Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 21 juillet, 08:45
Accueil > Sport > Football > Equipe de France : Le casse-tête

Equipe de France : Le casse-tête

Matches amicaux de l'équipe de France


Comme le mois dernier, Laurent Blanc doit composer avec les blessures qui touchent le groupe tricolore, notamment celle de Samir Nasri.

Le sélectionneur Laurent Blanc est dans l’expectative pour composer l’équipe qui affrontera vendredi les Etats-Unis en amical
Le sélectionneur Laurent Blanc est dans l’expectative pour composer l’équipe qui affrontera vendredi les Etats-Unis en amical SIPA/ALBAN PIERRE

« Comme d’habitude, le staff médical a beaucoup de travail en ce premier jour. » Laurent Blanc préfère rire de la situation. Comme le mois dernier avant de préparer la dernière ligne droite des éliminatoires de l’Euro 2012 face à l’Albanie et la Bosnie, le sélectionneur vit au jour le jour. Il reste suspendu aux résultats d’examens pour avoir une vision claire du groupe de joueurs avec lequel il pourra composer face aux Etats-Unis vendredi et à la Belgique mardi. Benzema, Matuidi et Ribéry avaient dû renoncer à la dernière minute en octobre. Cabaye, Malouda, Rémy et Nasri pourraient les imiter cette fois-ci. Mardi, lors du premier point presse de la semaine dans le fief tricolore à Clairefontaine, Blanc a détaillé ces « tracas ». Touché le week-end dernier, le milieu de terrain Yohan Cabaye est allé passer un examen à l’hôpital pour déterminer la nature de sa blessure aux adducteurs. De leur côté, Florent Malouda souffre d’une grosse béquille à la cuisse et l’attaquant Loïc Rémy s’est plaint d’une douleur aux adducteurs. Le cas de Samir Nasri est le plus préoccupant avec une tendinite au genou qui s’est réveillée. Le meneur de jeu de Manchester City a même dû faire soigner un problème dentaire en urgence mardi à Paris. Son forfait pour ce rassemblement ne serait qu’une question d’heures. Difficile donc pour Blanc d’avoir une idée précise de l’équipe qu’il alignera vendredi face aux Américains. Un point complet sera effectué ce matin et le sélectionneur se laisse la possibilité de faire appel à un ou deux joueurs supplémentaires selon les indisponibilités. Le forfait d’Eric Abidal pour la première rencontre demeure la seule certitude comme la probable titularisation de Jérémy Mathieu pour pallier cette absence. Laurent Blanc a confirmé qu’il a conclu un accord avec l’entraîneur du FC Barcelone Pep Guardiola : « J’ai eu une discussion avec Guardiola. Il a un problème de feuille de match pour le match de Coupe du roi de demain soir. On a le règlement avec nous pour récupérer Abidal quarante-huit heures avant mais j’ai accepté le deal avec Pep tant qu’Eric soit sur le banc de touche. »

"Des opportunités à saisir" 

Toutes ces interrogations sur des joueurs « sur la brèche avec un état de fatigue avancé » obligent le sélectionneur à réaliser à coup sûr une large revue d’effectif avec six changements possibles par match. Il composera deux onze différents. Ces deux rencontres lui permettront de « donner du temps de jeu à de jeunes joueurs ou à ceux qui n’ont pas encore d’expérience sur le plan international ». Ce sera le cas du bizuth Olivier Giroud, l’un des premiers à poser son sac mardi à Clairefontaine. L’attaquant montpelliérain a peut-être lu ou entendu le message de Blanc : « Qu’on dispose de cinq ou quinze minutes, voire une heure de jeu, sur le terrain, il faut montrer le meilleur de soi. Il y a des opportunités à saisir. A eux de lâcher les gaz et de jouer comme ils le font dans leur club. » Il n’est pas dit, en revanche, que le milieu rennais Yann M’Vila appuie sur la pédale de frein pour limiter son temps de jeu en sélection, comme le réclame son entraîneur Frédéric Antonetti. « On verra selon les indisponibilités car c’est vrai qu’il a beaucoup joué. Fred est dans son rôle d’entraîneur de club », souligne avec malice le sélectionneur qui ne s’est pas encore penché sur la question de l’alternance des gardiens entre Lloris et Mandanda pour deux rencontres sans enjeu : « Je n’en sais rien mais c’est possible. » A huit mois de l’Euro 2012, les 22 joueurs du groupe tricolore savent qu’ils n’ont plus de temps à perdre.

Blanc encourage Dugarry

Entraîneur de Bordeaux pendant trois ans (2007-2010) et champion de France en 2009 avec les Girondins, Laurent Blanc garde un œil avisé sur son ancien club. Il s’est réjoui mardi de voir Christophe Dugarry monter au créneau et postuler à la présidence du club après un vive échange par médias interposés avec l’actuel titulaire du poste, Jean-Louis Triaud : « J’avais déjà dit que j’espérais voir revenir mes coéquipiers de 1998 dans des rôles importants sur le terrain et non plus de consultants dans les médias. Je connais très bien Christophe. C’est le cœur qui a parlé car il voit son club en difficulté. Ça lui fait mal. Il veut certainement faire bouger les choses. »

Jonathan Murciano
C'est sur France Soir !

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour