Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 29 octobre, 09:05
Accueil > Sport > Football > CAN 2012 : un dimanche à Libreville avant la finale

CAN 2012 : un dimanche à Libreville avant la finale

CAN 2012


De 9 heures du matin à 16 heures nous avons pris le pouls de Libreville ce dimanche, là-même où va se disputer, ce soir, la finale de la CAN, Zambie – Côte d'Ivoire (20h30).

Le bar Cotisse Ambowé, chez Nadège
Le bar Cotisse Ambowé, chez Nadège France Soir/Olivier Schwob

Bord de mer, Cactus Café, près de la Grande Poste. Libreville semble tourner au ralenti ce dimanche matin. A moins de deux kilomètres, dans le hall de l'hôtel Meridien, les grandes pontes du football mondial se saluent de façon très courtoise, protocolaire. Dans la salle de restaurant, Michel Platini, président de l'UEFA, Rabah Madjer et Gernot Rohr petit-déjeûnent séparément. Ça s'agite un peu plus, près de l'ascenseur. Sepp Blatter se présente. On tend notre « micro ».

Blatter : ''Zambie, Côte d'Ivoire, deux pays qui ont beaucoup souffert''

« Je ne fais pas de pronostic, je suis absolument neutre, pas seulement ici mais partout dans le football, sourit le président de la FIFA. Je trouve cette finale formidable. Nous avons deux grandes équipes. Si on regarde un peu le côté social, le côté culturel, il y a d'un côté la Zambie qui a perdu une partie de son équipe nationale dans un tragique accident en 1993, et de l'autre, il y a la Côte d'Ivoire, qui sort aussi de difficultés. Ce sont deux pays qui ont beaucoup souffert et qui vous nous présenter un beau spectacle. Que le meilleur gagne ! »

Ca kongosse à Bel-Air

Echangeur Awendjé, dans un quartier populaire de Libreville, loin du bord de mer. Les gens sortent de la messe, tout endimanchés. C'est l'heure de prendre place sur les terrasses des petits cafés et des snack bar. La Castel, une bière locale, arrive en tête du hit-parade des boissons rafraîchissantes. Ça « kongosse » aussi - ça parle, ça discute en gabonais - du côté de Bel-Air, chez Nadège, au Cotisse Ambowé. Les pronostics sont ouverts. « La Zambie peut créer la surprise », imagine Cendrine. Pendant ce temps-là, à l'hôtel du Phare, à l'entrée du quartier résidentiel - et présidentiel - de la Sablière, Samuel Eto'o, arrivé tardivement la veille, reçoit en famille au bord de la piscine, avec un service d'ordre très renforcé. A sa table, le vice-président du Barça, les représentants de Puma et un va-et vient de fans qui espèrent prendre une photo avec le Lion indomptable.


Des charters entiers de supporters Zambiens !


Juste en face, à l'aéroport international Léon Mba, les cortèges protocolaires se succèdent pour acheminer les délégations officielles vers le stade de l'Amitié sino-gabonaise. Mais pas seulement. Des charters entiers déversent des supporters Zambiens venus de toute l'Afrique australe : de Tanzanie, du Zimbabwe... Il y a plus de Chipolopolos que d'Ivoiriens. A Avorbam, à 1 km du stade, tout près de la résidence du ministre des Sports, René Ndemezo-Obiang, Jean, chauffeur, profite d'un instant de répit devant la Villa Josy. Supporter des Panthères, il ne sera pas au coup d'envoi de la finale tout à l'heure, mais, espère, pour l'histoire, que la Zambie va honorer la mémoire de ses internationaux disparus en avril 1993, lors du terrible crash aérien de La Sablière.

Au Nomad, Akon joue au ping-pong avec son équipe


Un coup d'envoi qui sera précédé par un concert du rappeur américain Akon, qui entretient sa forme sur un tapis roulant à l'hôtel Nomad, à l'abri des regards indiscrets, et joue au ping-pong avec son équipe. Le Nomad, le QG que les Panthères ont déserté à une exception près : Gernot Rohr le sélectionneur français, familier de l'établissement. Au Nord de Libreville, au camp De Gaulle, dans son atelier, un homme ne sait plus où donner de la tête. Chima Ogbonnaya est littéralement débordé par les... commandes de tableaux. Ici-même sont passés plusieurs présidents de l'Histoire, de Chirac à Omar Bongo, Chima les a tous ''croqués''. Sur des peintures à l'huile exclusivement. Loin du stade où va se dérouler la finale de la CAN ce soir, son thème de travail est vraiment d'actualité. « Je prépare des expositions sur les Eléphants du Gabon », nous confie l'artiste. Le Gabon émerge, le Gabon vert, tout un programme de découverte soutenu par la présidence et la première Dame. Sur les murs, les Eléphants sont imposants. Ce soir, au stade, d'autres Eléphants sont attendus par les Chipolopolos de Zambie : les Eléphants de Côte d'Ivoire.

Par Olivier Schwob, à Libreville

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour