Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 24 janvier, 00:15
Accueil > Sport > Rugby > Szarzewski : " Mon objectif est de devenir le numéro un "

Szarzewski : " Mon objectif est de devenir le numéro un "

Tournoi des VI Nations 2012


Le talonneur des Bleus et du Stade Français saura ce mardi midi s'il débute contre l'Ecosse dimanche. Il entend s'imposer plus régulièrement dans la peau d'un titulaire.

Dimitri Szarzewski ( à droite), ici aux côtés de Thierry Dusautoir, veut s'imposer comme titulaire
Dimitri Szarzewski ( à droite), ici aux côtés de Thierry Dusautoir, veut s'imposer comme titulaire SIPA

Malgré une carrière internationale riche de 59 sélections et d'une participation à deux Coupe du monde, Dimitri Szarzewski vit dans l'ombre de son rival toulousain, William Servat. Souvent cantonné à un rôle de remplaçant chez les Bleus, il nourrit tout de même de grandes ambitions pour l'avenir. Dans la foulée de ses très bonnes prestations de ces dernières semaines, il aspire à endosser le costume du numéro un du poste. 

France - Soir. Votre dernière titularisation avec les Bleus remonte au 24 septembre lors du match de poule face à la Nouvelle-Zélande. Vous devez commencer à trouver le temps long ?

Dimitri Szarzewski. Lorsque l'on est compétiteur c'est vrai que l'on veut jouer tous les matchs. Par moments j'ai trouvé le temps long et c'est vrai que j'ai eu du mal à accepter certains choix de Marc Lièvemont, mais désormais c'est terminé. Mais il y a forcément eu des remises en question de ma part. Elle est de toute façon perpétuelle chez un sportif de haut niveau. Mais même si parfois j’ai douté, je n’ai jamais lâché le morceau.

F-S. Et vous auriez du être recompensé d'une titularisation face aux Irlandais si le match avait eu lieu…

D.S. Il ne s'agit que d'une rencontre mais c'est vrai que c'était très important pour moi. C'était une sorte de récompense de l'investissement que je mets tous les jours à l'entraînement. Après je sais aussi que ce n'est pas une fin en soi. Il faut savoir saisir les opportunités quand elles se présentent, j'en ai bien conscience. Il va falloir rendre la confiance que placent les entraîneurs en moi. Sans me mettre trop de pression. 

F-S. Votre grand concurrent, William Servat, a 34 ans. Il ne disputera sûrement pas la prochaine Coupe du monde. Cela vous donne des idées et l'envie d'endosser le costume du numéro un ?

 D.S. C’est un de mes objectifs. William est plus proche de la fin que du début de sa carrière. Moi, j’ai 29 ans, et à mon poste, la trentaine, c’est la force de l’âge. Après je ne me focalise pas là-dessus. D’autres joueurs peuvent se révéler. Mais je m’aperçois que c’est avec l’âge et l’expérience qu’on devient meilleur à ce poste. En tous cas une chose est sûre, j'aimerais vraiment faire partie de l'aventure de la prochaine Coupe du monde. Je n'aurai que 32 ans. C'est un bon âge non ?

« Je veux me servir des erreurs du passé »

F-S. Votre dernière titularisation remonte au match de poule contre la Nouvelle-Zélande, vous en gardez quel souvenir ?

 D.S. Je m'étais mis énormément de pression négative parce que je savais que si je voulais faire quelque chose dans cette Coupe du monde, c’était sur cette rencontre. Je voulais faire un match exceptionnel, et finalement, je suis passé à côté. J’étais déçu, je voulais faire plus, mais parfois quand on veut faire trop, on se mélange les pinceaux. Je veux me servir des erreurs du passé pour ne pas commettre les mêmes

F-S. Vous arrivez à un moment charnière de votre carrière. Vous êtes en fin de contrat avec le Stade Français à la fin de l'année. Vous réfléchissez beaucoup à votre avenir ?

D.S. C'est évident. Je ne veux pas faire de mauvais choix. J'ai pas mal de contacts. J'étudie tout ça tranquillement, sans me presser. J'ai le temps. Je suis attaché au Stade Français, mais à bientôt 29 ans, c'est un choix important pour la suite de ma carrière. Je ne veux pas faire de bêtises. 

F-S. Vous êtes sorti sur blessure avec votre club ce week-end. Comment allez vous ?

D.S. J'ai toujours un hématome au-dessus du genou mais cela devrait aller pour dimanche. J'ai suivi un programme individualisé lundi et j'espère pouvoir reprendre le plus vite possible avec le groupe.

 

Par Jean-Sebastien Hevin

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour