Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 27 mai, 05:06
Accueil > Sport > Football > Coupe de France : Une finale, deux scénarios

Coupe de France : Une finale, deux scénarios

Coupe de France


Quatrième du Championnat, à un point du podium, Paris entame la dernière ligne droite avec cette finale de Coupe de France qui peut conditionner son avenir.

Nenê et Mathieu Debuchy se disputeront samedi la finale de la Coupe de France
Nenê et Mathieu Debuchy se disputeront samedi la finale de la Coupe de France SIPA

Si le PSG n’a pas connu sa traditionnelle crise de novembre, le club de la capitale a encore connu une saison mouvementée : boulettes d’Edel, crise avec Stéphane Sessegnon, clash entre Hoarau et Nene… Les Parisiens ont tout surmonté et se retrouvent aujourd’hui à la croisée des chemins. Paris peut se servir de cette saison pour grandir ou repartir pour un an de galère. Voici les deux scénarios possibles.

Un trophée et de nouvelles ambitions

Ce soir au Stade de France, le PSG sera en lice pour remporter sa neuvième Coupe de France, à un succès du record détenu par l'Olympique de Marseille. C'est étonnant à quel point, à douze mois d'intervalle, un trophée peut avoir une saveur différente : l'an passé, cette Coupe a surtout servi à sauver la saison désastreuse du club de la capitale qui a fini 13e du classement. Cette saison, une victoire récompenserait le travail d'Antoine Kombouaré et de ses hommes qui sont aussi en course pour une qualification en Ligue des champions. Quatrièmes à sept points de l'OM à trois journées de la fin, les Parisiens peuvent encore mathématiquement viser la deuxième place, mais il est plus probable qu'ils se qualifient pour le tour préliminaire de la C1 via la troisième place. A seulement une longueur d'une équipe lyonnaise en déliquescence, Paris peut espérer obtenir son meilleur classement depuis l'exercice 2003-2004. Le club avait alors terminé vice-champion de France.

Une bonne fin de saison et une qualification pour la Coupe d'Europe aideraient la formation de la capitale à envisager plus sereinement l'avenir. Il sera en effet plus facile d'attirer des joueurs comme Alou Diarra, Dimitri Payet et Kevin Gameiro, qui seraient plus alléchés par un club présent sur la scène européenne. Paris a déjà commencé à regarder vers l'avenir avec le recrutement de Nicolas Douchez, le portier de Rennes, qui prendra la suite de Grégory Coupet dans les buts parisiens. Si le rachat se concrétise, le club francilien pourrait revoir ses ambitions à la hausse et remporter ce titre de champion de France qui lui échappe depuis 1994.

Une défaite cruelle et les ennuis commencent

Hoarau assure qu'il faudra que les Lillois leur « marchent dessus » pour ravir la Coupe de France aux Parisiens. Le PSG peut très bien craquer en prolongations avec un but de Hazard à la 120e minute. Fatigués et désabusés, les hommes de Kombouaré n'arrivent pas à se remobiliser avant le match à Bordeaux mercredi en Championnat qu'ils finissent par perdre. Lyon réussit finalement à conserver sa 3e place et les deux objectifs majeurs (Coupe de France et qualification pour la Ligue des champions) des Parisiens en cette fin de saison s'envolent. En coulisses, l'actionnaire principal Colony Capital est échaudé par ce mauvais film et décide de ne pas investir un seul centime sur le marché des transferts. Les départs des joueurs les plus cotés de l'effectif (Sakho, Hoarau et Erding) deviennent inéluctables. Ceux des fins de contrat comme Makelele, Coupet ou Giuly ne sont pas compensés. Edel est finalement prolongé dans la peau d'un numéro 2 derrière Douchez, arrivé gratuitement. Pas très rassurant. Pire encore. Le club est finalement vendu à un groupe d'investisseurs qatariens qui a la volonté de repartir de zéro et met fin aux contrats du président Robin Leproux et de l'entraîneur Antoine Kombouaré. Le club parisien réalise le remake du classique de Jean Becker L'Eté meurtrier. A la reprise de la saison, Nene a perdu de sa superbe et enchaîne les prestations catastrophiques à l'instar de Douchez, plus proche d'un Revault que d'un Lama ou d'un Landreau. Relégables après cinq journées, les Parisiens ne s'en sortent pas et s'enfoncent dans la crise en novembre comme le veut la tradition.

PSG-Lille samedi à 20h45 sur France 2 

Syanie Dalmat, Jonathan Murciano
C'est sur France Soir !

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour