Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 19 septembre, 01:33
Accueil > Sport > Football > Espagne-France : "Il n'y aura pas de surprise", selon Blanc

Espagne-France : "Il n'y aura pas de surprise", selon Blanc

Euro de football 2012

Interview

Laurent Blanc en est convaincu : l'Espagne ne pourra pas surprendre la France au niveau du jeu ce samedi soir à Donetsk, en quart de finale de l'Euro 2012. Mais le sélectionneur sait aussi que cela ne signifie pas que les Bleus trouveront la solution pour venir à bout de la Roja.

Laurent Blanc sait à quoi s'attendre face à l'Espagne. Il espère que ses hommes ne se laisseront pas marcher dessus
Laurent Blanc sait à quoi s'attendre face à l'Espagne. Il espère que ses hommes ne se laisseront pas marcher dessus AFP/FRANCK FIFE

FRANCE-SOIR. Comment sentez-vous votre équipe avant ce quart de finale face à l'Espagne ?
LAURENT BLANC. Sentir son équipe c'est bien, la sentir prête lors du match, c'est mieux. On a tout le groupe à disposition. C'est une bonne chose car on avait quand même des petits bobos après la Suède. Franck (Ribéry) et Samir (Nasri) avaient été touchés. On a bien étudié l'équipe d'Espagne, on a déjà fait une séance de vidéo avec les joueurs pour s'imprégner de ce qui va nous attendre demain (samedi). Mais il n'y aura pas de surprise. Il y a eu beaucoup de déception lors du match contre la Suède, de l'énervement et de la nervosité. Le retour à Donetsk nous a permis d'avoir une sérénité et un apaisement qui nous ont fait du bien. Il y a un coup à jouer, si on défend bien, qu'on est compact, si dans 20-30 premières minutes, on est présent dans le jeu, on va avoir notre chance.

F.-S. Pourquoi pensez-vous qu'il n'y aura pas de surprise venant de l'Espagne ?
L.B. Il y a une petite incertitude au niveau de la composition initiale. Elle concerne l'attaque. L'Espagne va-t-elle jouer avec une pointe centrale ou sans attaquant comme lors de leur premier match de poules (nul 1-1 face à l'Italie) ? Quoiqu'il en soit, l'un ou l'autre, on connait leurs points forts, où ils veulent en venir. On sait que l'Espagne a un certain type de jeu, depuis quatre ans cette formation domine le foot européen et mondial. Toutes les équipes essayent de les contre-carrer, personne n'y arrive. L'Italie a réussi à les contrarier. C'est cette solidarité et cette solidité qu'il faudra avoir demain.

 

"Il a fallu du temps pour apaiser tout cela"

F.-S. Que faire quand le message ne passe pas ?
L.B. Changer l'équipe... Je ne suis pas certain que le message ne passe pas. Tu peux louper des matches, cela arrive à toutes les équipes. Après l'Ukraine, tout le monde avait été unanime pour dire que l'équipe de France était sur de bons rails. Quatre jours après, tu t'aperçois dans un match que l'équipe a été battue dans tous les domaines. On n'a pas mis l'engagement nécessaire dans ce match-là. J'espère que cela ne va pas se renouveler sinon la sanction sera beaucoup plus grande.

F.S. La nervosité a-t-elle perturbé la préparation de ce quart de finale ?
L.B. Il a fallu du temps pour apaiser tout cela. Quand il y a des tensions tu reviens au calme mais pour cela il faut s'impliquer. Dès le surlendemain du match, on est dans la préparation du match contre l'Espagne. Il y a des priorités dans un groupe, il faut les faire passer avant la préparation technique d'un match.

 

"S'ils ne sont pas motivés contre l'Espagne..."

F.-S. Vous forcez-vous à avoir l'air tranquille ou êtes-vous vraiment serein ?
L.B. On en a beaucoup trop de difficultés à mon sens. On sait d'où on vient, ce que l'on a vécu. Le traumatisme est encore présent dans l'esprit de tout le monde. Il y a eu deux ou trois tensions et on a peur de revivre certaines périodes. Les réactions à chaud ne sont jamais bonnes à entendre. Même s'il y a eu quelques secousses après Kiev, on est en quart de finale de l'Euro. Alors certes, on est déçu par la défaite, énervé, mais on se dit, malgré la contre-performance, qu'on a un match excitant à préparer. Il faut avoir un peu de sérénité. Il faut avoir du recul quand il y a des réactions à chaud. Il y a des comportements qui font que tu ne peux pas tout laisser passer.

F.-S. L'Espagne n'a jamais battu la France en compétition officielle, est-ce que cela vous rassure?
L.B. Dans la préparation du match, c'est au moins une statistique qui va être en notre faveur. Les choses ont bien changé. Ça reste une stat comme une autre, on va la prendre car il n'y en a pas beaucoup en notre faveur. Si elle pouvait avoir une durée du vie de 2 ou 3 jours, on prend.

F.-S. Un quart de finale de championnat d'Europe n'est pas un match comme les autres, qu'allez-vous dire à vos joueurs avant cette rencontre face à l'Espagne pour les motiver ?
L.B. Je ne pense pas à ce que je vais dire. A la rigueur, je n'ai rien à leur dire pour les motiver. C'est la meilleure équipe en face. A chaque poste il y a pratiquement les meilleurs joueurs d'Europe. S'ils ne sont pas motivés là, c'est à n'y rien comprendre. Je n'ai pas de souci particulier quant à la motivation.


Propos recueillis par notre envoyée spéciale à Donetsk, Syanie Dalmat

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour