Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 20 mai, 21:14
Accueil > Sport > Football > Lille : En route pour le doublé

Lille : En route pour le doublé

Ligue 1


Vainqueur de la Coupe de France grâce à un coup franc d'Obraniak, Lille a en ligne de mire le Championnat de France. Ce doublé serait historique après 56 ans sans rien gagner.

Michel Seydoux, au Stade de France samedi, assure que son club va "continuer sur la lancée"
Michel Seydoux, au Stade de France samedi, assure que son club va "continuer sur la lancée" SIPA

« Je pensais que j'allais débuter la finale. J'étais un peu déçu et en même temps, j'avais envie de la marquer de mon empreinte. » La voix de Ludovic Obraniak, entré en jeu à la 79e minute pour remplacer Moussa Sow et auteur du but qui a offert la Coupe de France samedi soir au Stade de France, ne déborde pas d'enthousiasme. Mais on y sent une pointe de fierté. Son « empreinte », le milieu offensif de 26 ans l'a laissée en offrant à Lille son premier trophée depuis 1955, en inscrivant un superbe coup franc qu'il « ne pensai(t) pas mettre à cet endroit-là précisément. J'ai pour habitude, quand j'ai un coup franc sur un côté, de tirer fort deuxième poteau en espérant qu'Adil (Rami) ou Aurèl (Chedjou) la touche. Là, elle prend une trajectoire un peu plombée et elle retombe petit filet », raconte le héros de la Coupe de France qui réserve décidément chaque année son lot de belles histoires. Cette saison, Ludovic Obraniak a disputé 24 rencontres de Championnat avec Lille, mais seulement trois comme titulaire. Pour autant, celui qui avait joué toutes les rencontres de Coupe de France ne veut pas parler de « revanche ». « Je ne suis pas quelqu'un de revanchard, assure-t-il. Par contre j'avais à cœur de vraiment me montrer lors des 15 dernières minutes qu'il me restait à jouer. C'est simplement l'aboutissement de beaucoup de travail. Ça a été une saison difficile pour moi mentalement. J'ai dû m'accrocher. » « Il n'a jamais lâché », répète à deux reprises Franck Béria en prenant son ami par le cou. S'il se dit heureux, Obraniak n'oublie ce qui fait la force de Lille, son collectif. « Aujourd'hui, c'est très peu pour moi, beaucoup pour l'équipe et les supporteurs », ajoute-t-il.

« La Coupe c'est bien, le Championnat c'est mieux »

Fort de ce trophée après 56 ans de disette, Lille a désormais les yeux entièrement rivés sur le doublé qu'il pourrait réaliser en devenant champion de France. « Le match de mercredi face à Sochaux est hyper-important. Quel que soit le résultat de l'OM, il faudra battre Sochaux à domicile parce qu'on a notre destin entre nos pieds. Si on gagne nos deux matches à domicile, on sera champion. Il faut rester mobilisés. La Coupe c'est bien, mais champion c'est encore mieux », lâche Obraniak, un peu plus enthousiaste. « On va jouer le doublé à fond. On va vivre pleinement la fin du Championnat », assure pour sa part Mickaël Landreau, le portier lillois. Rudi Garcia, « tombé amoureux » de la Coupe de France, ne veut pas s'arrêter là. « Il faut tout faire pour réaliser le doublé. On a égalisé avec Marseille qui a remporté la Coupe de la Ligue mais on peut surfer sur la dynamique de ce soir. Si on bat Sochaux, on ne sera pas loin du titre. Ce sera un mano a mano jusqu'à la fin... ou plus tôt. » Les supporteurs du Losc préféreraient sans doute la deuxième option.

Seydoux : "Ne pas jouer les Poulidor"

Le sourire du président de Lille est radieux. Durant toute la durée de son intervention, il ne quittera d'ailleurs pas son visage. Président depuis 2002, Michel Seydoux vient de rafler son premier titre et espère évidemment que le titre de champion de France suivra. « C'est tellement difficile de rebondir après une défaite en finale d'une grande coupe. Là, il n'y aura pas de rebond. On va continuer sur notre lancée. Ce qui se dessine est merveilleux. C'est un moment que beaucoup attendent depuis longtemps. Offrir cela au peuple lillois, c'est ce qu'on pouvait espérer de mieux. J'ai trouvé le soutien populaire formidable. L'expérience acquise commence à porter ses fruits. Ce n'est pas quelque chose qui s'est déclenché d'un coup. Le moment déclencheur, bizarrement, doit être le dernier match de la saison dernière à Lorient (défaite 2-1) qui nous donne aujourd'hui la gagne. Les deux années d'expérience en Ligue Europa ont été enrichissantes, les dernières semaines aussi. Le mental a continué à servir le talent des joueurs. C'est un ensemble de phénomènes positifs. C'est le début de la maturité, on change de catégorie. Tout ce qu'on a construit, on ne l'a pas fait pour jouer les Poulidor, avec tout le respect que j'ai pour lui. Les gens se souviendront que la Coupe est rentrée dans le Nord. » 

Syanie Dalmat (avec Jonathan Murciano)
C'est sur France Soir !

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour