Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 22 octobre, 18:58
Accueil > Sport > Rugby > Barrages/Toulon-Racing Metro : Les petits sont devenus grands

Barrages/Toulon-Racing Metro : Les petits sont devenus grands

Top 14 2011/2012


Pour le deuxième match de barrage du Top 14, Toulon reçoit le Racing-Metro ce samedi au Stade Mayol. Une rencontre pour une place en demi-finale entre deux équipes qui étaient encore en Pro D2 il y a tout juste quatre ans.

Le jeu au pied quasiment parfait de Jonny Wilkinson suffira-t-il au RC Toulon pour accéder en demi-finale  ?
Le jeu au pied quasiment parfait de Jonny Wilkinson suffira-t-il au RC Toulon pour accéder en demi-finale ? AFP/IAN KINGTON

Ce samedi au Stade Mayol, ce sont deux puissances atypiques qui s’affrontent pour une place en phase finale du Top 14, deux revenants : Toulon et le Racing Metro. Le vainqueur rencontrera Clermont, à Toulouse, en demi-finale. Le RTC, troisième du championnat régulier, est favori à domicile et rêve de retrouver l’ASM pour une revanche pour la demi-finale perdue en 2010 à Saint-Etienne.

Toulon et le Racing Metro n’ont pas fait toute leur carrière dans l’élite puisqu’ils ne l’ont rejointe qu’en 2008 et 2009. Et s’ils sont assurés d’y rester la saison prochaine, la victoire n’est cependant pas acquise des deux côtés. Absents de la phase finale l’an dernier, les Toulonnais se sont inclinés face à Biarritz la semaine dernière en finale du Challenge européen, deux ans après leur défaite subie face aux Cardiff Blues. « On a pris le temps d’analyser notre défaite. L’essentiel est de comprendre pourquoi on a perdu. On sent une fatigue autant physique et psychique. Le Racing-Metro est une équipe costaud qui doit penser la même chose de nous », explique Bernard laporte, le manager de Toulon. En trois saisons, le Racing-Metro a disputé trois fois les phases finales (mais son dernier titre de champion de France remonte à 1990).

Nouveaux budgets, nouveaux joueurs, nouveaux résultats

Après de nombreuses années en Pro D2, Toulon et le Racing faisaient partie des petites équipes du Top 14. Mais les dirigeants ont investi des sommes colossales. Mourad Boudjellal, ancien patron des Editions du Soleil arrivé au RTC en 2006, a fait grimper le budget de 6 à 22 millions d’euros cette saison. Il a attiré un nombre considérable de stars et aurait personnellement investi 7 millions d’euros. Sur la même période, il a développé son offre de merchandising (2 millions d’euros), s’est appuyé sur son réseau de partenaires (9 millions d’euros) et a bénéficié de 7 millions d’euros de recettes de billetterie. Et avec un tel budget, les résultats suivent. Quant au Racing-Metro, il doit sa seconde jeunesse à Jacky Lorenzetti, qui a également repris le club en 2006. De la même manière que son adversaire des barrages, il a recruté des joueurs de renom, à l’image de Sébastien Chabal, Lionel Nallet ou Juan Martin Hernandez. Propriétaire d’un stade vétuste et peu accessible, les Racingmen prévoient de construire une enceinte ultramoderne à Nanterre (le coût total est estimé à 350 millions d’euros, financés sur fonds privés) en 2015. Pour le moment, le Racing devra éviter de réitérer la performance du dernier match à Agen (défaite 25-22) et pourra s’appuyer sur les conseils de Nallet. « Ce qui est certain, c'est que si nous faisons le même match que face à Agen, nous perdrons. Pour moi, les phases finales c’est revenir à l’essentiel du rugby. A savoir le combat et la conquête. Et l’adversaire sera également présent, il faut en être sûr ». Boudjellal, toujours suspendu pour ses déclarations sur l'arbitrage, est condamné à regarder les Toulonnais des tribunes.

Le XV de Toulon : Rooney - Lapeyre, Bastareaud, Giteau, Smith - (o) Wilkinson, (m) Tillous-Borde - S. Armitage, Fernandez Lobbe, Van Niekerk (cap.) - Shaw, Botha - Kubriashvili, Bruno, Lewis-Roberts
Remplaçants : Ivaldi, Emmanuelli, Samson, Gunther, Loamanu, Messina, Cibray, Chilachav

Le XV du Racing-Métro : Steyn - Fall, Chavancy, Estebanez, Imhoff - (o) Hernandez, (m) Descons - Battut, Cronje (cap.), Leo'o - Van der Merwe, Nallet - Tuugahala, Noirot, Brugnaut
Remplaçants : Bianchin, Ben Arous, Ghezal, Galindo, Lorée, Wisniewski, Vakatawa, Sa

Après deux éliminations en barrages, Castres a enfin décroché son billet pour les demi-finales du Top 14 en battant Montpellier samedi (31-15). Le CO affrontera le Stade Toulousain.

Par Oriane Filhol

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour