Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 27 mai, 03:50
Accueil > Sport > Tennis > Coupe Davis : Isner, l'étoile géante

Coupe Davis : Isner, l'étoile géante

Coupe Davis 2012


Gilles Simon affronte ce vendredi après-midi John Isner un géant de 2,06 m qui pointe à la onzième place du classement ATP. Portait d'un joueur dont le parcours se révèle atypique.

  • Gilles Simon et les Bleus rencontrent le géant John Isner (2,06m) en quart de finale de la Coupe Davis.  <em>SIPA/Remy de la Mauviniere/AP</em>
  • John Isner a remporté le match le plus long de l'histoire du tennis : 11h05 en 2010 à Wimbledon face au Français Nicolas Mahut (6-4, 3-6, 6-7, 7-6, 70-68).  <em>SIPA/Cj/Newscom</em>
  • Milos Raonic, le grand espoir du tennis canadien mesure 1,96m. Son arme la plus dangereuse reste son coup droit foudroyant.  <em>SIPA/Mark Humphrey/AP</em>
  • Le sud-Africain Kevin Anderson (2,03m) a remporté le mois dernier le tournoi de Delray Beach. En demi-finale, il avait battu un autre géant, John Isner.  <em>SIPA/Lou Novick/Newscom</em>
  • Surnommé "La Tour de Tandil", du nom de sa ville d'origine, l'Argentin Juan Martin Del Potro (1,98m) a remporté l'US Open en 2009. <em>SIPA/Darron Cummings/AP</em>
  • Ivo Karlovic, du haut de ses 2,08 m, est le plus grand joueur du circuit. En mars 2011, il réalise le service le plus rapide de l'histoire : 251 km/h.  <em>SIPA/J Pat Carter/AP</em>
  • Yannick Noah, 1,93 m a remporté Roland-Garros en 1983. A ce jour, il reste le dernier Français à s'être imposé dans le Grand Chelem de la Porte d'Auteuil.  <em>SIPA/APESTEGUY</em>
  • En 2001, le gaucher Croate Goran Ivanisevic, 1,93 m remporte le tournoi du Grand Chelem de Wimbledon. Son arme principale reste son service.  <em>SIPA/Ciacci</em>
  • Spécialiste du service-volée, le Néerlandais Richard Krajicek (1,95 m) a remporté Wimbledon en 1996 et s'est hissé à la 4e place mondiale trois ans plus tard.  <em>SIPA/Ciaccia</em>
  • L'Australien Mark Philippoussis (1,95m) a disputé deux finales en Grand Chelem et gagné 11 titres en s'appuyant sur un service surpuissant.  <em>SIPA/ELISE AMENDOLA/AP</em>
  • Roger Federer est le plus grand joueur suisse de l'histoire par le talent. Mais par la taille, c'est Marc Rosset et ses 2,01 m qui l'emportent : en 1992, il glane l'or olympique à Barcelone.  <em>SIPA/Ciaccia</em>

La naissance d'une légende

Il y a des joueurs comme Roger Federer, Rafael Nadal ou Novak Djokoic, pour ne citer que des tennismen actuels, qui marquent l'histoire par les records qu'ils battent régulièrement. Et puis, il y a les autres, ceux qui laissent une trace plus ponctuelle mais tout aussi indélébile. John Isner, 26 ans, ne sera peut-être jamais numéro 1 mondial, cela ne l'empêche pas d'être devenu une légende de la petite balle jaune. Aux yeux du grand public, John Isner est né le 23 juin 2010 à Wimbledon. La veille, l'Américain avait débuté un match du premier tour face au Français Nicolas Mahut, comme il s'en est joué des centaines depuis la création du tournoi du Grand Chelem londonien en 1877. Alors que tous les yeux étaient braqués jusque là sur la Coupe du monde de football qui se disputait en Afrique du sud à 9000 km de la capitale du Royaume-Uni, Isner et Mahut ont réussi a retenir l'attention du public durant 11h05, réparties sur trois jours, disputant le match le plus long de l'histoire du tennis. « C'est mieux qu'un rêve, assurait Isner à l'issue de ce match fou. Je ne pensais plus à rien. Je me contentais de frapper un service et de tenter de placer un coup droit gagnant aussi fort que possible », expliquait-il à propos du cinquième set qui, à lui seul, a duré plus de huit heures.

L'Américain l'assurait : « Ce match, c'est quelque chose que Nic' et moi partagerons pour toujours ». Le Français répondra en écho : « Avec John, maintenant, on est lié à vie ». Une plaque commémorant cette rencontre a été posée sur le désormais fameux court 18 depuis ce match de titans entre le Français et l'Américain. Par ailleurs, le destin, facétieux, a permis aux deux hommes de se retrouver l'année suivante lors du premier tour sur le Gazon Londonien pour un match qui a à peine excédé les deux heures et qui a une nouvelle fois tourné en faveur d'Isner. Ce week-end, Nicolas Mahut, retenu comme sparring partner des Français en Coupe Davis, va pouvoir retrouver celui avec qui il est entré dans la légende. « Le hasard fait que je retrouve une nouvelle fois John. C'est quelqu'un de très humble qui est devenu un pote, un ami, confie l'Angevin. A titre personnel, c'est extraordinaire, mais tout le monde s'en fout. L'important c'est que la France ait trois points dimanche ».

La naissance d'un géant

« La grande question est de savoir s'il va pouvoir enchaîner les résultats ». Ces propos sont ceux de l'ancien numéro 1 mondial américain, Andy Roddick et datent de d'août 2007. Ce jour là, l'un des plus gros serveur de l'histoire du tennis, se retrouve en finale à Washington face à un jeune joueur de 22 ans dont il ne s'agit que du deuxième tournoi sur le circuit ATP. Vainqueur de l'US Open Junior en 2003, John Isner, qui a profité du forfait du Chilien Fernando Gonzalez pour disputer cette compétition, est venu à bout de Tim Henman, de Benjamin Becker, de Wayne Odesnik, Tommy Haas et de Gaël Monfils avant de s'incliner en finale face à son compatriote.

A l'issue de cette défaite, Isner n'est pas vraiment traumatisé et lâche : « J'aimerais tenter ma chance face à Roger Federer (alors numéro 1 mondial, NDLR). Je me taperais sans doute la honte, mais ce serait cool ». Un mois plus tard, son voeu sera exaucé puisque le Maître l'éliminera au 3e tour de l'US Open. Cinq ans après ses débuts prometteurs, ce joueur qui a voulu finir ses études de communication avant de se lancer dans le grand bain tennistique, a répondu à la question d'Andy Roddick. Onzième joueur mondial, il a atteint le meilleur classement de sa carrière en mars à la suite de sa finale perdue à Indian Wells face à… Roger Federer. Le destin aime décidément faire des clins d'oeil à Isner.

La naissance d'un joueur de Coupe Davis

A 26 ans, John Isner n'est pas le numéro 1 américain. Il est devancé de deux places au classement ATP par Mardy Fish, de quatre ans son aîné. Forfait pour ce quart de finale, Fish a cédé sa place de leader au géant. Natif de Greensboro en Caroline du Nord, Isner a débuté en Coupe Davis l'an passé lors du premier tour remporté face au Chili. Après sa défaite face à Paul Capdeville dans le deuxième match, il avait remporté le cinquième face à Guillermo Rivera-Aranguiz. Mais son principal fait d'arme en Coupe Davis reste sa victoire face à Roger Federer lors du première tour en février dans le deuxième match au terme d'une rencontre épique (4-6, 6-3, 7-6, 6-2)… sur terre battue - car Isner à cette particularité d'avoir pour le moment disputé tous ces matches sous les couleurs américaines sur surface ocre.

Les Etats-Unis avaient écrasé la Suisse 5-0 et Isner avait ramené le cinquième point en battant Marco Chiudinelli  (6-3, 6-3) dans le dernier match qui comptait pour du beurre. « John a tout dans son tennis pour réussir. Depuis la première fois que je l'ai affronté, il y a près de cinq ans, j'ai toujours pensé qu'il intégrerait le top 10 un jour, assurait il y a quelques jours le numéro 3 mondial. Franchement, ce n'est pas le genre de gars qu'on a envie de voir dans son tableau. Avec le service qu'il possède, c'est quelqu'un de très difficile à affronter ». Roger Federer a pointé du doigt l'arme la plus dangereuse d'Isner, celle dont les joueurs français devront principalement se méfier. Gilles Simon qui affrontera le géant ce vendredi après-midi a d'ailleurs perdu les deux rencontres qui les ont opposés. « A chaque fois, ce furent des matches serrés, avec des sets extrêmement disputés, analyse Guy Forget, le capitaine de l'équipe de France. Avec l'aide de la terre battue, qui va ralentir le jeu, c'est peut être le bon moment pour Gilles de faire trébucher Isner. En Coupe Davis, l'Américain sait se transcender, il l'a montré contre Federer au tour précédent ». Gilles Simon opine. « Il possède un avantage avec sa taille et il s'en sert bien. Il maîtrise bien son style de jeu et devient logiquement de plus en plus difficile à battre ». « On l'a longtemps cantonné au rôle de géant qui frappe très fort au service, reprend Forget. Mais Isner c'est bien plus que cela. Il se déplace bien, il a un bon toucher, un très bon coup droit, un solide revers à deux mains, un revers coupé très propre. C'est vraiment un joueur complet qui joue bien plus juste que certains joueurs au gabarit moins impressionnant » .

Par Syanie Dalmat

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour