Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 29 octobre, 16:19
Accueil > Sport > Football > Bleues : Marina Makanza, la petite nouvelle pleine de culot

Bleues : Marina Makanza, la petite nouvelle pleine de culot

Equipe de France de football féminin


A 20 ans, la jeune Marina Makanza arrive en équipe de France sur la pointe des pieds mais avec l'ambition de s'installer durablement dans ce groupe. Les Bleues débutent ce mardi dans le tournoi de Chypre face à la Suisse (13h30). Elle ne sera pas titulaire mais pourrait fêter sa première sélection.

Marina Makanza a fait ses premiers pas en équipe de France sous le regard attentif de Louisa Nécib
Marina Makanza a fait ses premiers pas en équipe de France sous le regard attentif de Louisa Nécib DR/Antonio Mesa/FFF

A l'autre bout du fil, la voix est timide mais on perçoit facilement une certaine détermination chez Marina Makanza. A 20 ans, la jeune milieu offensive a été appelée pour la première fois chez les A pour disputer le tournoi de Chypre (27 février – 7 mars). Samedi, elle nous racontait ses premiers pas chez les grandes. « Je suis arrivée avant tout le monde jeudi soir. Vendredi matin j'ai effectué des tests médicaux. A midi, les autres joueuses sont arrivées. Nous avons effectué le premier entraînement hier soir. Ce matin (samedi) j'ai participé au shooting et cet après-midi il y aura un autre entraînement ». Rien que de très banal pour une fille habituée à venir dans l'équipe de Bruno Bini. Mais justement Makanza n'est pas une habituée. Et c'est avec une certaine réserve qu'elle a intégré ce groupe France. « Elle est un peu timide mais cela ne fait que deux jours que nous sommes ensemble, explique Corine Franco du haut de ses 55 sélections. Je lui ai demandé comment ça allait. Elle m'a répondu “ Ca fait bizarre d'être là “. En même temps, quand tu te retrouves assise à côté de Sandrine Soubeyrand qui a 175 sélections au compteur, ça peut intimider ». Effectivement ça peut... « C'est vraiment différent notamment parce que nous sommes dans le château. C'est impressionnant, on sent qu'on bascule dans un autre monde », confie Makanza qui a côtoyé Laëtitia Philippe, Kelly Gadea et Camille Catala dans les équipes de jeunes.

"Rejoindre les Bleues était un objectif "

Née à la Tronche, à quelques encablures de Grenoble, Marina Makanza a découvert le foot à l'école. Comme beaucoup de ses coéquipières en équipe de France, elle a commencé à taper dans le ballon rond avec les garçons avant de rejoindre les filles à 13 ans. Pour elle se sera le Grenoble Foot 38. Un passage par la Claix en D2, puis elle rallie le centre de formation de Clairefontaine et Saint-Etienne où elle rentre jouer le week-end. En 2010, après deux ans à l'ASSE, elle franchit un palier et rejoint Fribourg. « C'est mon agent qui a été approché, raconte la jeune femme. J'ai été emballée car il s'agissait d'un bon projet et qu'il m'a bien été présenté. Par ailleurs, j'avais bien aimé l'Allemagne que j'avais découverte avec les moins de 20 ans lors de la Coupe du monde ». Actuellement 5e du championnat, Fribourg a été battu (3-0) par le Bayern Munich dimanche. Marina Makanza aurait aimé être de la partie mais elle ne regrette pas vraiment d'avoir manqué ce rendez vous. « Rejoindre l'équipe de France était un objectif », avoue la jeune femme qui a tapé dans l'oeil de Bruno Bini qui la suit depuis les moins de 19 ans.

Bini : " Elle a beaucoup de culot et d'envie "

Le sélectionneur dresse un portrait élogieux de la petite nouvelle qu'il n'exclut pas d'emmener aux JO l'été prochain.  « Je l'ai vu joué trois matches lors de la Coupe du monde des moins de 20 ans. Sur le côté, elle est très dynamique. Récemment il y a eu un match entre Vendenheim et Fribourg. Nous sommes allés l'observer en Alsace. Je voulais voir ce qu'elle donnait lors d'un long séjour car si je suis amené à la prendre pour les JO, je dois savoir si elle peut s'adapter à la vie du groupe. Elle connait les plus jeunes, donc cela lui permet d'avoir quelques repères ». Et si Marina Mazanka s'est montrée timide lorsqu'elle a rencontré ses nouvelles coéquipières, sur le terrain, à l'entraînement, elle n'a fait aucun complexe. « Elle a des qualités de vitesse, de percussion qui sont intéressantes. Quand elle prend de la vitesse, elle est difficile à arrêter. Elle est par ailleurs très adroite devant le but. Elle a beaucoup de culot et d'envie. Nous avons quatre ou cinq jeunes joueuses dans l'équipe qui dynamisent le groupe et qui le maintiennent en alerte ». Cette fan de Cristino Ronaldo et Lira Bajramaj, la star allemande du foot féminin, appréciera sans doute ces compliments même si pour le moment elle veut juste « apprendre et observer ».

 

Par Syanie Dalmat

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour