajaccio dénonce des faits de corruption et écarte Ettori

Faits Divers France


Suite aux accusations d'Alain Mboma (entraîneur du Paris FC) et de son défenseur Ibrahima Faye concernant Christophe Ettori, le Gazélec Ajaccio nie mais écarte son directeur sportif. Il dénonce également des faits de corruption.

AFP/PASCAL POCHARD-CASABIANCA

Le Gazélec Ajaccio, club de National a démenti à nouveau, mercredi, les accusations d'agression du Paris FC, tout en annonçant le retrait temporaire de son directeur sportif et en dénonçant une tentative de corruption sur des joueurs parisiens par un club concurrent pour la montée.

L'entraîneur du Paris FC, Alain Mboma, a annoncé mardi qu'il portait plainte pour avoir été agressé devant un hôtel d'Ajaccio par le directeur sportif du Gazélec, Christophe Ettori, après le match remporté (1-0) samedi par le club corse, candidat à la montée en Ligue 2 la saison prochaine. Selon le GFCO, « ce début d'altercation a été provoqué par des propos insultants d'un joueur du Paris FC, Ibrahima Faye, à l'égard du directeur sportif du GFCO, alors qu'il rentrait chez lui avec son épouse. Souhaitant prendre la défense de son joueur, Alain MBoma s'est retrouvé malgré lui impliqué dans cette affaire ».

Ettori va "prendre temporairement du recul"

« Concernant le climat d'insécurité, les poursuites en scooter, les menaces à caractère raciste et xénophobe, et les intimidations avec armes, relatés dans différents médias, le contenu des articles de presse est scandaleusement mensonger », ont déclaré les dirigeants du Gazélec (GFCO), dont le président François Tagliaglioli, lors d'une conférence de presse.  Christophe Ettori, qui « n'avait pas pour autant à répondre aux provocations du joueur parisien », va « prendre temporairement du recul par rapport à ses fonctions, en attendant les conclusions de l'action publique », a ajouté le club.

Par ailleurs, le Gazélec a accusé un club concurrent pour la montée en L2 d'avoir « proposé des primes conséquentes à quatre joueurs du Paris FC si leur équipe parvenait à accrocher un match nul à Ajaccio ». Selon les dirigeants corses, « ni les dirigeants, ni le staff technique du Paris FC ne sont impliqués » dans cette affaire. Le Gazélec a demandé à la Fédération française de football de se « montrer particulièrement vigilante sur le déroulement des deux dernières journées de championnat et surtout les matches concernant les clubs en lutte pour l'accession » en L2.

Par Service des sports (avec AFP)

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour