Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 23 décembre, 06:08
Accueil > Sport > Rugby > RC Toulon : 20 ans après, c'est grâce à eux qu'ils sont en finale

RC Toulon : 20 ans après, c'est grâce à eux qu'ils sont en finale

Top 14 2011/2012


Toulon est sorti vainqueur de la demi-finale qui l'opposait à Clermont. Pourtant, entre critiques et suspensions, c'était loin d'être gagné pour les outsiders. Voici les hommes clés qui ont permis au RCT d'arriver en finale pour la première fois depuis 20 ans.

  • Le président du RC Toulon, Mourad Boudjellal, a été suspendu pendant 130 jours pour avoir qualifié la défaite de son équipe à Clermont de "sodomie arbitrale" <em>AFP/Gérard Julien</em>
  • Bernard Laporte, manager de l'équipe toulonnaise, est arrivé en cours de saison pour remplacer Philippe Saint-André. Il a auparavant été entraîneur du XV de France et secrétaire d'Etat aux Sports <em>AFP/Gérard Julien</em>
  • L'incroyable ouvreur anglais Jonny Wilkinson - et son jeu au pied - est l'atout indispensable du RC Toulon <em>AFP/IAN KINGTON</em>
  • Aux côtés de Wilkinson, Sébastien Tillous-Borde a été déterminant en demi-finale malgré un essai refusé pour un en-avant <em>AFP/BORIS HORVAT</em>
  • Le centre australien Matt Giteau a su prendre le relais lorsque Wilkinson a faibli, notamment en match de barrage face au Racing-Metro <em>AFP/Gérard Julien</em>
  • Malgré une fracture de la main il y a moins de deux mois, Mathieu Bastareaud est de retour sur les terrains et n'a pas failli à sa mission dimanche <em>AFP/REMY GABALDA</em>
  • Le capitaine Joe Van Niekerk a été victime d'un pneumothorax cette saison et a été absent des terrains pendant deux mois <em>AFP/Gérard Julien</em>
  • Pierre Mignoni, entraîneur des avants, était encore joueur au RC Toulon la saison dernière <em>AFP/BORIS HORVAT</em>

Finalistes du Top 14, les Toulonnais ont réalisé ce week-end un petit miracle. Non seulement ils n'étaient pas les favoris de la rencontre face à Clermont (bien que Vern Cotter ne considérait pas non plus son équipe comme favorite), mais ils avaient en plus l'impression de faire face à un rejet de leur club. Pour les joueurs du RCT,  il régnait un état d'esprit qui ressemblait à un « tout sauf Toulon », les Varois ne rentrant pas dans le moule du rugby français. Tout le monde attendait une finale Stade Toulousain-Clermont, deux clubs qui portent les dites valeurs du « vrai » rugby. Mais les Toulonnais ne l'entendaient pas de cette oreille et, dans un match sans essai, le talent de Jonny Wilkinson a une fois de plus fait la différence. Toulon a remporté la partie (15-12) et sera au Stade de France samedi prochain pour tenter de détrôner Toulouse. Cette place en finale récompense toute l'équipe mais aussi – et surtout – les hommes clés de Toulon. Entraînés par Bernard Laporte, ex-cégétiste devenu sarkozyste et revenu au rugby, et présidé par Mourad Boudjellal, suspendu pendant la moitié de la saison pour avoir insulter le corps arbitral, le RCT ne ressemble plus à ce qu'il a été dans le passé. Car à l'origine, ce n'était pas un club si riche composé de tant de stars du rugby étranger. 

Le président, Mourad Boudjellal

« Je n'ai jamais vécu ça de ma vie. Mes joueurs ont promis que je reviendrai sur une pelouse au Stade de France. C'est magnifique, c'est magnifique pour la ville et le département », a réagi le président varois, heureux, sur Canal+ après la victoire de ses troupes. Avant la rencontre, il avait pourtant estimé que Toulon avait « 0% de chances de gagner ». Le président s'est trompé ! Cette victoire est doublement savoureuse pour lui car il était suspendu jusqu'à lundi (aujourd'hui), depuis 130 jours, pour des déclarations fracassantes sur l'arbitrage tenues le 8 janvier à Clermont. Au Stade Marcel Michelin, il avait qualifié la défaite de son équipe de « sodomie arbitrale »... Mais au Stade de France, Boudjellal sera au bord de la pelouse pour admirer son équipe en finale.
Selon son directeur sportif, Bernard Laporte, Boudjellal « a reconstruit Toulon. J'ai beaucoup de reconnaissance pour les gens qui font des choses ». Car cette renaissance est bien l'œuvre de Boudjellal, bouillonnant président depuis 2006, qui a investi plus de sept millions d'euros de sa fortune personnelle.

Le directeur sportif, Bernard Laporte

L'ancien sélectionneur du XV de France et ex-secrétaire d'État aux sports a remplacé en cours de saison Philippe Saint-André, nommé à la tête de l'équipe nationale. Pour le directeur sportif, cette qualification, « c'est du pur bonheur. Le fait de jouer une finale est une chose extraordinaire. Il faut cependant reconnaître que cela s'est joué à pas grand-chose. Il faut rester les pieds sur terre. Cela faisait longtemps que cela n'avait pas penché pour nous. Ce qui est sûr c'est au niveau de l'engagement, de l'état d'esprit, nous y étions. Il y avait l'envie ». Comme son président, Laporte a été sanctionné cette saison (suspendu du terrain et des vestiaires pendant 60 jours) pour ses propos à l'encontre de l'arbitrage – il est revenu pour le match de barrage face au Racing.

L'ouvreur, Jonny Wilkinson

Il existe une maxime au RCT : quand Jonny Wilkinson est en forme, Toulon gagne. Et dimanche, la règle s'est confirmée. A Toulouse, l'ouvreur anglais a fait oublier ses récentes mauvaises performances (lors du match de barrage face au Racing-Metro, remporté par Toulon, Wilkinson avait sombré avec un inhabituel 1 sur 5 face aux perches, ponctué de mauvais choix dans le jeu) pour réaliser un sans-faute et amener son équipe en finale. Le champion du monde 2003 s'est rattrapé de manière spectaculaire : il a signé un 100% au pied (cinq pénalités réussies) et s'est montré plus incisif pour attaquer la ligne d'avantage. « Le Stade de France, une finale de Top 14, ça va être énorme. Je ne veux pas imaginer. Je veux attendre d'y être (...). Les derniers matches à Mayol avec du vent étaient difficile. On ne sait jamais avec les coups de pied, il faut travailler », a-t-il réagi dans un parfait français après la rencontre. Simple, sobre et efficace, comme d'habitude.

Le demi de mêlée, Sébastien Tillous-Borde

Le demi de mêlée – malgré un en-avant en première période et un essai non validé – a été précieux à l'équipe Toulonnaise en demi-finale. « Face à Clermont, il faut bien défendre. Nous nous sommes inspirés du Leinster (qui a battu Clermont en demi-finale de Coupe d'Europe). Quand Rougerie tape sur la balle et me fait faire un en-avant dans l'en-but, je m'en veux, parce que cet essai nous aurait donné sept points d'avance... ». Inspiré à la mêlée, décisif avec ses replis et ses plaquages et utile dans le jeu au pied, il a livré une très belle prestation. La charnière Wilkinson-Tillous-Borde a pesé de façon déterminante sur cette rencontre.
Même son alter-ego, Morgan Parra, se méfiait de Tillous-Borde avant la rencontre : « C'est un bon joueur. On connaît son jeu, il aime jouer au près, porter beaucoup le ballon. C'est quelqu'un qui aime animer autour avec ses "gros", il en a la faculté de par son physique ».

Le centre, Matt Giteau

Handicapé par la défaillance de Jonny Wilkinson face au Racing-Metro en barrage, Toulon s'était trouvé un sauveur en la personne de Matt Giteau (29 ans), le centre australien, qui a livré un match presque parfait (trois pénalités pour une seule transformation – en coin – ratée) et a hissé son équipe en demi-finale. Et en demies, aux côtés de Bastareaud, il s'est surtout employé à défendre face à Clermont et l'a plutôt bien réussi. Les deux hommes sont parvenus à empêcher Fofana et Rougerie de passer en restant serrés. Mondialement réputé pour sa vision du jeu et sa technique individuelle hors normes, il n'avait pas été retenu pour le Mondial 2011 mais est l'une des vedettes recrutée par Boudjellal.

Le centre, Mathieu Bastareaud

Arrivé cette saison au RTC, Mathieu Bastareaud (23 ans) a disputé hier sa deuxième demi-finale de Top 14 de sa carrière, après celle perdue avec le Stade Français contre Perpignan en 2009 ; il accède à sa première finale. La paire qu'il forme au centre avec Giteau a plutôt bien fonctionné en cette fin de saison. Pourtant, cette année n'a pas été simple pour Bastareaud, victime d'une fracture du deuxième métacarpe de la main droite et éloigné pendant quatre semaines des terrains. Il est revenu il y a tout juste 15 jours, pour la défaite en finale du Challenge européen.

Le capitaine, Joe Van Niekerk

Le capitaine et troisième ligne des « Rouge et Noir » a vécu une saison bien particulière. Joe Van Niekerk a d'abord été victime d'un pneumothorax cette saison et a été contraint à s'arrêter pendant deux mois, avant d'être mis sur la sellette après la finale perdue en Challenge européen face à Biarritz (21-18). Victime de nombreuses critiques, il a su conserver la confiance de son entraîneur lors du barrage victorieux contre le Racing-Metro et a prouvé qu'il méritait sa place. Dimanche, il a été un petit ton en-dessous mais a livré une prestation plus qu'honorable.

Les trois entraîneurs : Olivier Azam (avants), Pierre Mignoni (arrières), David Fraisse (défense)

« On a fait ce qu'il fallait faire pour se mettre en position de gagner », notait le tacticien Mignoni. Les Varois ont remporté la partie mais celle-ci était loin d'être parfaite et les entraîneurs savent qu'il reste du travail avant de s'imposer face à Toulouse. « Une conquête aussi défaillante, notamment en touche, aurait dû nous coûter le match », soulignait Mignoni, ancien demi de mêlée du XV de France, dans Var Matin. Jusqu'en 2011, Pierre Mignoni était joueur du RC Toulon mais il s'est depuis converti en entraîneur.


Par Oriane Filhol

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par KrisEon, le 4 juin à 23:54

    KrisEon
    Talents plus

    A ce niveau là, la qualité du collectif est incontestable, mais quelques individualités de talent, suffisent  à faire basculer le match et à remporter la victoire.



    - Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 18:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 16:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 20:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 16:21

      238720 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 22:39

      186400 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour