Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 19 septembre, 02:41
Accueil > Sport > Football > Bleus : Koscielny peut bousculer la hiérarchie

Bleus : Koscielny peut bousculer la hiérarchie

La vie de l'équipe de France


Laurent Koscielny fera ses grands débuts dans l'Euro ce samedi face à l'Espagne en quart de finale. Assuré d'être titulaire en l'absence de Mexès, suspendu, le défenseur d'Arsenal peut frapper un grand coup alors que la charnière centrale tricolore ne respire pas la sérénité depuis le début du tournoi.

Laurent Koscielny disputera son 4e match sous le maillot bleu samedi face à l'Espagne
Laurent Koscielny disputera son 4e match sous le maillot bleu samedi face à l'Espagne AFP/FRANCK FIFE

C'était le dimanche 27 février 2011. Accroupi sur la pelouse de Wembley, la tête enfouie dans les mains, Laurent Koscielny n'en revenait pas. Sur une erreur de communication entre lui et son portier, le Polonais Wojciech Szczesny, le défenseur central permettait à Obafémi Martins de marquer le but de la victoire pour Birmingham (2-1) en finale de la Coupe de la League. Inscrite dans les ultimes secondes de la partie, cette réalisation privait Arsenal de son premier titre depuis six ans. Quelques semaines plus tôt, Koscielny avait été retenu pour la première fois par Laurent Blanc dans le groupe tricolore pour affronter le Brésil (1-0). L'ancien Lorientais n'était pas entré en jeu, mais il avait pu prendre la température d'une équipe de France en reconstruction où il y avait encore tout à faire. Allait-il être victime du syndrome du joueur appelé en sélection et qui, par la suite, perd pied ? 

 

Blanc : "Le joueur qui a le plus progressé ses dix derniers mois"

Appelé pour la confrontation face au Luxembourg puis le match amical contre la Croatie (0-0), en mars 2011, Laurent Koscielny devra attendre le mois de novembre de la même année pour honorer sa première sélection lors de la rencontre contre les Etats-Unis (1-0). Entre temps, Laurent Blanc l'aura retenu par intermittence : le natif de Tulle (Corrèze) a manqué la tournée dans les pays de l'Est ainsi que le déplacement au Chili (1-1) mais il a été retenu en septembre pour les déplacements en Albanie (2-1) et en Roumanie (0-0). En février dernier, lors de la dernière liste avant celle de l'Euro, il n'était pas non plus du déplacement en Allemagne (2-1). Pourtant, au moment de coucher les 26 noms de sa première pré-liste, Blanc n'a pas hésité une seconde à y mettre celui du Gunner. « Koscielny est excellent avec Arsenal et c'est le joueur qui a le plus progressé ces dix derniers mois », déclarait le sélectionneur début mai. 

 

Koscielny : "Tout pour que cela deviennent un match inoubliable"

Seulement, malgré cette progression fulgurante, Koscielny est barré en équipe de France par le duo Mexès-Rami, la charnière de référence pour Laurent Blanc. Le sélectionneur a choisi de partir à l'Euro avec seulement sept défenseurs dont trois centraux laissant le Montpelliérain Mapou Yanga-Mbiwa à quai. « S'il y en avait un de plus, ce serait mieux, concède Blanc. Beaucoup de sélections sont parties avec trois centraux. C'est un choix à faire, je l'ai fait. La suspension de Philippe m'agace un peu mais Laurent sera là pour palier cette absence ». Blanc aurait pu prendre l'option de titulariser Koscielny face à la Suède, pour préserver Mexès qui avait reçu un carton jaune face à l'Angleterre et qui a de nouveau été averti mardi. Cette suspension va permettre à l'ancien joueur de Tours d'entrer dans le vif du sujet lors du quart de finale face à l'Espagne, ce qui ne constituera pas une mince affaire. « On attend de Laurent qu'il amène ses qualités. Lors des matches de préparation, il avait été bon. Il peut remplacer n'importe qui dans la charnière centrale. Il aura une bonne carte à jouer contre l'Espagne », poursuit le sélectionneur.

Koscielny le taiseux ne semble pas particulièrement appréhender ses débuts dans l'Euro contre l'Espagne. « Beaucoup de joueurs rêveraient de faire son premier match en championnat d'Europe contre le tenant du titre, assure-t-il simplement. C'est un bon match à jouer pour moi. Je ferai tout pour que cela deviennent un match inoubliable. On a rien à perdre. On va se préparer et donner le meilleur de nous même », prévient celui qui a été averti par Olivier Giroud, son ami et ancien coéquipier à Tours, qu'il jouerait sans doute le quart après l'avertissement reçu par l'ex-Auxerrois. « Physiquement je me sens bien. J'essaie d'avoir du rythme. J'ai joué contre la Serbie, un match entier. Je me sens bien », explique celui qui a aussi joué milieu de terrain durant 25 minutes contre l'Estonie (4-0). 

 

"A moi de prouver que j'ai ma place" 

Face à la Roja, la charnière centrale française aura un rôle déterminant. Rami et Koscielny, qui n'ont pas beaucoup d'automatismes ensemble, vont devoir redoubler de vigilance pour contrer les assauts de Xavi, Iniesta et consorts. « Adil et moi avons joué un match et demi ensemble (Etats-Unis et Serbie, NDLR), cela s'est bien passé, affirme celui qui célèbrera sa 4e sélection ce samedi. Je connais ses qualités, il connaît les miennes. Chacun fera son boulot mais il sait que je serai là à tout moment », ajoute-t-il.  Ce quart de finale contre l'Espagne représente aussi l'occasion pour Koscielny de bousculer la hiérarchie alors que la charnière centrale n'a pas vraiment donné de garanties fiables depuis le début de la compétition. « J'ai dit que je me tenais prêt à jouer. A moi de faire ce qu'il faut sur le terrain pour prouver que j'ai ma place dans cette équipe, répond sobrement le Gunner. Quand j'entre sur le terrain c'est pour donner le meilleur de moi-même et aider l'équipe à gagner ». Si c'est le cas, cela jouera forcément en sa faveur...

De notre envoyée spéciale à Donetsk, Syanie Dalmat

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par KrisEon, le 22 juin à 10:53

    KrisEon
    Pas le choix

    Mexes suspendu simplifie la question de sa sélection. Un nouvel entrant peut amener un peu de fraîcheur et de motivation aux bleus.



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour